Navigation – Plan du site
Varia

La délinquance juvénile au début du xxe siècle : les parcours de deux adolescents meurtriers d’Aregno

Juvenile delinquency in Corsica in the early 20th century: the trajectory of two murderous adolescents in Aregno
Laetizia Castellani
p. 149-167

Résumés

Cet article retrace le parcours de deux adolescents meurtriers natifs d’Aregno, village situé en Corse. Ces affaires s’inscrivent dans un contexte d’augmentation de la délinquance et de la criminalité juvéniles à la veille de la Première Guerre mondiale. En 1907, l’Apache, André Anfriani, issu d’une famille de propriétaires, commet ses forfaits à Marseille, ville dans laquelle il vit avec sa mère. En 1908, Antoine-François Negretti, orphelin de père, issu d’une famille de journaliers, tue un Italien au cours d’une bagarre, à Aregno. André, condamné à mort, en 1908, voit sa peine commuée en travaux forcés à perpétuité, il est envoyé au bagne de Cayenne. En 1909, Antoine-François doit rejoindre la colonie pénitentiaire d’Aniane jusqu’à sa majorité. Antoine-François s’évade. Il ne sera pas repris. André a une détention agitée et alors qu’il est toujours mineur, il tente vainement de s’évader à deux reprises. Tous deux gardent des liens étroits avec leurs familles.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2019.

Plan

Les contextes
Le contexte familial
Un contexte favorable ?
Les affaires
La détention

Aperçu du texte

Aregno est une commune rurale située en Balagne, au nord-ouest de la Corse. Au début du xxe siècle, l’agriculture est la base de l’économie. Les crises qui touchent les principales productions locales (céréales, oliviers et vigne), dès le milieu du xixe, ont entraîné un essor de l’émigration vers le continent. En 1906, le village compte 651 habitants.

Cet article est né de la découverte fortuite de documents relatifs à un adolescent d’Aregno qui s’était évadé de la colonie pénitentiaire d’Aniane au début du xxe siècle. Ils faisaient écho à l’histoire relatée par la bande dessinée, Le bagne de la honte, traitant de la colonie pénitentiaire Saint-Antoine d’Ajaccio, en Corse.

Cette documentation a suscité ma curiosité et j’ai décidé de consulter le dossier d’Antoine François Negretti conservé aux archives départementales de l’Hérault. Je me suis alors souvenue avoir rencontré sur le registre matricule d’un autre nati...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laetizia Castellani, « La délinquance juvénile au début du xxe siècle : les parcours de deux adolescents meurtriers d’Aregno », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », 19 | 2017, 149-167.

Référence électronique

Laetizia Castellani, « La délinquance juvénile au début du xxe siècle : les parcours de deux adolescents meurtriers d’Aregno », Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » [En ligne], 19 | 2017, mis en ligne le 27 novembre 2019, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rhei/4069 ; DOI : 10.4000/rhei.4069

Haut de page

Auteur

Laetizia Castellani

Docteure en histoire, membre du laboratoire LISA, université de Corse Pascal Paoli, UMR 6240.

Haut de page

Droits d’auteur

© PUR

Haut de page