Navigation – Plan du site

Résumés

Dans l’ensemble de ce qu’on peut appeler évhémérisme grec (avant Évhémère) il existait des dieux anciens, les dieux cosmiques, et des dieux plus récents, les dieux terrestres dont se préoccupent les mythes et les pratiques citoyennes. Cette distinction est reprise par Évhémère, dans une perspective critique vis-à-vis du pouvoir ptolémaïque et du culte des souverains. La reprise chrétienne de ce « système » oubliera les dieux cosmiques et tendra à faire d’Évhémère un athée.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Évhémère tel qu’en lui-même
Variations littéraires et bibliques
L’évhémérisme moderne

Aperçu du début du texte

Rappelons d’abord quelques faits. Pour parler d’Évhémère dont il nous dit qu’il est originaire de Messine (en Sicile, à moins qu’il ne s’agisse de Messène dans le Péloponnèse), Lactance, fidèle à la tradition cicéronienne, se réfère à Ennius (auteur d’une traduction d’Évhémère intitulée Sacra historia). Il en cite quelques lignes :

Un vénérable écrivain, Évhémère, qui était originaire de Messene (Messine ou Messène), a rassemblé les exploits de Jupiter et de tous ceux que l’on prend pour des dieux, et il a constitué la trame de son Histoire à partir des dédicaces et des inscriptions sacrées conservées dans les temples les plus anciens, et essentiellement dans le temple de Jupiter triphylien : une colonne d’or y avait été dressée par Jupiter lui-même, si l’on en croit l’inscription : sur cette colonne ce dernier a fait inscrire en détail ses hauts faits, pour qu’elle rappelle à la postérité le souvenir de ses actions. C’est cette Histoire qu’Ennius a reprise et suivie. Et voici ses pr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Borgeaud, « Variations évhéméristes », Revue de l’histoire des religions, 4 | 2017, 593-612.

Référence électronique

Philippe Borgeaud, « Variations évhéméristes », Revue de l’histoire des religions [En ligne], 4 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 20 février 2018. URL : http://journals.openedition.org/rhr/8823 ; DOI : 10.4000/rhr.8823

Haut de page

Auteur

Philippe Borgeaud

Université de Genève
philippe.borgeaud@unige.ch

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals