Navigation – Plan du site
Repères

Le système éducatif lituanien1

Rytis Martikonis et Gintaras Peciukonis
p. 109-115

Entrées d’index

Mots-clés :

système éducatif

Géographique :

Lituanie
Haut de page

Texte intégral

Rappel historique

  • 1 Cet article s’appuie sur des données fournies par Eurydice, Réseau européen d’information sur l’édu (...)

1À l’époque de l’Union Soviétique, le système éducatif lituanien était autocratique, très centralisé, rigide sur le plan académique et compartimenté au niveau des disciplines. Les programmes et les manuels étaient écrits à Moscou et utilisés dans toute l’Union Soviétique. Un enseignement et une évaluation uniformes des acquis de l’étudiant étaient adoptés pour toutes les années d’école sans possibilité de changement. La notation était sous la responsabilité personnelle des professeurs, contrôlés par une inspection à caractère idéologique. Les examens nationaux à la fin de l’école élémentaire (classe 9) et de l’école secondaire (classe 12) étaient préparés par les autorités centrales et corrigés dans les écoles. Tous les examens étaient obligatoires pour tous les étudiants, qui n’avaient aucune liberté de choix dans ce domaine. La formation des professeurs tendait à un développement uniforme.

2La restauration de l’indépendance de la Lituanie en 1990 ainsi que la volonté de toute sa société de jouer un rôle prépondérant dans les affaires générales et particulièrement dans les affaires de l’Union Européenne, ont été le signal de réformes intensives dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale.

3Très vite, le système éducatif a été restructuré. Les lois sur l’enseignement de 1991 et de 1998 précisent que l’enseignement obligatoire dure dix années et qu’il est assuré jusqu’à l’âge de seize ans (quatre ans de primaire, six ans de secondaire).

4Le Code général de l’enseignement dans la République de Lituanie de 1992 propose un cadre de politique éducative et des mesures pratiques pour une réforme de l’enseignement. Ce Code transforme les structures anciennes en un système flexible et démocratique centré sur l’enfant. L’enseignement supérieur a été aligné sur le modèle européen occidental et restructuré en 1993 aux trois niveaux licence, maîtrise et doctorat.

L’organisation du secteur public d’enseignement

Règles générales

5Début 2003, les moins de 29 ans représentaient 40 % de la population lituanienne. En 2002/03 496 610 jeunes étaient soumis à l’obligation scolaire et 99,7 % de ces élèves fréquentaient des établissements scolaires publics financés par les administrations centrale et locales.

6La langue officielle pour l’enseignement est le lituanien. Les minorités linguistiques (russe, polonaise, biélorusse) peuvent enseigner à leurs enfants leur langue maternelle et leur histoire nationale. C’est ainsi que 9,7 % des élèves suivent un enseignement dans une langue autre que le lituanien. Les écoles accueillant des minorités linguistiques suivent un programme d’enseignement de base commun approuvé pa