Navigation – Plan du site
Actualité internationale

Actualité documentaire

Bernadette Plumelle
p. 7-12

Texte intégral

1ACEDO Clementina, AKKARI Abdeljalil, MULLER Karin (ed.)
L’éducation pour l’inclusion : de la recherche aux réalisations pratiques
Université de Genève. Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, 2010, 230 p.

L’intégration scolaire et sociale de tous les apprenants est devenue une priorité pour les pouvoirs publics et les organisations internationales chargées des questions éducatives. Après avoir mis l’accent depuis 1990 sur l’éducation pour tous (EPT), ces derniers veulent aujourd’hui s’assurer que les systèmes éducatifs prennent en compte la diversité des sociétés et des apprenants et s’en enrichissent. Issu du séminaire international organisé à l’occasion de la 48e session de la Conférence internationale de l’éducation, cet ouvrage propose une réflexion sur l’éducation pour l’inclusion. Il met en lumière des concepts, des analyses et des recherches visant à une meilleure compréhension de ses enjeux théoriques et pratiques.

2AGULHON Catherine, CONVERT Bernard (sous la direction de)
La professionnalisation : l’un des vecteurs du processus de Bologne
Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs, hors-série n° 3, juin 2011

Le processus de Bologne engage les pays européens dans une réforme à marche forcée de leur système d’enseignement supérieur. Ce numéro, composé d’une sélection de communications (colloque de l’université Paris Descartes, 2010), apporte quelques éclairages critiques sur le processus de transformation et sur la place de la professionnalisation des cursus mis en œuvre dans ce cadre. Il propose trois angles de vue, un premier global sur la politique de la Commission européenne et extra-européen (Bénin, Afrique de l’Ouest) ; un deuxième plus centré sur les effets concrets de la professionnalisation sur les filières et les formations ; enfin, un troisième volet sur les transformations des carrières enseignantes, sur les pratiques et les attentes des étudiants.

3BELLOC Bernard, MOURRIER Pierre-François
L’académie au pays du capital
Paris : PUF, 2011, 222 p.

L’enseignement supérieur aux États-Unis comprend près de deux mille institutions universitaires privées et publiques de toutes natures et de tous statuts. Bernard Belloc analyse les structures de l’enseignement supérieur public américain à travers les exemples de la Californie et du Wisconsin. Il y décrit des établissements jouant un rôle essentiel dans la compétitivité du pays, par leur accessibilité au plus grand nombre, la souplesse de leur organisation, leur ouverture aux partenariats avec le monde économique et leur orientation vers l’excellence en matière de recherche fondamentale. Dans une seconde partie, Pierre-François Mourier montre, avec la Silicon Valley, un espace où sont concentrés tous les acteurs de l’innovation (géants de l’informatique, PME, centres de recherche universitaire…).

4DE KETELE Jean-Marie (coord.)
La pédagogie universitaire : un courant en plein développement
Revue française de pédagogie, n° 172, septembre 2010

Malgré sa courte histoire (trois à quatre décennies), la pédagogie universitaire a déjà fait l’objet de très nombreuses publications. Les avancées présentées dans ce dossier tentent de répondre à des questions sur la qualité des formations universitaires : les curriculums ; l’analyse et la comparaison des différentes pratiques d’enseignement et d’apprentissage ; l’importance du processus de Bologne et le rôle que le passage au LMD joue pour les universités africaines.

5FISHER Karin
École et religion : hiérarchies identitaires et égalité citoyenne en République d’Irlande
France : Presses universitaires de Caen, 2011, 347 p.

Depuis le milieu du XIXe siècle, le système éducatif irlandais est en grande partie contrôlé et géré par les Églises, principalement l’Église catholique. Mais la République d’Irlande a connu ces vingt dernières années une révolution sociale et culturelle en s’ouvrant aux influences internationales, et la question du contrôle et de la gestion du système éducatif est devenu un sujet politique et public très débattu. L’auteur explore les liens entre école, culture et religion et leurs implications idéologiques, politiques et sociales contemporaines. La question de la place de la religion à l’école est posée sous l’angle des droits humains, particulièrement les droits des enfants, mettant en relief des modes de légitimation de pratiques discriminatoires ou inégalitaires en matière de religion dans le système scolaire existant.

6GAUSSEL Marie
Se former tout au long de sa vie d’adulte
Dossier d’actualité Veille et analyses, n° 61, avril 2011, disponible sur le site http://www.inrp.fr/​

Que signifie l’« éducation tout au long de la vie » et dans quel type de société s’insère-t-elle ? Quelles sont les directives de l’Union européenne en matière de formation des adultes et quelles sont les valeurs accordées aux savoirs acquis dans le monde du travail ? Comment la recherche aborde-t-elle ces problématiques ? L’auteure s’attache, dans une première partie, à retracer l’histoire du concept et à en définir les acceptions, différentes selon les cultures nationales et les conceptions de la société de connaissance. Ensuite, le programme européen pour l’éducation et la formation tout au long de la vie, adopté en 2007, est présenté ainsi que les outils : processus de reconnaissance des acquis, mécanismes d’assurance qualité, etc. Enfin, les travaux de recherche sur ce sujet sont évoqués ainsi que les perspectives en devenir.

7LANE Philippe
Présence française dans le monde : l’action culturelle et scientifique
Paris : Documentation française, 2011, 127 p.

Avec plus de quatre cents lycées français à l’étranger, plus de mille Alliances françaises réparties dans le monde et un vaste réseau culturel et scientifique, la France joue un rôle important dans le domaine de la diplomatie d’influence. Quel est son champ d’action ? Quelles en sont les priorités actuelles ? Quels en sont les moyens et les modalités de fonctionnement ? Les réformes récentes vont-elles modifier fondamentalement la donne en la matière ? L’ouvrage a pour objectif de présenter les grandes problématiques, institutions et stratégies de l’action culturelle et scientifique de la France, d’en préciser les enjeux et d’en identifier les acteurs.

8PILON Marc, MARTIN Jacques-Yves, CARRY Alain (sous la direction de)
Le droit à l’éducation : quelle universalité ?
Paris : Éditions des archives contemporaines, 2010, 303 p.

Le 10 décembre 1948, le droit à l’éducation, reconnu par l’Assemblée générale des Nations Unies comme un droit fondamental de toute personne humaine, fut intégré à la Déclaration universelle des droits de l’homme (article 26). Une quinzaine de contributeurs interrogent l’universalité du droit à l’éducation, à travers des regards croisés dans différents contextes géographiques. Dans une première partie, les auteurs interrogent le concept de droit à l’éducation, de l’équité et de la légitimité des pratiques, des missions et des évaluations dans le respect de la diversité des milieux culturels. Est ensuite analysée l’effectivité de ce droit dans différents pays, au Vietnam, à Madagascar, au Burkina Faso, au Maroc et à Haïti. Enfin, les contributeurs s’interrogent sur la mesure : que mesure-t-on, comment et pour quoi faire ?

9Mc ANDREW Marie
Les majorités fragiles et l’éducation : Belgique – Catalogne – Irlande du Nord – Québec
Canada : Presses de l’Université de Montréal, 2010, 292 p.

En Amérique du Nord comme en Europe, il peut arriver que plusieurs groupes partagent un pouvoir sensiblement équivalent de contrôler l’État et d’imposer une définition de la nation (Irlande du Nord, Belgique) ou que des majorités connaissent une « ambiguïté de dominance » liée à leur statut minoritaire à l’échelle nationale (Catalogne, Québec). L’auteure s’appuie sur ces quatre exemples pour comprendre le rôle de l’éducation dans le maintien ou la transformation des frontières ethniques et des identités. Ainsi, elle se penche sur divers enjeux, parfois controversés, tels que la scolarisation commune, l’enseignement de l’histoire, l’intégration linguistique des immigrants, ou encore la prise en compte de la diversité à l’école.

10SABBAGH Daniel, VAN ZANTEN Agnès (sous la direction de)
Diversité et formation des élites : France – USA
Sociétés contemporaines, 2010, n° 79, p. 5-96

Alors que les politiques de discrimination positive sont en vigueur dans un grand nombre de pays (États-Unis, Inde, Malaisie, Afrique du Sud…), ce dossier porte sur de nouvelles formes de discrimination positive ayant pour point commun d’articuler la prise en compte – officielle – d’un critère à dominante territoriale, et celle – officieuse – d’un critère ethno-racial. Les articles portent sur la discrimination positive et la loi texane des « dix pour cent » ; les métamorphoses des politiques de promotion de la diversité dans les établissements d’enseignement supérieur sélectifs en Californie et l’ouverture sociale des grandes écoles en France. Ils font apparaître des éléments de convergence entre trajectoires française et américaine dans le mode d’articulation entre enseignement secondaire et établissements d’enseignement supérieur à caractère sélectif et dans les transformations de l’action redistributive.

11SEVERINO Jean-Michel, DEBRAT Jean-Michel
L’aide au développement
Paris : Le cavalier bleu, 2010, 128 p. (Idées reçues)

L’aide au développement (aide publique au développement et aide privée) a engendré de nombreuses idées reçues. Les auteurs de l’ouvrage ont pour objectif de mettre en regard l’analyse théorique et la description des situations objectives observées sur le terrain. Une quinzaine de textes très courts abordent l’aide sous ces différents angles (les acteurs, les instruments, les freins au développement...) pour proposer des clés de lecture et combattre les idées reçues.

12STEEDMAN Hilary, VERDIER Éric (sous la coordination de)
Les élèves sans qualification : la France et les pays de l’OCDE
Paris : Haut conseil de l’éducation, décembre 2010, 169 p. disponibles sur le site http://www.hce.education.fr

La catégorie des « élèves sortis sans qualification du système éducatif » ne recouvre pas forcément les mêmes réalités selon les pays. Ce rapport d’experts européens rend compte, à la demande du Haut conseil de l’éducation, de la situation des jeunes sans qualification. Il rassemble dans une première partie les principales études et conclusions sur ce sujet en montrant que la catégorie « jeunes sans qualification », en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, est dépendante des conventions sociales et politiques de chaque pays. Les auteurs analysent ensuite le contenu et la portée du « benchmark » européen concernant les jeunes sortis précocement du système, puis exposent pour les trois pays les caractéristiques des jeunes sans qualification et leur devenir sur le marché du travail. Enfin sont examinés les dispositifs d’action publique qui s’efforcent de remédier aux difficultés rencontrées par ces jeunes.

Publications d’organisations européennes et internationales

13Eurydice : le réseau d’information sur l’éducation en Europe
Le redoublement dans l’enseignement obligatoire en Europe : réglementations et statistiques
Bruxelles : Commission Européenne, 2011, 84 p.

La thématique du redoublement scolaire en Europe s’inscrit dans la politique de lutte contre l’échec scolaire et l’abandon scolaire précoce menée par la Commission européenne. Cette étude est centrée sur les réglementations en vigueur en matière de redoublement scolaire aux niveaux primaire et secondaire inférieur général dans les pays membres du réseau Eurydice. Le premier chapitre est consacré aux conditions d’admission dans l’enseignement primaire (critères d’admission, intervenants dans le processus de décision et modalités d’accueil des enfants non admis). Les deux chapitres suivants portent sur les réglementations liées à la progression et au passage de classe durant l’enseignement primaire et secondaire inférieur, explorant plusieurs aspects du redoublement scolaire, dont les critères établis pour l’autoriser et les possibilités de rattrapage offertes. On trouve à la fin de chaque chapitre des données statistiques sur le taux de retard scolaire et de redoublement.

14OCDE : Organisation de coopération et de développement économiques
Résultats du PISA 2009 : Savoirs et savoir-faire des élèves : performance des élèves en compréhension de l’écrit en mathématiques et en sciences – volume I
Paris : OCDE, 2010, 287 p.

Les résultats du PISA 2009 présentent les conclusions du dernier cycle de l’enquête PISA, dont le domaine principal d’évaluation est la compréhension de l’écrit et les domaines mineurs les mathématiques et les sciences. Ce premier volume décrit le profil de compétence des élèves. Après avoir défini la performance, son évaluation et son compte rendu, il analyse ce que les élèves sont capables de faire en compréhension de l’écrit en détaillant la performance par format de texte. Il étudie la variation de la performance entre les sexes et interprète les résultats des pays en fonction de leur situation économique et sociale. Enfin, une description du profil de compétences des élèves est proposée en mathématiques et en sciences.

15OCDE
Résultats du PISA 2009 : Apprendre à apprendre : les pratiques les stratégies et l’engagement des élèves – volume III
Paris : OCDE, 2011, 272 p.

Ce volume analyse la motivation des élèves de 15 ans, leur engagement envers la lecture et leur utilisation de stratégies d’apprentissage efficaces. Les résultats montrent que la maîtrise de stratégies d’aide à l’apprentissage (méthodes permettant de comprendre ou de résumer des textes, lectures diversifiées) est essentielle pour que les élèves deviennent des lecteurs compétents. L’analyse est organisée en trois parties : l’évaluation de l’engagement dans la lecture, les approches à l’égard de l’apprentissage et la performance de compréhension de l’écrit ; les profils de lecteurs et les habitudes de lecture ; les habitudes de lecture et d’apprentissage selon le sexe et les milieux socio-économiques. Enfin, les auteurs tirent les conséquences des conclusions de cette évaluation pour l’action publique.

16UNESCO : Organisation des Nations-Unies pour l’éducation la science et la culture
Rapport mondial de suivi sur l’Éducation pour tous 2011 – La crise cachée : les conflits armés et l’éducation
Paris : Unesco, 2011, 463 p.

De 1999 à 2008, trente-cinq pays ont été en proie à des conflits armés. Les enfants et les écoles se trouvent en première ligne mais les conséquences des conflits sur l’éducation sont fortement négligées. Sur le nombre total d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire et qui ne sont pas scolarisés, 42 % (soit 28 millions) vivent dans ces pays. L’insécurité et la peur des sévices sexuels empêchent les enfants d’aller à l’école, en particulier les jeunes filles. Le rapport de l’UNESCO analyse l’ampleur de cette crise cachée et en identifie les causes profondes. Les priorités des pays donateurs en matière de sécurité les conduisent à se concentrer sur un petit groupe de pays (l’aide à l’éducation de base a plus que quintuplé en Afghanistan) mais elle stagne ou diminue dans d’autres pays. Et l’éducation reçoit seulement 2 % de l’assistance humanitaire internationale. Le rapport propose un programme complet de réformes, entre autres des actions plus fermes contre les violations des droits de l’homme et la révision des priorités de l’aide internationale. Quatre lauréats du prix Nobel de la Paix ont apporté leur contribution à ce rapport.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernadette Plumelle, « Actualité documentaire », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 57 | 2011, 7-12.

Référence électronique

Bernadette Plumelle, « Actualité documentaire », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 57 | septembre 2011, mis en ligne le 01 septembre 2011, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ries/2040 ; DOI : 10.4000/ries.2040

Haut de page

Auteur

Bernadette Plumelle

Responsable du centre de ressources et d’ingénierie documentaires du CIEP.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page