Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Ressources en ligne

L’alphabétisation des adultes : un aperçu de politiques publiques1

Héloïse Nétange
p. 12-15

Texte intégral

  • 1  Pour faciliter la lecture, seule la racine des liens Internet est mentionnée. Pour y accéder dans (...)
  • 2  « L’alphabétisation des adultes : le cadre international », in Revue internationale d’éducation de (...)
  • 3  Litbase, pratiques efficaces d’alphabétisation : base de données de l’Institut de l’Unesco pour l’ (...)

1Cet article poursuit la sélection de ressources sur l’alphabétisation des adultes commencée dans le numéro précédent de la revue2. Le premier volet abordait le cadre international et les politiques de grandes organisations internationales. Dans ce second volet, nous avons sélectionné des exemples de politiques publiques nationales mises en place pour lutter contre l’analphabétisme des adultes, dans les pays du Nord comme du Sud. De nombreuses actions non gouvernementales sont également mises en œuvre pour lutter contre l’analphabétisme, mais nous nous attachons ici aux programmes officiels nationaux établis par les pouvoirs centraux. Ils bénéficient parfois d’un financement étranger, sont souvent menés par des associations ou par des ONG au niveau local, et sont imprégnés des réflexions et expériences de tous les acteurs du développement. Ils s’adressent à l’ensemble de la population analphabète d’un pays ou à des publics spécifiques (femmes, communautés, milieu rural, etc.) et adoptent des approches adaptées au contexte (genre, éducation à distance, formation liée au travail, etc.). On peut trouver d’autres exemples de programmes gouvernementaux ainsi que des programmes menés par des ONG dans la base de données de l’Unesco citée dans l’article précédent3.

2Si les stratégies de lutte contre l’analphabétisme sont bien différentes dans les pays touchés par un alphabétisme de masse et dans les pays où l’enseignement de base est assuré pour la quasi-totalité de la population, le défi est celui de l’acquisition des compétences de base pour tous, vecteur de développement et de croissance.

3Sitographie arrêtée le 20 octobre 2011.

Politiques de lutte contre un analphabétisme de masse

Programa Brasil Alfabetizado, Brésil

4Faisant de l’alphabétisation des jeunes et des adultes une question prio-ritaire pour le pays, le président Lula a lancé en 2003 le Programa Brasil Alfabetizado. Il se fixait pour objectif de toucher vingt millions de jeunes et d’adultes en quatre ans. Le programme du ministère de l’Éducation repose sur un soutien financier et technique aux États fédéraux, municipalités, établissements d’enseignement supérieur et associations pour mettre en place ou soutenir des actions d’alphabétisation et de formation professionnelle des alphabétiseurs. Un soutien particulier est accordé aux municipalités dont le taux d’alphabétisation des adultes est inférieur à 25 %, soit 1 928 municipalités en 2010, situées à 90 % dans le nord-est du pays. Ce système décentralisé permet à chaque organisation de choisir son approche et ses supports d’apprentissage, et de répondre ainsi aux besoins spécifiques de groupes d’apprenants. Ouvert à toute personne de quinze ans et plus, le programme reçoit environ 1,3 million d’apprenants chaque année pour six à huit mois de cours. Les apprenants sont ensuite incités à poursuivre des études dans le système d’enseignement public : http://portal.mec.gov.br/​ [en portugais].

Service national d’alphabétisation, Burundi

  • 4  Chaque année, à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, l’Unesco décerne des (...)

5Le Service national d’alphabétisation du Burundi a reçu en 2011 le Prix d’alphabétisation Unesco-Roi Sejong4 pour son programme national d’alphabétisation. Depuis 1989, il s’est donné pour objectif de promouvoir la réconciliation et l’égalité dans les régions du Burundi, alors que le pays continue à se remettre des conséquences d’une longue période de guerre civile. Ce programme est fondé sur le lien entre l’alphabétisation et les problèmes de la vie quotidienne mais aussi entre l’alphabétisation et la paix. Les cours d’alphabétisation sont en effet complétés par des ateliers de sensibilisation à la paix, aux droits de l’homme et la démocratie. De plus, les cours, qui sont ouverts à tous, adultes et enfants, quels que soient leur sexe, leur appartenance ethnique, leur religion ou leur région d’origine, favorisent les rencontres et la réconciliation entre les populations divisées par la guerre. Les cours d’alphabétisation financés par le gouvernement ont lieu dans plus de 900 centres, dans lesquels 20 000 personnes apprennent à lire et à écrire chaque année : http://unesdoc.unesco.org/​images/​0021/​002113/​211318F.pdf

Saakshar Bharat, Inde

  • 5  « L’approche genre » suppose de considérer les différentes opportunités offertes aux hommes et aux (...)

6Saakshar Bharat, qui signifie « Inde alphabétisée », est un programme d’alphabétisation des adultes lancé en 2009 par le gouvernement indien. Il vise à transmettre un alphabétisme fonctionnel à soixante-dix millions d’adultes, dont soixante millions de femmes, en trois ans (le programme prend fin en mars 2012). Dans sa présentation du programme, le gouvernement indien déclare que l’alphabétisation est la clé de l’émancipation et de l’autonomisation des femmes, moteur stratégique de la croissance du pays. En 2010, le taux d’alphabétisation des femmes était de 65 % contre 54 % pour l’ensemble de la population indienne. Ce programme a pris la suite de la National Literacy Mission, lancée en 1988, dont il a corrigé certaines lacunes, notamment en permettant d’assurer une continuité entre l’alphabétisation de base, la post-alphabétisation et la formation continue. Il fonctionne sur le principe du bénévolat de personnes éduquées pour enseigner aux catégories de la population les plus touchées par l’analphabétisme (castes inférieures, tribus et minorités, zones rurales), et particulièrement les femmes, pour lesquelles il adopte une pédagogie intégrant la dimension du genre5. En août 2011, le programme avait déjà été mis en place dans 282 des 365 districts visés, dans 26 États différents : http://education.nic.in/​ [en anglais].

Programme national d’alphabétisation, Maroc

  • 6  Créée en 2004, la Millennium Challenge Corporation assure la gestion d’un fonds d’aide au développ (...)

7Lancé en 2004 après l’adoption d’une Stratégie nationale d’alphabétisation et d’éducation non formelle, le Programme national d’alphabétisation de la Direction de la lutte contre l’analphabétisme (DLCA) s’est donné pour objectif d’éradiquer l’analphabétisme au Maroc d’ici 2015. La gestion du programme est décentralisée au niveau des délégations provinciales, et l’exécution du programme est assurée par des associations locales. De plus, la DLCA lance depuis 2006 des appels à projet aux associations et ONG, afin de soutenir la conception et la mise en place de programmes innovants, particulièrement dans le domaine de l’insertion sociale et de l’employabilité. Parallèlement à la politique gouvernementale, de nombreuses actions sont initiées au Maroc par des ONG et des organisations internationales (Union européenne, coopération espagnole, Millenium Challenge Corporation6, etc.), touchant en tout cinq millions de personnes ces huit dernières années. Certaines actions subventionnées par la DLCA sont détaillées dans le Guide de bonnes pratiques de programmes intègres d’alphabétisation conçus et mis en œuvre par des associations, disponible en ligne. Le site propose également un référentiel de compétences en alphabétisation et une plateforme d’alphabétisation à distance : http://www.alpha.gov.ma/​ [en arabe et en français].

En Europe et en Amérique du Nord

Ich will lernen, Allemagne

8Ich-will-lernen.de est le portail éducatif de la Confédération allemande pour l’éducation des adultes (Deutschen Volkshochschul-Verbandes, DVV), financé par le ministère fédéral de l’Éducation et la Recherche (BMBF). Lancé en 2004, il a pour vocation d’offrir aux jeunes et aux adultes analphabètes fonctionnels la possibilité d’apprendre à lire et à écrire par Internet. En effet, d’après le ministère fédéral de l’éducation et de la recherche, 2,3 millions de personnes en Allemagne seraient capables de comprendre des mots mais non des phrases entières. Plus de 290 000 apprenants ont déjà participé à ce programme d’apprentissage à distance, anonyme et gratuit. Chaque apprenant organise son rythme de formation et son choix de modules : les modules d’alphabétisation, répartis en seize niveaux, sont complétés par des modules disciplinaires (langue allemande, mathématiques, langue anglaise, etc.) et des modules d’aide à l’insertion dans la société (sur le monde du travail, l’argent, etc.). Le portail est également utilisé dans les mille centres d’éducation existants dans toute l’Allemagne. Un réseau social, AlphaVZ, a été créé, permettant aux apprenants de mettre en pratique leurs compétences et de partager leurs expériences : http://www.ich-will-lernen.de/​ [en allemand].

Base de données en alphabétisation des adultes (BDAA), Canada

9Ce réseau canadien en alphabétisation et en compétences essentielles est une initiative soutenue par le ministère des Ressources humaines et développement des compétences du gouvernement canadien, ainsi que par le gouvernement provincial du Nouveau-Brunswick. Il fournit, en français et en anglais, du matériel d’apprentissage et de recherche, propose un carnet d’adresses de personnes ressources et associations, ainsi qu’un agenda sur les activités et les événements liés à l’alphabétisation. Son site BDAA@uTravail a été mis en place pour faciliter la mise en place de programmes d’éducation de base en entreprise : http://www.bdaa.ca/​.

Literacy Information and Communication System (Lincs), États-Unis

10Lincs est un organisme national de diffusion et de collecte de l’information scientifique sur tous les domaines liés à l’alphabétisation, pour les formateurs et les apprenants. Il fournit des ressources pour l’enseignement et l’apprentissage des compétences de base pour la famille et les adultes. Il s’appuie sur des centres de ressources régionaux et des forums de discussion en ligne. Les ressources sont regroupées en trois catégories : les compétences de base, la gestion de programme, les compétences professionnelles. Elles contiennent des liens vers des sites Web, des rapports ou des cours téléchargeables : http://lincs.ed.gov/​ [en anglais].

Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI), France

11En France, on emploie le mot « illettrisme » pour les personnes qui, bien qu’ayant été scolarisées, ne maîtrisent pas les savoirs de base : lire, écrire, compter. D’après l’INSEE, cela concerne 3,1 millions de personnes, dont plus de la moitié a un emploi. Créée en 2000, l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme a établi en 2003 un Cadre national de référence, qui présente la politique nationale, ses principes directeurs, les champs d’intervention, et le rôle des différents acteurs, pouvoirs publics, entreprises et société civile. L’ANLCI joue un rôle central dans la prévention et la lutte contre l’illettrisme en France, en œuvrant pour l’harmonisation des indicateurs de mesure de l’illettrisme et en accompagnant les actions et la professionnalisation des acteurs de la prévention contre l’illettrisme. Le Forum permanent des pratiques mis en place par l’ANLCI permet de partager les facteurs de réussite des pratiques, et propose des « kits pour l’action » à destination des formateurs : http://www.anlci.gouv.fr/​

Haut de page

Notes

1  Pour faciliter la lecture, seule la racine des liens Internet est mentionnée. Pour y accéder dans leur intégralité, il suffit de consulter la rubrique « Ressources en ligne » sur le site de la revue : http://www.ciep.fr/sitographie/.

2  « L’alphabétisation des adultes : le cadre international », in Revue internationale d’éducation de Sèvres, n° 57, septembre 2011, p. 12-15.

3  Litbase, pratiques efficaces d’alphabétisation : base de données de l’Institut de l’Unesco pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) : www.unesco.org/uil/litbase.

4  Chaque année, à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation, l’Unesco décerne des prix internationaux d’alphabétisation à des programmes d’alphabétisation efficaces et innovants.

5  « L’approche genre » suppose de considérer les différentes opportunités offertes aux hommes et aux femmes, les rôles qui leur sont assignés socialement et les relations qui existent entre eux.

6  Créée en 2004, la Millennium Challenge Corporation assure la gestion d’un fonds d’aide au développement de l’État américain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Héloïse Nétange, « L’alphabétisation des adultes : un aperçu de politiques publiques », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 58 | 2011, 12-15.

Référence électronique

Héloïse Nétange, « L’alphabétisation des adultes : un aperçu de politiques publiques », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 58 | décembre 2011, mis en ligne le 01 décembre 2011, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ries/2131

Haut de page

Auteur

Héloïse Nétange

Chargée de veille au Centre de ressources et d’ingénierie documentaires du CIEP.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page