Navigation – Plan du site
Actualité internationale
Repères sur les systèmes éducatifs étrangers

Le cycle de réformes éducatives en Albanie : une transition vers les normes occidentales ?

Enkeleda Arapi et Frédéric Lasserre
p. 23-28

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2018.

Plan

Les réformes du système éducatif albanais
Purifier l’éducation des caractéristiques communistes
Construire la base juridique du nouveau système éducatif (1995-2010)
Moderniser le système éducatif
Les objectifs des dernières réformes
Une logique de compétence et une centration sur l’apprenant
L’importance accordée à la formation des maîtres

Aperçu du texte

Après la chute du régime communiste en 1991, l’Albanie a entrepris une profonde réforme de son système éducatif, à l’instar des réformes entreprises ailleurs en Europe centrale et orientale. Ces réformes étaient à la fois d’ordre politique, structurel et pédagogique, modifiant les programmes comme les approches pédagogiques, pour converger vers les normes occidentales.

L’Albanie, petit pays balkanique de l’Europe de l’Est, a une population de 2,9 millions d’habitants sur un territoire de 28 748 km2. Environ 57,2 % de la population est urbaine, avec un taux de chômage de 17,9 % en 2013. Les minorités ethniques (vlach, grecque notamment) représentent environ 2 % de la population et la langue officielle est l’albanais. Le pays a une histoire longue et unique qui intègre l’influence des cultures anciennes grec que et byzantine, romaine, et surtout ottomane, qui demeurent importantes dans la compréhension des systèmes de valeurs, de la culture, des traditions et de l’éducation. En 1944, p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Enkeleda Arapi et Frédéric Lasserre, « Le cycle de réformes éducatives en Albanie : une transition vers les normes occidentales ? », Revue internationale d’éducation de Sèvres, 72 | 2016, 23-28.

Référence électronique

Enkeleda Arapi et Frédéric Lasserre, « Le cycle de réformes éducatives en Albanie : une transition vers les normes occidentales ? », Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 72 | 2016, mis en ligne le 11 octobre 2018, consulté le 11 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ries/5492 ; DOI : 10.4000/ries.5492

Haut de page

Auteurs

Enkeleda Arapi

Enkeleda Arapi est Doctorante au département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage à l’Université de Laval (Québec). Ses travaux portent sur la collaboration des acteurs éducatifs en enseignement primaire. Diplômée de l’Université de Laval en psychologie et psychopédagogie et en enseignement primaire à l’Université Alexandre Xhuvani (Albanie), elle enseigne dans les programmes de l’éducation au préscolaire et de l’enseignement primaire à l’Université de Laval. Courriel : Enkeleda.arapi@fse.ulaval.ca

Frédéric Lasserre

Frédéric Lasserre est titulaire d’un MBA de l’Université de York, d’un DEA en géopolitique de l’Université Paris 8 et d’un doctorat de géographie de l’Université de Saint-Étienne. Il a travaillé à l’Observatoire européen de géopolitique (OEG, Lyon) sur les transformations politiques et économiques de l’Europe centrale et orientale après 1991, comme conseiller en affaires internationales au ministère québécois de l’industrie et du commerce, puis au sein d’Investissement Québec. Il est professeur depuis 2001 au département de géographie de l’Université de Laval (Québec), et chercheur à l’Institut québécois des Hautes études internationales (HEI). Il est également directeur du Conseil québécois d’études géopolitiques (CQEG) aux HEI. Courriel : Frederic.lasserre@ggr.ulaval.ca

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page