Navigation – Plan du site

Plein Sud : les hispanistes à Telemme

Paul Aubert et Gérard Dufour
p. 237-249

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

L’hispanisme : l’étude d’une aire géographique plus qu’une discipline
Les hispanistes à Telemme
Réinscrire l’Espagne dans le contexte européen
1996-1999 
2000-2003 : Les élites en Europe méridionale. XVIIe-XXe siècle. Cultures et pratiques (responsables : P. Aubert, G. Chastagnaret)
2004-2007 : Pouvoirs et sociétés en Europe méridionale (responsables P. Aubert, C. Peyrard)
2008-2011 : Culture politique et opinion publique en Europe méridionale des Lumières à nos jours (responsables : P. Aubert, C. Peyrard)
2012-2016 : Les espaces du politique. XVIIIe-XXIe siècles (responsables : P. Aubert, C. Peyrard)
Le bilan 
Un peu d’ego-histoire

Aperçu du texte

Des hispanistes, il y en a aussi, et parmi les membres fondateurs. Qu’ils prennent part à la recherche pluridisciplinaire sur le monde méditerranéen n’est pas en soi une surprise, pas plus que le fait que ceux qui travaillent à divers titres sur la péninsule Ibérique aient eu à cœur de perfectionner leurs connaissances linguistiques. Au cours des deux dernières décennies, les hispanistes de l’UMR Telemme ont travaillé au sein de divers programmes toujours en collaboration avec des membres de l’unité venus d’autres horizons. L’interrogation sur l’espace méditerranéen est restée au cœur de leurs travaux et en a garanti l’unité. Ils ne revendiquent l’hispanisme qu’avec des présupposés et des méthodes qui relèvent des pratiques propres aux historiens.

L’hispanisme : l’étude d’une aire géographique plus qu’une discipline

Les origines de l’hispanisme scientifique français remontent au courant qui se structure autour du travail d’un élève de l’École des Chartes, Alfred Morel-Fatio, un discip...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Paul Aubert et Gérard Dufour, « Plein Sud : les hispanistes à Telemme », Rives méditerranéennes, 48 | 2014, 237-249.

Référence électronique

Paul Aubert et Gérard Dufour, « Plein Sud : les hispanistes à Telemme », Rives méditerranéennes [En ligne], 48 | 2014, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rives/4702 ; DOI : 10.4000/rives.4702

Haut de page

Auteurs

Paul Aubert

Paul Aubert est professeur de littérature et civilisation espagnoles contemporaines à Aix-Marseille Université depuis 1996. Il est spécialiste de la presse et des intellectuels espagnols aux XIXe et XXe siècles. Co-fondateur et directeur du Bulletin d’Histoire Contemporaine de l’Espagne, il a coordonné, à l’UMR Telemme, en collaboration avec G. Chastagnaret ou C. Peyrard, des programmes de recherche quadriennaux, des Lumières à nos jours, sur Les élites, la culture politique, les transferts culturels, les imaginaires nationaux et les identités territoriales en Europe méridionale.

Articles du même auteur

Gérard Dufour

Gérard Dufour est professeur émérite de civilisation espagnole à Aix-Marseille Université et président honoraire de l’université de Provence (1997-2002). Co-fondateur et co-directeur de la revue électronique El Argonauta español, membre correspondant de l’Académie Portugaise d’Histoire et docteur honoris causa de l’université d’Alicante, il a consacré ses recherches à l’étude de la société espagnole de la fin de l’Ancien Régime et notamment de la transition de l’Ancien Régime au Libéralisme.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals