Navigation – Plan du site

Travailler avec la revue

Charte éthique

Les règles éthiques applicables au comité de rédaction et aux évaluateurs

Qualité de la revue

Le comité de rédaction cherche, notamment par les règles de bonne pratique ci-dessous, à garantir la qualité scientifique de la revue. Il travaille notamment au renouvellement régulier de son comité d’évaluateurs et de son comité scientifique, ainsi qu’à son propre renouvellement, dans un souci de rigueur professionnelle.

Processus d’évaluation

À l’exception des comptes rendus de lecture, qui sont évalués par le responsable des recensions, les articles soumis à la revue sont évalués par une révision en double aveugle : l’auteur ne connaît pas l’identité des évaluateurs, et ceux-ci ne connaissent pas l’identité de l’auteur. Il y a au moins deux évaluateurs pour chaque article.

En cas de doute ou de divergences d’appréciation entre les évaluateurs, des avis complémentaires peuvent être demandés par le comité de rédaction.

Des articles qui iraient à l’encontre de la ligne éditoriale de la revue peuvent, par ailleurs, être refusés par le comité de rédaction, sans rapport d’évaluation.

S’appuyant sur les rapports des évaluateurs, le comité de rédaction prend l’une des trois décisions suivantes, dans un délai maximal de deux mois après réception du manuscrit :

acceptation du texte, tel qu’il a été soumis à la revue ;

refus ;

acceptation sous réserve de modifications.

Dans ce dernier cas, le comité de rédaction prendra une décision définitive, positive ou négative, en fonction de la prise en compte par l’auteur des suggestions et commentaires qui lui auront été proposés par les évaluateurs.

Tout texte accepté, dès le premier envoi, ou après modification par l’auteur, fait l’objet d’un travail éditorial effectué en concertation avec l’auteur.

En tout état de cause, le comité de rédaction tient compte, dans ses décisions, des exigences légales en matière de diffamation, de violation du droit d’auteur ou de plagiat.

Conflit d’intérêt

Les membres du comité de rédaction et les évaluateurs doivent se récuser en cas de conflit d’intérêt avec l’un des auteurs ou avec le contenu du manuscrit à évaluer.

Par ailleurs, tout évaluateur qui se sait non qualifié pour évaluer un manuscrit ou qui sait ne pas pouvoir le faire dans des délais raisonnables est tenu d’en aviser le comité de rédaction et de se récuser.

Impartialité

Les manuscrits sont évalués sur leur seul contenu intellectuel ou scientifique, sans distinction de race, de sexe, d’orientation sexuelle, de convictions religieuses, de nationalité, d’affiliation universitaire ou de philosophie politique des auteurs.

Confidentialité

Les manuscrits reçus pour évaluation sont traités comme des documents confidentiels. Aucun renseignement sur un manuscrit soumis à la revue n’est divulgué à d’autres personnes que le ou les auteur(s), les évaluateurs potentiels et, éventuellement, l’éditeur.

Utilisation des données

Les données présentées dans les articles soumis ne doivent pas être utilisées avant leur éventuelle publication, dans les travaux de recherche d’un membre du comité de rédaction ou d’un évaluateur, sans le consentement écrit et explicite de l’auteur.

Règles éthiques applicables aux auteurs

Originalité et plagiat

Les auteurs doivent garantir l’originalité de leur article et ne publier aucun texte qui s’apparenterait, sous quelque forme que ce soit, à de la contrefaçon telle que celle-ci est définie par le Code de la propriété intellectuelle. Les déclarations frauduleuses ou sciemment inexactes constituent un comportement contraire à l’éthique de la publication scientifique ; elles sont donc inacceptables.

Publications multiples, redondantes ou simultanées

Les auteurs s’engagent à ne pas soumettre un article qui aurait fait l’objet d’une précédente publication dans une autre revue ou un nouvel article qui reposerait exclusivement sur des travaux déjà publiés ailleurs.

De même, les auteurs s’engagent à ne pas soumettre leur article à plusieurs revues en même temps.

Références

Toute citation (ou utilisation de travaux d’autres auteurs) doit être identifiée en tant que telle et accompagnée des références appropriées, présentées selon le schéma habituellement retenu par la revue (cf. : ….).

Si jamais l’auteur souhaitait utiliser des informations qu’il aurait obtenues en privé (conversation, correspondance), il devrait tout mettre en œuvre pour obtenir l’autorisation des personnes étant à la source de ces informations.

Mention des Auteurs

La liste des auteurs doit se limiter à ceux qui ont apporté une contribution significative à la conception, à la réalisation ou à l’interprétation de l’étude présentée dans le texte soumis à la revue ou à la rédaction de ce texte. Tous les auteurs doivent être mentionnés, avec leur affiliation, par ordre alphabétique ou selon leur degré d’implication dans la réalisation de cette étude ou dans la rédaction de ce texte. L’auteur qui est en contact avec la revue doit s’assurer que seuls les co-auteurs appropriés sont inclus dans la liste des auteurs, et que tous les co-auteurs, après avoir vu et approuvé la version finale de leur texte, étaient d’accord pour soumettre cet article pour publication.

Propos diffamatoires

Les auteurs s’engagent à ne pas dépasser, dans les articles soumis, les règles du débat scientifique et à ne pas faire des déclarations diffamatoires qui pourraient être interprétées comme des atteintes à la réputation d’une tierce personne.

Conflit d’intérêts

Les auteurs doivent déclarer tout conflit d’intérêt potentiel, professionnel ou financier. Toutes les sources de financement non public à l’origine de la recherche présentée dans le texte soumis doivent être explicitement mentionnées.

Erratum

Tout auteur qui découvre, après sa publication, une erreur ou une inexactitude importante dans son propre travail, est tenu d’en informer, sans délai, le comité de rédaction de la revue et de coopérer avec celui-ci pour publier un erratum, voire pour signifier le retrait de son article. Si le comité de rédaction ou l’éditeur de la revue apprend, par une tierce personne, qu’un article déjà publié contient une erreur importante, il doit en informer l’auteur. Ce dernier doit alors demander le retrait de son article, le corriger ou bien fournir les éléments susceptibles d’en justifier le bien-fondé.

Accès aux données brutes

Sur demande du comité de rédaction, les auteurs peuvent être invités à fournir les données brutes en relation avec leur recherche. Les auteurs s’engagent, dans la mesure du possible, à donner un accès public à ces données et donc à les conserver pendant un délai raisonnable après la publication.

Publication papier et numérique

Les auteurs s’engagent, lors de la soumission de leur article, à autoriser la diffusion de celui-ci sous format papier et numérique – notamment via la plateforme cairn.info –, sauf notification express de leur part.

Recommandations à l’usage des responsables scientifiques d'un dossier thématique ou de lectures croisées

Cette note précise le rôle des responsables scientifiques des dossiers thématiques ou des lectures croisées de Rives méditerranéennes et leurs relations avec les comités de la revue.

Soumission d’une proposition de dossier thématique

Une proposition de dossier thématique est soumise à la revue soit de manière spontanée soit sous la forme d'une réponse à un appel à dossier thématique lancé par le comité scientifique (CS). Cet ensemble de textes est discuté par le comité de rédaction (CR) de Rives méditerranéennes afin d’évaluer son adéquation avec la ligne éditoriale de la revue, son intérêt scientifique et sa cohérence. L’auteur de la proposition reçoit un avis en retour synthétisant les avis du CR et du CS, ainsi que d’éventuelles suggestions.

Dans le cas de refus de publication d’articles, la responsabilité revient au comité de rédaction et non au responsable scientifique du dossier.

Sauf exception, Rives méditerranéennes n’a pas vocation à publier des Actes de colloques ; elle entend encourager le lancement de projets scientifiques nouveaux sur des thématiques originales et transversales à son aire de spécialisation.

Diffusion des appels à dossiers et à contributions

a. L'appel à dossier thématique émanant du comité scientifique est diffusé sur un numéro imprimé de la revue, et sur calenda.org.

b. Le (ou les) responsable(s) scientifique(s) d'un dossier sollicitent des auteurs sur la base de l’appel à dossier thématique, dans sa dernière version, en indiquant un calendrier pour l’envoi de propositions (titre et résumé), et ultérieurement des articles. Les membres du comité de rédaction de la revue sont à la disposition du responsable scientifique pour l’aider, le cas échéant, à identifier des contributeurs potentiels dans d’autres disciplines ou aires géographiques que les siennes.

Parallèlement, l’appel à contributions est publié sur le site web de Rives méditerranéennes et sur calenda.org indiquant également le calendrier ainsi que les coordonnées du responsable scientifique du dossier.

Avec l’accord du responsable scientifique, une diffusion plus large peut être organisée notamment par le biais de calenda.org ou d’autres supports (listes de diffusion par exemple).

Sélection des propositions d’articles par le(s) responsable(s) scientifiques du dossier

Le dossier thématique d’un numéro compte 280 000 signes/espaces environ, c’est-à-dire entre 6 et 8 articles. L’introduction, charpentée (40 000 signes/espaces) doit donner un positionnement historiographique.

Si le nombre de propositions reçues (et dignes d’être retenues) est trop grand, le(s) responsables(s) devront faire une sélection, en fonction de l’intérêt et de la pertinence de chaque proposition au vu du thème et de la problématique de l’appel, et de la cohérence d’ensemble du dossier.

Dans le cas inverse, si le nombre de propositions est insuffisant, les échéances peuvent être repoussées, l’appel peut faire l’objet d’une nouvelle diffusion, et/ou de nouveaux auteurs sollicités ès qualité, avec l’aide du CR.

Coordination du travail avec le comité de rédaction

Pour faciliter la coordination, deux membres du CR seront les interlocuteurs privilégiés du (ou des) responsables scientifiques et deviendront leurs référents pendant la période d’élaboration du numéro.

À la date d’échéance indiquée pour recevoir les propositions (titres et résumés), celles-ci doivent être transmises au comité de rédaction pour information.

Les articles seront transmis au fur et à mesure de leur réception (sous réserve d’améliorations demandées préalablement par le(s) responsable(s) scientifique(s)) aux référents du CR.

Lorsqu’une proposition d’article est acceptée, le(s) responsable(s) scientifique(s) transmettent à l’auteur les règles typographiques et de présentation de Rives méditerranéennes.

Afin de ne pas allonger les délais de la chaîne éditoriale, le(s) responsable(s) scientifique(s) doivent vérifier que les auteurs respectent les règles typographiques indiquées, celles de présentation des références bibliographiques et de transcription, la présence des résumés en français et en anglais, le rattachement institutionnel de l’auteur et le respect de la longueur des articles.

Tout article qui ne respectera pas ces règles sera retourné aux responsable(s) scientifique(s) pour correction.

Couverture et 4ème de couverture

En même temps que le manuscrit composé de l’ensemble des articles définitifs, le(s) responsable(s) scientifique(s) transmettront au secrétariat de rédaction l’illustration choisie pour la couverture (résolution minimale 300 dpi en 17cm de largeur), les coordonnées du propriétaire éventuel des droits sur cette illustration, et un texte de 4ème de couverture de 850 signes/espaces maximum.

Evaluation

La qualité scientifique des textes proposés pour un dossier thématique doit bien entendu être évaluée par le(s) responsable(s) scientifique(s) du dossier, avant même de communiquer l’article au comité de rédaction. Le(s) responsable(s) scientifique(s) de thème ont toute latitude pour solliciter des évaluations extérieures (qu’ils communiquent au CR pour information) et ils peuvent demander aux auteurs des améliorations ou des corrections.

Une fois reçus par le comité de rédaction, les articles du dossier sont évalués par des relecteurs extérieurs au comité de rédaction et à l'UMR TELEMME choisis en fonction de leurs compétences. Chaque texte publié fait l’objet d’une évaluation par deux relecteurs. L’anonymat est la règle, tant pour les textes soumis que pour les rapports rendus aux auteurs.

Les relecteurs extérieurs (referees) transmettent leur avis aux référents du dossier (deux membres du CR) qui, le cas échéant, demandent aux auteurs (via le responsable scientifique) qu’une nouvelle version soit envoyée dans les meilleurs délais.

Aspects pratiques

Le(s) responsable(s) scientifique(s) du dossier thématique transmettent au secrétariat de rédaction le statut et les coordonnées professionnelles et/ou personnelles des auteurs (adresses électronique et postale, numéro de téléphone) de chaque contributeur ;

Ils fournissent une liste des particuliers et organismes susceptibles d’être intéressés par le numéro et sélectionnent sur la liste fournie par le secrétariat les revues pouvant faire un compte rendu ou une annonce de la parution du numéro ;

Si un ou plusieurs des auteurs a publié récemment un ouvrage sur la même thématique, ils fourniront texte et illustration pour que l’annonce en soit faite en fin de numéro ;

Contact

Secrétariat de rédaction : Laurence Lablache lablache@mmsh.univ-aix.fr / rives@revues.org

Instructions aux auteurs

faire parvenir le texte par message électronique.

Quelques précisions typographiques

1. Aucun nom propre ne doit figurer en capitales intégrales dans le corps de l’article

2. Pour l’usage des majuscules on se conformera aux règles du bon usage et/ou du code typo

3. Indiquer les siècles suivant cette norme : XVIe en petites capitales

4. Respecter l’ordre « ngp » (note, guillemets, ponctuation)

5. Les « à » et « é » ou « è » en capitales doivent être accentués, ainsi : État, Église, À travers

Caractères non latins, signes spéciaux

En cas d’utilisation de caractères autres que latin (grec, hébreu, etc.), ou de polices latines « enrichies » (slave, turc, scandinave, phonétique, etc.) il est demandé aux auteurs d’adjoindre une liste des signes du système de transcription utilisé et de préciser à quelle police de caractères ils ont eu recours – nom informatique de la police).

Notes de bas de page

Les appels de notes figureront dans le texte en numérotation continue. Les notes seront traitées en notes de bas de page. Les références bibliographiques seront données en respectant les normes suivantes :

1) Ouvrage : Prénom(s) et NOM de l’auteur, Titre de l’ouvrage, Lieu d’édition, Nom de l’Éditeur, date de parution, nombre de pages (Collection, s’il y a lieu, et numéro dans la collection).

Exemple : Raymond BLOCH, La divination dans l’Antiquité, Paris, Presses Universitaires de France, 1984, 128 p. (Que sais-je ?, n°2135).

2) Article de périodique ou participation à ouvrage collectif : titre entre guillemets et titre de l’ouvrage ou de la revue en italiques.

Exemple : Klaus BOCHMANN, « Quel modèle de développement lexical pour les langues romanes en voie d’émancipation ? », Actes du XVIIe Congrès international de linguistique et philologie romanes (Aix-en-Provence, 1983), Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 1985, vol. 2, p. 191-201.

Citations

Les citations de source latine sont à noter en italiques (les auteurs pourront proposer une traduction en note de bas de page) et les citations de sources différentes seront indiquées entre guillemets.

Illustrations

Elles doivent être libres de droit. Les auteurs sont invités à fournir des illustrations en bonne définition : fichier numérique (minimum 300 dpi). Seront à préciser : le numéro d’ordre, la légende, les crédits, la référence d’origine, les dimensions souhaitées et la situation dans le texte. Pour les images comportant du texte (cartes par exemple) : dans le cas de réalisation sous photoshop, merci de fournir des fichiers .psd avec tous les calques (ne pas aplatir l’image) de façon à pouvoir effectuer des corrections. Pour les illustrations travaillées sous Illustrator, conserver le format .ai.

Établissement d’appartenance des auteurs

Les auteurs indiqueront l’établissement ou le centre de recherche qu’ils souhaitent voir figurer en accompagnement de leur nom. Leur adresse électronique apparaîtra sauf indication contraire de l’auteur.

Nombre de signes des articles et des notes

Environ 35000 signes/espaces à voir avec le responsable scientifique du numéro (notes comprises).

Résumés

Un résumé de 800 signes/espaces maximum de l’article est demandé à l’auteur en français et en anglais. Lorsque l’article porte sur l’aire linguistique de l’Espagne, de l’Italie ou du Portugal, un résumé dans la langue concernée sera également demandé à l’auteur ; chacun des 3 résumés comportera alors 750 signes/espaces maximum.

Présentation

Les auteurs fourniront à la rédaction une brève description (800 signes/espaces) de leur activité, leurs travaux en cours, leur publication récente ainsi que quelques mots-clés, nécessaires à l'édition électronique.

Articles sur le web

Rives méditerranéennes présente la version électronique des numéros à parution sur la plateforme Cairn (http://www.cairn.info) puis sur la plateforme Revues.org d'OpenEdition (http://rives.revues.org). En choisissant de publier dans Rives méditerranéennes, l’auteur accepte la publication numérique de son article.

Épreuves

Une épreuve mise en page est fournie aux auteurs pour relecture. À ce moment-là, ce sont des corrections mineures de fond et de forme ; les corrections dites « d’auteur » ne sont plus admises. Les épreuves doivent être corrigées et renvoyées par retour de courrier. Si aucun retour n’est parvenu dans les délais requis, il sera considéré que l’auteur n’a aucune correction à signaler.

Tirés à part

Les auteurs reçoivent le pdf de leur article. S'ils le souhaitent, des tirés à part version papier peuvent leur être adressés.

Correspondance

La correspondance est à adresser à :

MMSH - Rives méditerranéennes

5, rue du Château de l’Horloge, BP 647, 13094 Aix-en-Provence Cedex 02

Tél. : 04 42 52 42 24

lablache@mmsh.univ-aix.fr / rives@revues.org

  • OpenEdition Journals