Navigation – Plan du site

Les produits de la course ou l’économie de la récupération à Toulon pendant la guerre d’Indépendance américaine (1778-1782)

Gilbert Buti
p. 91-105

Résumés

Les retombées économiques de la course ne se limitent pas à l’activité liée aux armements et aux bénéfices des principaux acteurs. Si des marchandises ont été furtivement débarquées avant l’arrivée au port de prise d’autres y sont déchargées afin d’y être vendues aux enchères. Leurs ventes, en rien illicites, se situent « à la marge du marché ». Elles obéissent à des règles particulières, se produisent selon une périodicité dictée par la conjoncture militaire, fournissent des produits inattendus et constituent un marché marginal qui attire une clientèle très mêlée. Cette redistribution s’inscrit dans l’économie de la récupération et participe à une économie informelle difficile à atteindre dans les sources. Le cas de Toulon, port qui a été au xviiie siècle une base d’armement en course, est privilégié.

Haut de page

Entrées d’index

Keywords :

economy, market

Géographie :

Méditerranée, Toulon

Chronologie :

XVIIIe siècle
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

L’observatoire toulonnais au XVIIIe siècle
Toulon, base corsaire
Le conseil des prises
Un butin sous surveillance
L’organisation des ventes
La liquidation des prises
Les navires : quelques acheteurs pour de bonnes affaires
La liquidation des marchandises

Aperçu du texte

Cette enquête se situe à la croisée de deux recherches en cours : une sur le marché du navire d’occasion, l’autre sur la course en Méditerranée, et particulièrement sur les retombées économiques de cette activité maritime sur les sociétés littorales. La jonction entre les deux thématiques résulte du fait que les prises des corsaires fournissent des navires d’occasion à des armateurs locaux ou non. Toutefois, la vente des marchandises des navires capturés ne se limite pas à ceux-ci, même s’ils constituent souvent les pièces de plus forte valeur unitaire. Les bâtiments de commerce qui sont la cible des corsaires sont fréquemment chargés et leurs cargaisons alimentent, de diverses manières, un marché local. En ne retenant que les produits de grande valeur ou les plus grandes masses transportées, on passe sous silence la multitude de « choses banales » (Daniel Roche) qui participent à une économie de la récupération voire du recyclage.

Ces phénomènes de redistribution de cargaisons ont é...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilbert Buti, « Les produits de la course ou l’économie de la récupération à Toulon pendant la guerre d’Indépendance américaine (1778-1782) », Rives méditerranéennes, 54 | 2017, 91-105.

Référence électronique

Gilbert Buti, « Les produits de la course ou l’économie de la récupération à Toulon pendant la guerre d’Indépendance américaine (1778-1782) », Rives méditerranéennes [En ligne], 54 | 2017, mis en ligne le 15 septembre 2019, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rives/5229

Haut de page

Auteur

Gilbert Buti

Agrégé et docteur en histoire, Professeur émérite des universités (histoire moderne) Aix-Marseille Université, chercheur à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme. Laboratoire 7303 TELEMMe (CNRS). Ses domaines de recherches : économies maritimes, structures portuaires et sociétés littorales dans le monde méditerranéen du xviie au début xixe siècle. Parmi ses publication récentes (voir site MMSH-TELEMMe) : avec Michèle Janin-Thivos et Olivier Raveux (dir.), Langues et langages du commerce en Méditerranée et en Europe à l’époque moderne (Aix-en-Provence : PUP, 2013) ; avec Philippe Hroděj Philippe (dir.), Dictionnaire des corsaires et des pirates (Paris : CNRS-Éditions, 2013) ; avec Alain Cabantous, Être marin en Europe occidentale (1550-1850) (Rennes : PUR, 2016) ; avec Philippe Hroděj (dir.), Histoire des pirates et des corsaires à travers le monde, de l’Antiquité à nos jours (Paris : CNRS-Éditions, 2016). Ses recherches en cours portent sur les fonctions économiques des capitaines de navires, le marché de la cochenille mexicaine, les enquêtes littorales : décrire et représenter (de Colbert à Chardon).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals