Navigation – Plan du site

L’inégale professionnalisation de la vente du vin et de la viande à Toulouse à la fin du Moyen Âge

Quelques éléments d’interprétation
Clémentine Stunault
p. 79-94

Résumés

Le vin et la viande sont des produits de base de l’alimentation médiévale. À Toulouse, le commerce de la viande connaît une professionnalisation précoce, qui se traduit par l’institution de corps de métiers spécialisés, réglementés par la municipalité, et par l’apparition d’experts reconnus. Au contraire, la vente du vin demeure relativement libre et génère peu de sources, ce qui rend son étude plus ardue. Une telle différence peut s’expliquer par la dépendance des Toulousains envers le marché pour s’approvisionner en viande, alors que beaucoup d’habitants produisent leur propre vin. Le marché de la viande est très surveillé pour éviter les risques sanitaires (moindres dans le cas du vin) et les confusions entre «  bonnes  » et «  mauvaises  » viandes, destinées à une clientèle différente.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

alimentation, métiers

Géographie :

Toulouse

Chronologie :

Moyen-Âge
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Le marché de la viande : une professionnalisation précoce
Les premiers signes d’une organisation (xiie-xiiie siècles)
L’institution de métiers spécialisés aux xive-xve siècles
La naissance d’une expertise professionnelle au xve siècle
La vente du vin : une activité peu professionnalisée
Un commerce fragmenté entre une grande variété d’acteurs
Des spécialistes évoluant en dehors du cadre des métiers
Quelques pistes d’interprétation
La dépendance envers le marché
L’essor des préoccupations sanitaires
Un facteur de distinction sociale

Aperçu du texte

Le vin et la viande font partie des produits de base de l’alimentation médiévale ; leur consommation augmente sensiblement à la fin de la période. Leur vente à Toulouse nous est connue par des sources réglementaires et par quelques rares sources judiciaires émanant de diverses autorités.

Au xiie siècle, la ville est gouvernée par un comte, assisté par des conseillers, les capitouls. Ces derniers dirigent la ville après son rattachement à la couronne de France en 1271. Ils sont toutefois placés sous la surveillance des représentants de l’autorité royale, le sénéchal et son viguier, et leur pouvoir tend à décroître après l’installation du Parlement en 1444.

De nombreux documents nous renseignent sur le commerce de la viande. Il est marqué par une professionnalisation assez précoce, qui se traduit par l’institution de corps de métiers spécialisés et réglementés par la municipalité, et par l’apparition d’experts chargés de contrôler l’ensemble des viandes commercialisées à travers la vill...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Clémentine Stunault, « L’inégale professionnalisation de la vente du vin et de la viande à Toulouse à la fin du Moyen Âge », Rives méditerranéennes, 55 | 2017, 79-94.

Référence électronique

Clémentine Stunault, « L’inégale professionnalisation de la vente du vin et de la viande à Toulouse à la fin du Moyen Âge », Rives méditerranéennes [En ligne], 55 | 2017, mis en ligne le 15 décembre 2019, consulté le 18 janvier 2018. URL : http://journals.openedition.org/rives/5294

Haut de page

Auteur

Clémentine Stunault

Clémentine Stunault est agrégée d’histoire et doctorante en histoire médiévale sous la direction de Sophie Brouquet : À la table des capitouls. Les métiers de l’alimentation à Toulouse au Moyen Âge (1141-1531). Elle a notamment communiqué sur «  L’intervention des autorités urbaines dans la protection du
consommateur à Toulouse (xive-xve siècle)  » dans le cadre du colloque Faire son marché en Méditerranée occidentale (xive-xve siècle). France méridionale, Italie, Espagne tenu en 2015 à la Casa de Velázquez, Madrid. (à paraître).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals