Navigation – Plan du site

The sources of phonological knowledge: a cross-linguistic perspective

Marilyn May Vihman et Sari Kunnari
p. 133-164

Résumés

Les données expérimentales, obtenues pour des enfants apprenant des langues cibles différentes, se caractérisent par des similitudes et des différences. Elles montrent également une continuité entre la perception de la parole et les premières vocalisations. Ceci invite à considérer que la mise en relation précoce entre les formes du babillage et les formes des mots entendus est à la base des premières unités produites qui au départ sont structurellement très limitées mais relativement correctes. C’est cette conception que nous retenons pour rendre compte aussi bien des similarités que des différences dans la forme des premiers mots produits pour des langues cibles différentes. Des mesures de la durée de consonnes médiales dans la parole adulte et dans les mots des enfants dans des langues où la longueur consonantique a une valeur phonologique vs phonétique différente permettent d’établir que la mise en place des représentations phonologiques repose sur (1) l’apprentissage direct de fréquences de distribution et (2) l’apprentissage du lexique, qui suffit à expliquer le développement des contrastes phonologiques pertinents pour chaque langue-cible. Selon nous, les systèmes complémentaires de mémoire implicite et explicite permettent de rendre compte des deux types d’apprentissage. Nous défendons donc le point de vue selon lequel une exposition régulière à l’environnement linguistique suffit pour expliquer la construction de la connaissance phonologique sans avoir recours à une connaissance linguistique innée ni de la Grammaire Universelle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marilyn May Vihman et Sari Kunnari, « The sources of phonological knowledge: a cross-linguistic perspective », Recherches linguistiques de Vincennes [En ligne], 35 | 2006, mis en ligne le 22 décembre 2006, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rlv/1467 ; DOI : 10.4000/rlv.1467

Haut de page

Auteurs

Marilyn May Vihman

University of Wales, Bangor, UK

Sari Kunnari

University of Oulu, Finland

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page