Navigation – Plan du site
Recensions

Paolo Terrana, Lineamenti di storia della Chiesa antica

Messina, Istituto teologico San Tommaso, Torino, Elledici, 2005 (Manuali di Panteno. Teologia 1), 247 p.
Marc Aoun
p. 267
Référence(s) :

Messina, Istituto teologico San Tommaso, Torino, Elledici, 2005 (Manuali di Panteno. Teologia 1), 247 p.

Texte intégral

1Comme l’indique clairement l’auteur dans sa préface (p. 7), l’ambition de ce manuel, consacré à l’histoire de l’Église ancienne, est de mettre à la disposition du public intéressé, en l’occurrence les étudiants, un instrument de travail qui se trouve à mi-chemin entre les volumineux ouvrages dédiés au sujet - qui sont parfois de nature à rebuter le lecteur non averti - et les ouvrages trop simplifiés - qui pèchent donc par insuffisance.

2L’A., enseignant en histoire de l’Église à l’Institut de théologie Saint-Thomas de Messine, a en conséquence choisi d’adopter pour son ouvrage un plan qui soit, à ses yeux, le plus pédagogique possible. En dix-huit courts chapitres, d’étendue presque égale (10 à 15 pages chacun), dont un premier chapitre introductif (p. 9-20), il présente divers aspects de l’histoire de l’Église au cours des six premiers siècles chrétiens : genèse et diffusion du christianisme (chap. 2-3) ; naissance des offices et ministères (chap. 4) ; mise en place des institutions et organisation interne (chap. 6 et 18) ; affirmation de la papauté (chap. 15) ; rapports avec le pouvoir politique, avant et après la conversion de l’empereur romain Constantin (chap. 5 et 9) ; hérésies, schismes, controverses doctrinales et affirmation du dogme catholique (chap. 7, 10, 11, 12, 13 et 14) ; sacrements et liturgie (chap. 8) ; mission, pèlerinage, mariage et famille (chap. 17), monachisme (chap. 16). La littérature chrétienne des premiers siècles est délibérément exclue. L’A. s’en explique dans la préface (p. 7) : celle-ci relève du cours de patrologie, dispensé à part au sein de l’Institut.

3La trame générale de l’ouvrage montre que le plan choisi n’est pas thématique, ni chronologique. L’A. a cherché à regrouper les différents thèmes sous des dénominateurs communs (p. 7) ; il ne fait cependant pas état des raisons qui l’ont conduit à adopter ce plan en particulier. Il aurait peut-être été souhaitable de regrouper, dans des chapitres distincts, les diverses matières, en fonction de leur affinité, ce qui aurait eu l’avantage d’éviter éventuellement au lecteur d’effectuer de constants aller et retour, aussi bien dans le temps que dans l’espace.

4Il n’empêche que présenter une histoire aussi riche que celle de l’Église des premiers siècles en si peu de pages est en soi une prouesse. À ce titre, ce manuel rendra à ses lecteurs, sans nul doute, d’immenses services.

5Notons enfin que l’ouvrage renferme une bibliographie (placée dans le chapitre introductif, p. 10-14) et trois annexes : liste des papes jusqu’à Grégoire 1er (590-604), p. 238 ; liste des empereurs romains et byzantins jusqu’à Héraclius (610-641), p. 239 ; carte de l’Empire romain à la charnière des IVe et Ve siècles, p. 240-241.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Aoun, « Paolo Terrana, Lineamenti di storia della Chiesa antica », Revue des sciences religieuses, 81/2 | 2007, 267.

Référence électronique

Marc Aoun, « Paolo Terrana, Lineamenti di storia della Chiesa antica », Revue des sciences religieuses [En ligne], 81/2 | 2007, mis en ligne le 03 octobre 2012, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rsr/585

Haut de page

Auteur

Marc Aoun

Faculté de théologie catholique, Université Marc Bloch Strasbourg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page