Navigation – Plan du site
Recensions

Gabriella Aragione et Enrico Norelli (Éd.), Des évêques, des écoles et des hérétiques

Actes du colloque international sur la Réfutation de toutes les hérésies (Genève, 13-14 juin 2008), Prahins (Suisse), Éditions du Zèbre, 2011, 344 p.
Françoise Vinel
p. 266
Référence(s) :

Gabriella Aragione et Enrico Norelli (Éd.), Des évêques, des écoles et des hérétiques. Actes du colloque international sur la Réfutation de toutes les hérésies (Genève, 13-14 juin 2008), Prahins (Suisse), Éditions du Zèbre, 2011, 344 p.

Texte intégral

1L’Elenchos, traité hérésiologique, et son auteur, « Hippolyte », soulèvent de multiples questions, mais la bibliographie des études parues entre 1940 et 2010, établie par G. Aragione (p. 314-323) reste modeste. Ainsi le colloque organisé en 2008 était le bienvenu pour faire l’état des questions – une édition à nouveaux frais de l’œuvre (à la suite des éditions de Wendland, 1916, et de Marcovitch, 1986) et une traduction française sont sans doute le passage obligé pour apporter des éléments décisifs.

2C. Scholten (Cologne) et M. Simonetti abordent la question de l’auteur et du contexte de l’œuvre  : cerner l’énigme du personnage fait déjà entrer en jeu la richesse de sa culture hellénique, de sa formation mais aussi la difficulté à définir sa position dans la communauté chrétienne, sans doute celle de Rome au début du 3e s. (ce qu’étudie A. Brent, p. 275s.), et tout particulièrement sa conception de l’autorité épiscopale. Deux aspects majeurs sont au centre des contributions du volume  : la réfutation de la philosophie (Empédocle ; le gnostique Basilide assimilé à un héritier d’Aristote) et, plus globalement, du savoir grec (avec toute l’argumentation contre l’astrologie dans l’Elenchos, présentée par G. Sfameni Gasparro) ; et, d’autre part, la question de la définition de l’ « hérésie », la construction par « Hippolyte » de l’hérétique à combattre. G. Aragione situe ces questions dans l’histoire de la philosophie grecque, elle-même histoire de polémiques entre « sectes », entre « hairéseis ». W. Löhr, B. Pouderon et E. Norelli s’intéressent plus particulièrement à cet art de construire l’adversaire. Norelli (« Construire l’opposition entre orthodoxie et hérésie à Rome, au iiie siècle », p. 233-255) s’interroge sur « le projet intellectuel et culturel de cet auteur ». En accordant toute son attention au livre X, le dernier de l’œuvre, il voit dans l’expression « discours véritable autour du divin » une des clefs de compréhension. Mais c’est selon une conception aristotélicienne, celle de la connaissance des principes et des essences, que s’articule l’ exposé de la vraie doctrine, celle des chrétiens – face à eux, les hérésiarques n’empruntent qu’à des philosophies contradictoires et vaines. Mais, suggère Norelli, dans la deuxième partie de sa démonstration, l’Elenchos n’est qu’une partie du projet d’ensemble de son auteur – ce dont témoignent quelques fragments d’un traité « Sur le tout », où le discours contre les hérésies n’a pas de place. Une datation relative des deux œuvres est alors décisive et Norelli suggère que la venue de l’auteur à Rome, dont les communautés sont très divisées, pourrait bien être la cause de la manière dont l’Elenchos met en relation étroite les écoles philosophiques, son premier centre d’intérêt, et les différents groupes hérétiques.

3Ce ne sont là que quelques aperçus de recherches très suggestives, complétées d’une bibliographie et d’un index des auteurs anciens, dont les Éditions du Zèbre offrent une édition particulièrement soignée et de lecture agréable.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Vinel, « Gabriella Aragione et Enrico Norelli (Éd.), Des évêques, des écoles et des hérétiques », Revue des sciences religieuses, 88/2 | 2014, 266.

Référence électronique

Françoise Vinel, « Gabriella Aragione et Enrico Norelli (Éd.), Des évêques, des écoles et des hérétiques », Revue des sciences religieuses [En ligne], 88/2 | 2014, mis en ligne le 15 septembre 2014, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rsr/884

Haut de page

Auteur

Françoise Vinel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page