Navigation – Plan du site
Recensions

Jean-Luc Marion, Givenness and Hermeneutics. The Père Marquette Lecture in Theology

Marquette University Press, USA, 2013, 77 p.
Riyad Dookhy
p. 282-283
Référence(s) :

Jean-Luc Marion, Givenness and Hermeneutics. The Père Marquette Lecture in Theology, traduction de Jean-Pierre Lafouge, Marquette University Press, USA, 2013, 77 p.

Texte intégral

1Les conférences « Père Marquette » 2013 commémorent les missions et les explorations du Père Jacques Marquette, SJ (1637-1675). Ces conférences débutèrent en 1969 sous les auspices du Département de Théologie de l’Université de Marquette. Jean-Luc Marion est bien connu pour son développement du « phénomène saturé », c’est-à-dire, pour le dire ici en une ligne, le fait qu’il existe des phénomènes donnés de façon envahissante au point que les actes intentionnels qui les visent sont débordés.

2Nombre d’ouvrages de Marion sont traduits en anglais, auxquels s’ajoute cette nouvelle publication qui reprend sa conférence intitulée « Donation et herméneutique » (Givenness and Hermeneutics). Celle-ci est présentée en édition bilingue (française avec la traduction anglaise) en double page de numérotation continue.

3C’est que, dans cette conférence, Marion avait soulevé une question fondamentale en phénoménologie. C’est celle qui consiste à se demander si l’on peut et si l’on doit admettre un irréductible. D’une part, il faudra admettre que l’entreprise phénoménologique consiste dans la réduction. Mais, d’autre part, il faudra bien concéder qu’à un certain moment une réduction s’avère impossible. C’est ainsi que la phénoménologie se trouve en apparence devant un « dilemme ».

4Marion commence avec la facticité de la donation, comme ce qui fonde sa validité de droit. En ce sens, la donation absolue est un terme ultime. La donation s’imposerait dans la phénoménologie comme un « factum rationis », une « ultima ratio rerum », comme norme de droit en tant que première et dernière. Elle paraît donc contredire ou interdire toute médiation, toute herméneutique. Or ce que Marion veut ici démontrer c’est que, au lieu de rendre caduque l’herméneutique, la donation l’appellerait plutôt, voire l’exigerait.

5Certes, la donation ne se donne pas toujours comme dans un sens univoque. Mais le donné ne se donne jamais immédiatement, cette dernière attitude relèverait d’un mythe (le mythe du donné). Celui-ci voudrait faire croire que le donné serait immédiat et déjà apprêté pour la connaissance théorique. L’immédiat, de son côté, se trouverait ainsi comme « sensum datum » au sens de l’empirisme classique (Locke). Mais en vérité, s’il est immédiat, il ne pourrait offrir alors un objet et se trouverait en deçà de toute validité épistémologique. Deuxièmement, ce donné serait non-dépendant. Mais un tel donné ne peut se constituer par lui-même. Il lui faut une constitution, donc une dépendance contingente pour advenir dans un devenir épistémologique. On ne peut donc concevoir un réductionnisme strict sans constitution.

6Marion rappelle bien ici que le donné ne peut se penser que comme extérieur au mode d’être de l’objet. Il n’est pas pour autant constitué par cette caractéristique, et dans laquelle il ne termine pas. Dès qu’apparaît l’objectité, avec des caractéristiques et des exigences épistémologiques, le donné a déjà disparu. Ainsi on atteint la limite de la pensée  : « le donné ne peut se penser que dans son irréductibilité à l’objectité ». Aussi, « il appartient justement au donné de ne pas se donner immédiatement ».

7Cet ouvrage constitue une lecture clé dans la discussion qui porte sur l’enjeu de toute herméneutique face au donné.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Riyad Dookhy, « Jean-Luc Marion, Givenness and Hermeneutics. The Père Marquette Lecture in Theology », Revue des sciences religieuses, 88/2 | 2014, 282-283.

Référence électronique

Riyad Dookhy, « Jean-Luc Marion, Givenness and Hermeneutics. The Père Marquette Lecture in Theology », Revue des sciences religieuses [En ligne], 88/2 | 2014, mis en ligne le 15 septembre 2014, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/rsr/921

Haut de page

Auteur

Riyad Dookhy

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© RSR

Haut de page