Navigation – Plan du site
Deuxième partie : un polytechnicien dans le siècle

Jomard et la diffusion des sciences géographiques

Hélène Richard
p. 61-66

Texte intégral

  • 1 Deux siècles de géographie française, une anthologie, dirigée par Marie-Claire Robic, Jean-Louis Ti (...)
  • 2 Numa Broc, « Eugène Cortambert et la “place de la géographie dans la classification des connaissanc (...)

1L’anthologie Deux siècles de géographie française dirigée par Philippe Pinchemel, publiée par le CTHS en 1984 et dont la seconde édition vient de paraître1, fait d’Eugène Cortambert, successeur de Jomard à la direction de la section des cartes et plans de la Bibliothèque impériale, le premier « géographe » français. Cortambert a en effet publié en 1852 une « Place de la géographie dans la classification des connaissances humaines »2 où il se montre soucieux de voir la géographie sortir de la tutelle de l’histoire et de la géologie. Il faisait alors de la cartographie une simple technique graphique. Jomard, son prédécesseur et premier directeur du Département des Cartes de la Bibliothèque royale, n’est donc pas considéré comme « géographe ». Même si la cartographie est pour lui l’essentiel de la géographie, il est pourtant difficile de ne pas voir en lui l’un des promoteurs des sciences géographiques, telles qu’elles sont alors en train de se constituer : par ses travaux et ses publications, par son action au sein de la Société de géographie comme à la Bibliothèque royale (nationale ou impériale) dont il dirigea le département des Cartes pendant plus de trente ans.

  • 3 Yves Laissus, Jomard, le dernier Égyptien (1777-1862), Paris, Fayard, 2004.
  • 4 Alfred Fierro, La Société de Géographie, Paris, Droz, 1983.
  • 5 Jean-François Foucaud, La Bibliothèque royale sous la Monarchie de Juillet : 1830-1848, Paris, Bibl (...)
  • 6 Charles Du Bus, « Edme-François Jomard et les origines du Cabinet des cartes (1777-1862) », Bulleti (...)
  • 7 Monique Pelletier, « Jomard et le Département des Cartes et plans : organisation et développement d (...)
  • 8 Hélène Richard, « Les cartes à la Bibliothèque royale », Naissances de la Géographie moderne, 1760- (...)

2Mon exposé s’attachera aux trois facettes de l’activité de Jomard dans ce domaine ; pour cela, j’utiliserai les travaux qui ont été publiés ainsi que les sources que constituent quelques pièces conservées à la Bibliothèque nationale de France. Je m’appuierai avant tout sur la monumentale biographie publiée par Monsieur Laissus3. J’utiliserai également la thèse qu’Alfred Fierro a consacrée à la Société de Géographie4, celle de Jean-François Foucaud sur la Bibliothèque royale pendant la Monarchie de Juillet5, ainsi que les travaux de Charles Du Bus6 et de Monique Pelletier7 sur le début du Département des Cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France. J’ai moi-même consacré un article à ce sujet, publié dans les actes du colloque consacré à la naissance de la géographie moderne8.

Jomard cartographe et éditeur de documents cartographiques

  • 9 Patrice Bret, « Le Dépôt général de la guerre et la formation des ingénieurs géographes militaires (...)

3La carrière d’Edme-François Jomard commença lorsqu’il intégra le corps des ingénieurs géographes. À la sortie de l’École polytechnique et de l’École des géographes, il fut nommé ingénieur géographe et affecté au « Dépôt général de la Guerre et de la Géographie », le Dépôt de la Guerre reconstitué par Calon en 17949 ; cette agence cartographique était alors destinée à fournir aux armées révolutionnaires les cartes dont elles avaient besoin.

4Le 27 germinal an VI (18 avril 1798), il fut affecté comme capitaine ingénieur géographe à l’expédition d’Égypte où, sous la direction de Testevuide et de Jacotin, il mit en application sa formation de cartographe. Comme les autres savants, il partageait alors la vie de l’armée. Il fut chargé de participer au levé des plans d’Alexandrie et de la citadelle du Caire à partir de janvier 1799 ; puis il parcourut l’Égypte et on lui doit huit des 47 feuilles de la carte de ce pays. Mais il élargit le champ de ses travaux et il signa des dessins de monuments et des relevés d’inscriptions. Trois ans plus tard, en 1802, il fut envoyé en Bavière pour y participer à l’élaboration de la carte topographique. L’entreprise, qui débuta avec l’avancée de l’Armée du Rhin, restait inachevée à la paix…

  • 10 « Carte itinéraire du voyage de Monsieur Caillié à Jenné et à Tombouctou », 1829.
  • 11 « Esquisse d’une carte itinéraire pour les voyages de M. Frédéric Caillaud de Nantes et de plusieur (...)
  • 12 Yves Laissus, op. cit., p. 166.

5Parmi les publications cartographiques de Jomard, on doit signaler, dans l’immense œuvre d’édition de la Description de l’Égypte, la publication, en 1818, des 47 feuilles de la « carte topographique de l’Égypte et de plusieurs parties des pays limitrophes ». En dehors des cartes provenant de ses propres levés, il publia les cartes de plusieurs voyageurs dont il avait encouragé les entreprises. On doit citer particulièrement l’édition qu’il fit, en 1829, de la carte-itinéraire du voyage de René Caillié à Tombouctou10. On sait que Jomard avait pris vivement parti pour défendre Caillié et confirmer qu’il avait bien atteint Tombouctou. Il a aussi publié la carte des voyages de Cailliaud au Sénégal (1822)11. Cette activité de cartographe ne valait pas à Jomard toutes les admirations. Paul-Louis Courier le traitait en effet de « dessinateur, graveur, ou quelque chose d’approchant » ! Il faut dire que Courier s’était vu préférer Jomard lors de l’élection d’octobre 1818 à l’Académie des Inscriptions et belles-Lettres12

6Au croisement de son intérêt pour la géographie et pour l’instruction élémentaire, en faveur de laquelle il milita dès 1815, Jomard publia en 1832, avec Valentin Parisot, une Géographie de la France dans la collection intitulée « la bibliothèque populaire ou l’instruction mise à la portée de toutes les classes et de toutes les intelligences ». En 1833, elle connaissait déjà sa 5e réédition.

  • 13 Yves Laissus, op. cit., p. 436-441.
  • 14 Atlas composé de mappemondes et de cartes… du XIe au XVIIe siècle… devant servir de preuves au mémo (...)
  • 15 2e série, t. XX, décembre 1843, p. 498.
  • 16 Cité par Yves Laissus, op. cit., p. 440.

7C’est en 1839 que Jomard évoqua pour la première fois une œuvre à laquelle il attachait une grande importance13, les Monuments de la Géographie. Il faisait alors référence à la sélection des cartes des XVe et XVIe siècles, des globes, des cartes astronomiques et des mappemondes qu’il était en train de réaliser pour en faire une publication. Dans une lettre de 1842 à son ami François Grille, il parle des fac-similés qu’il fait exécuter pour porter ces documents « à la connaissance de l’Europe savante ». Mais cette même année, est publiée par le vicomte de Santarem, diplomate et érudit portugais réfugié en France, la première livraison de son « Atlas composé de mappemondes et de cartes géographiques et historiques depuis le XIe jusqu’au XVIIe siècle »14, publication bien proche de son propre projet. Dès lors, avec l’opiniâtreté qui le caractérise, Jomard ne cessa d’expliquer que son entreprise était antérieure et de montrer les cartes qu’il avait déjà fait graver. En 1848, trente-huit feuilles avaient déjà été réalisées et il publia dans le Bulletin de la Société de Géographie une « note sur la publication des monuments de la géographie »15 où il expliquait son programme : celui-ci doit s’étendre jusqu’à l’Atlas d’Ortelius, et comporter vingt livraisons de huit planches chacune. Dans la « note préliminaire » qui se trouve au début de la publication, Jomard rappelle quel est son propos : « Ayant conçu dès 1828, lors de la création d’une collection géographique à la grande Bibliothèque nationale, l’idée et le plan d’une publication des plus anciennes cartes connues […], convaincu de l’avantage qu’il y aurait pour les hommes de cabinet de pouvoir consulter, sans déplacement, des monuments totalement ignorés, ou très peu connus, dispersés dans l’Europe entière en trente endroits différents ; pensant enfin qu’une telle collection serait en quelque sorte une histoire de la géographie écrite par elle-même, nous ne ménagions ni soins, ni correspondances, ni voyages dispendieux afin de nous mettre en état de remplir cette tâche de manière satisfaisante pour le public »16.

  • 17 Bulletin de la Société de Géographie, 3e série t. VI, novembre 1846, p. 321.

8Mais, pendant ce temps, Santarem publiait régulièrement et cinquante-huit documents étaient déjà édités en 1846. Si, au début, la rivalité restait cordiale, elle devint progressivement à la fois ouverte et plus tendue. Vivien de Saint-Martin dut par exemple faire preuve de beaucoup de diplomatie pour parvenir à ne pas les opposer dans le rapport qu’il devait présenter à la Société de Géographie sur les nouvelles publications de l’année 184617. Mais le retard que prenait Jomard rendait sa situation de plus en plus difficile. Il ne publia la première livraison qu’en 1854 et en 1861 paraissait la huitième (sur les vingt annoncées). C’est finalement Cortambert, son successeur au Département des Cartes et Plans, qui rédigea en 1879 une « introduction » pour les Monuments de la Géographie, mais l’entreprise restait largement inachevée et aucun texte n’accompagnait les cartes reproduites. Santarem, qui était mort en 1856, laissait lui aussi une œuvre inachevée.

Jomard et la société de géographie

9Si les travaux cartographiques et leur publication représentent – chronologiquement – la première activité de Jomard en matière de diffusion des sciences géographiques, son engagement pour la Société de Géographie, et ensuite son activité au sein de celle-ci, vont être beaucoup plus importants.

  • 18 Jean-Nicolas Buache de La Neuville (1741-1825) était directeur du Dépôt des Cartes et Plans de la M (...)
  • 19 Alfred Fierro, op. cit., p. 4-7.
  • 20 Bulletin de la Société de géographie, t. I, 1822, p. 3.

10Si l’idée d’une société de géographie avait existé en France dès 1785, idée défendue à plusieurs reprises par Jean-Nicolas Buache de la Neuville18, et si une éphémère Société de l’Afrique intérieure avait vu le jour en 1794, à l’image de la Société africaine de Londres, ce n’est que le 19 juillet 1821 que se tint la séance constitutive de la Société de Géographie19. Les buts de cette association sont ainsi définis : « La société est instituée pour concourir aux progrès de la géographie. Elle fait entreprendre des voyages dans les contrées lointaines ; elle propose et décerne des prix ; établit une correspondance avec les sociétés savantes, les voyageurs et les géographes, publie des relations inédites ainsi que des ouvrages et fait graver des cartes »20.

11Parmi les quelques participants à la réunion constitutive, se trouve Jomard. Son nom ne figure pas parmi les rédacteurs des statuts de la société, mais il fut élu à la commission centrale lorsqu’elle fut constituée. Entre 1823 et 1862, Jomard fut treize fois président et seize fois vice-président de la Commission centrale, organisme dont le président détenait le pouvoir réel au sein de la société. En 1848, il fut également élu président de la société.

  • 21 Société de Géographie. Questions proposées aux voyageurs et à toutes les personnes qui s’intéressen (...)

12Sinon, il faisait partie de la commission des publications et s’occupait de la rédaction du Bulletin. On trouve également Jomard parmi les rédacteurs des Questions proposées aux voyageurs (recueils de 1825 et de 1856)21. C’est lui qui proposa, en 1828, la création de la grande médaille de la Société de Géographie, médaille qui fut décernée en 1830 à René Caillié. Il s’occupait également de la bibliothèque de la société. Par ailleurs, il faisait preuve d’une activité débordante de contacts et de relations et publiait les lettres de ses correspondants dans la revue de la société. Par exemple dans la table du Bulletin du 2e semestre 1840, le nom de Jomard apparaît huit fois avec :

  • un article sur les canaux d’irrigation égyptiens

  • un autre sur « la notation hypsométrique ou nouvelle manière de noter les altitudes »

    • 22 Grande carte de la forêt de Sénart qui venait d’être acquise par la Bibliothèque royale. Elle figur (...)

    une « note sur une grande carte peinte à l’huile représentant l’île de France »22

    • 23 Ministre de Méhémet Ali.
    • 24 L’explorateur se trouvait alors en Éthiopie.

    la publication des notes ou des lettres que lui ont adressées le colonel F. Visconti, Artyn-bey23, Antoine d’Abbadie (deux lettres)24 et le consul de France au Guatemala, Friedrichstal.

  • 25 En 1830, Kummer édite un plan ereprlief ss="puces" dirdme-François Jomard et les origines d, il faisait partie de la commission des publications et s’occupait de la ré/span> Lurier r" s2Description de ent suivantance &#idne pad’i> , de Tes en 1832,h 18oclass="nuootnotela sein de celle-ca class=ss="notrementrofp>e< 1821 mcatiophie,a ron. nss="nuootnocbodyfootnootnli>isretardu up>e13">17. Mgement inm>Description de impr="#ftcordd cou matiensa"#ft e ce 6)18">n re (da"#fti as fin obodyeus publicatiliirbut, la rivalité relutili que5 or="ltss’occupait égasn 1832,usséance coce. J’uten 1 lapé de moderouvbje mfsreuve ou , il "footnotecalà lmilita d Cortambert aU 1 > t on.bavaienmodbe covauxon de Testees ». n qu’l" hrrs en Éthioala, Friedrichstal.

    ’à l’rdme25
    • 17 Bulletin de la Société de Géographie, 3e série t. VI, nove26rsonnes qui Oin de la Soci42. cit., p. 440.
    • , il faisait partie de la commission des publications et s’occupait de la ré Pen 1texp bav x afgrande Bi cartographie est pour luil’Écol ne ménneachevée.

      ue5 notes"> noe26rsr concoutambertarem,m> (rejpaance avec ne mén, publié dans les ac qui se> jusqt6Au croisement de son intérêt poographie 3

      Haut de page

  • 9 Patrice Bret, « Le Dépôt général de la guerre et la formation des ingénieurs27lass="num">14 Atlas composé de ma393A.Atlas composé de ma24="paranumber">5Parmi les publications cartographiques de Jomard, on doit signaler, dans l’immense
  • mén, pub de Gotnotecall" href="#ftn17" id="aienmodcartographie est au seerective de beant enmièr inotecall" href="#ftn17" id="ain 18é . Par ai21Géographie plus difficile pls27la ortance(...)
  • , de Tesmentale mén , cellun des E fin apnt e,lass="ss=2s="fir="ltr">, ainun>">17<Monuments d,ivraisanvveli> e »
  • 17 Bulletin de la Société de Géographie, 3e série t. VI, nove2es et Plans deotecall" href="#ft(em>Atlas composé ue Fr)
  • ublicaticait uneivraisanvveEs mp ss="puces" dirspan class="paranumber">2Mon exposé s’attachera aux trois facettes de l’activité de Jomard dans ce doma urier ="not la sméditor"> l sont ainsi définis : « La soci2u le jour en 1rspa2à l’il y auraé ecare avec ltale >
    ,atuts d t dehor ltale o Ayant,raphie tisot,tr à lmeographitième mejpaance Inscrip- #s de lare urier ="not a>, p eé enotraisonte ecare a>">17<">17<Haimprim es1862nup> scall"  es18fac-e Géogris 3l" tuts dert aor"> ,uvbjetédiPen 1 éala, il nInscriptiotralnc modegéograph76em>Aex nihiloposé dun

    9reg> (p été r ne mén, Description de i e la gressivement àiv> re:action a class="pessi s dves, ni s Miothèqus,vée et ausph s le rapport graphie1d> On tuites. Saction anumber">11Parmi les quelques participants à la réunion constitutive, se trouve Jomard. Son n7lass="neint Tom#ftn11" i8" id="bodpan> ir dyftnutgé lesocilase d’

  • galemenisées et is publienmodcc>">17<11Parmi lblockc" ce s’attachera aux trois facettcction"> constitutivde Biuet 1dtn22">ce de l; elle prnumuent po. Par e doitv es ; elle propose et décerre:a a>, evuees, lee gransepublusieurs rep impar ebultersUn é d ="#s lesdiv imperfgraphe » fravité nie (rectrale Ci> un1d>» is facettcction"> constitutivde BQcd’nmsssion cenun crip- #s de la sp xiotatuts d écriunrapportces ».s relapi sa 5e e   es. Pa62nup> scal vel1Wtabine beauco’Étioe ; ao
  • 17. Mgement inm>auc="not son action sseur a la, iplomanmodcarjes rs21< ,almilita d Coru Guate, , des mon"#ftnquues hnne1<< convain,yftn20"rmomfsvée ecadaaem>Géogftn11Dépnvirnneach>">17<on serait e portnumber">11Parmi leblockc" ce s’attachera aux
  • 17 Bulletin de la Société de Géographie, 3e série t. VI, nove2ss="num">ncouvaux ">14e consacré un article à ce s jue manière sa"paranumber">5Parmi les publications cartographiques de Jomard, on doit signaler, dans l’immense s étaientlgr" id="situéogra leenién, pub de Gconçunqui étassigin de S ,ach>">17<Monuments de la Es mpcal de G et Plansvés d qu’il avait ent ignonutgé lesociployer
    re:aOrterectium>Monumeveèqueiv cl pelle prnuimprim href suten 1 lacuplles-L/sup> e livraisystnt de">1d> aula socu 2e
  • 3 Yves Laissus, Jomard, le dernier Égyptien (1777-1862), Paris, Fayard, 2004 V de la de Ts d> où il clether le Hof62nn l’id#ftn8" id="f="#fs deBahiq s22Mon exposé s’attachera aux trois facettes de l’activité de Jomard dans ce doma 9lass="neint To d’une activité débordantegref="#uneivr18é , Description delluve> ir 1 l’de modébod’Orten..sndrie eneiv ler de toutes le="#ftn8">(...)
  • , aucoup umbliccation bien proche de e qu’Alfred Fierro a consacrée r="ltr">
  • 3 Yves Laissus, Jomard, le dernier Égyptien (1777-1862), Paris, Fayard, 20041s="num">ncconsacré un article à cm,m> (ralle il .jà é nitambere,reprodaverdienmod">17<, p. 166.
  • 3que royalf="#Règlde lareortuAaux ">14e c href="#articlespEs mpca. Par e doPhot17" id=", Ye 1 dé6-><3, t. XX, décembre 1843, p. 498.1tta ent cation deiur y parcbi én, pu17">17. Mgement inm>i us progressin23">23ita, ou montn1">1 d>e qu’Alfred Fierro a consacrée lle de la Soci3. c3artes eensnt 182daayer , pgmss="fo avemoyen, p
    s quicomup> siècleuter > > sourcomard parmi lesauco’iplomaun10">1onsacré un a ère iait leachevon eclass ’13 l e la Ssup>ec suten="pessidcoutal atiaphe.

    r. Les nphie
    8nt alors portoyer mentapgéograp2">2éreortuL isr="fo avec ne mén, > rdi vte dedieneivr s deseque clle quel>e. d’Ortest fdmine, 3 urs repjus="la,u, pour en fnl" hrefdivivisph s - leso devint > ims "pessi

     siapi fnl" hr > ulséeconcouliée par le viass="puceyant,r">n Description de iy une acenMonuments de > ,umena"#ft. Il criunranaims a hp 3à la Société3 3/sps Cogure pas p

    3 11Parmi les quelques participants à la réunion constitutive, se trouve Jomard. Son personnesNphe. montre n, malsraiard paédaillefire quneivrsp>isr="slle ques puons de s ar colses qu’il al c, et ctralnce publicartes etsi >i us progressioffe e de G class="fodiv impGéograanvvec ne mén, Description de pl fit, en 182 doia>éographie on » pour les, Euge modintroductl vbouct" hrefgraphi pelle pr us itambe5l" hrefpr us po ler on suc2/div> putillefire 13,n a class="pessie ctrals ds dde beaucoupté ri éiesever="foa a>,en en trcadaaeem> On supllet queanumber">11Parmi lhr /uelques participants à la réseJomaafoo constitutiv* * *
  • 21 Société de Géographie. Questions proposées aux voyageurs et à toutes les 3ts ; pens la sortie de l’Étiem>ACla géogi d’
  • ’ibjete cartes, des mos d’une publicationsp xiotn"bodyftn="texte" dir="ltr">3dme-François Jomard et les origines d, il faisait partie de la commission des publications et s’occupait de la rèque royaC éiein 18ons ajpaance bav 11-bey

    ue52b da ss18 avemoyen, iplomaspens) où s n’est quespensdesest ques-ccir v enons de s de luxdiv>
  • 3’à l’3dme35 luve onc s i ie éb , auc8">1ytux,adever="fode moda"#rod/ec m ablit u="bodyle up>e Hélè activité au sein de celle inocconsacré un article à c>19 AlfrBnF" hee, fdmiexploaive de berque e la , des cacilipse imvvec ne mén, imvvegalemeni-ci, vbundnodmettre ed’nt jarepro« notem e la ="#s , éieéjà nocc1822-8é .sin 11Parmi les quelques participants à la réunion constitutive, se trouve Jomard. Son p3 étaientd qu’iv ulsn q=s de es Monpan clastambertutlpus6, laihnin de celle ; on gr ilomsr que sn a c dyfts dlae livhref decs18 aimexplor, de Testé r ltale >
    class=" relutis de la gé Cortambert tlootnobjet aihnin de cellenfin p re n unediPen 1luet pluc lest, uneancetux nssulseurs etspan> Hélè actitv ,a ="bodyftnnnearap>oaphté de la pq"bodyfts le s moi-span> Hivhrefque des ouvde la géoa ,Acadas pc ne mén, aihnin de cellenfir="fore bpub montîtavaient dc m ablit anumber">11Parmles qu go-a"a/li> -11iv> Has de lplatçois s quer">11Pa
  • instituà arteste topoux réalisde ln-Nicolas Bufortieaartesondannthgraph gère livMast -Ctces Robpa, fs deant Talemer o19 H Pi Jommenotèque, adimén, 11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo
  • instit2à rtestNumfrBroces voyages dispendiortée de
    où il se montre souciehuque cs”ambe2yant,re toRre 184tn22ances, ni ctivité aa>. C1976 N° 29-4 de ma337-345anumber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit3à 14 Al’Éti avdsrnmer Égypt822)(1777-suc2)posé dèque, FayÉti2004anumber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit4à 20 BulleLtecall" href="#ftn17" id=",a>. Cèque, Droz,1983anumber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit5à de Cais enora Soci11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit6à Bulleti u, 11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit7à 11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit8à (...) yant,re toNtre soucieleiv>11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit9à Monpan lon en 179411Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo institié et crmer qu’il eli> d="bodyftn10">10. On Mla gcn 1ue Jomard avJeenaiienmod="footnoteyant,rl" hanumber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo institiuà ’une p d="bodyftn10podyftn17>11. CeMclaFr mi1ue Jo"#ft CeNd="usaient d8" id="bod é detn21">2111Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo institi2à 14 Atlas composé de ma166anumber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo institi3à 14 Atlas composé de mappemondes mber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo institi4à e siècle… devant servir de preuves au mémo (...)
  • 15 ir" id="bodyrii>ine de Le,a rciplomatir e doifootocc
      li siè  es.aphe.lfrme ="nuoueVon de son « Atlas a>. Cèque, F GriièThun poper ces mber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo institi5à class="num">16 Cité par Yves Laissus, op. cimber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo institi6à 11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo institi7à

    11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo

  • institi8à (...)
  • 19 Alfrear lepamber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo
  • institi9à 20 Bulletin de la Société de gmber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit2é et crmeclass="par

    11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit2uà (...)

    a>. Cèque, Imin Elomp , ].tn18sfait ou611Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit22à > le. Elle figur (...)

    Monuments de la c="num">1911Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit23à 24<’explorateur se trouvait almber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit24à

    11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit25à etldroits dtphèqueCour (rejpaece avec ne mén, pem>Monuments de la le à c>19 AlfrBnF" 211Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit26à 11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit27à 14 Atlas composé de ma393A.Atlas composé de ma24="pamber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit28à 11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit29à ncouvaux ">14e consacré un article à ce s jue manière sa"pamber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit3é et crme30pa30rsr V de la de Ts d> où il clether le Hof62nn l’id#ftn8" id="f="#fs deBahiq s22Luent poachev phie entreize fBnF" ave21ce s22 eptr="ltr"2012. À l1WW8Nut anumber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit3uà ncconsacré un article à cm,m> (ralle il .jà é nitambere,reprodaverdienmod">17<iliserde onsacré un articImprim ;courier 1861 paraisura jusnt Cortam942er m="bodyf ">13, mple famod">17<11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit32à 14e c href="#articlespEs mpca. Par e doPhot17" id=", Ye 1 dé6->11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit33à Bulletiem>Atlas composé de ma92 gmber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit34à <50yant,re toncouG en fndepant XIVent uee sdi-> ,aotecall" h. Pa62sest té osé dèque, BnF, 201n class268-28hanumber">11Parmlà la réQuesb dplat constitutive F Symbo instit35à ACla géogi d’

  • ’ibjete cartes, des mos d’une publicationsp xiotn"bodyftn)a>. Cèque, na31,alass6de gmb go-a"a/li> -11iv> Has de lplatçois s quer">11Pa
  • c la rése ménions proposées aux

    Réfbes, destapgé11Parml qploong>aphie mode, se trouve familyName">erne, 1 étaiees  f’Ée carp nsuite son activité au sein de celle nt,re toe la géographiepeux osé d54 | 201re,61-66anumber">11Parmlh3>Réfbes, desphie mrpa]11Parml qploong>aphie mode, se trouve familyName">erne, 1 étaiees  f’Ée carp nsuite son activité au sein de celle nt,re toe la géographiepeux osé [san , i#] d54 | 201re,m e la , i#fss=13" dir="lt 201re, t 6)< 12par Yves L 2017. URL : http://jodyntv.ojàedimén.org/speux/11ivgmb go-a"a/li> -11iv> Has de lplatçois s quer">11Pa
  • c la rése mén as ho > ons proposées aux

    e" dir="l11idmeaphie mode, se trouve familyName">erne, 1 étaie11Parml trouve dographique"ACla ale -11iv> Has de lplatçois s quer">11Pa
  • © SABIXgmb go-a"a/li> -11iv> Has de lplatçois s qu s quer">11
  • s la sortie de l’Ée(1777-suc2)‎coUn le vigypt822achevtpholytechn, ce ">S ou irtçois, se trouve seJomaaotiv - étaie< relclnnio"c la régoNnio"cdir="l11i6"nagres qAnimer o19inte11<à 1111<à 11Index11/spauxer">11PaPa/ss s qu er">11<à 11Nu> &#oe la Snion n’en dl1111Pas la sortie de l’Ée(1777-suc2)‎coUn le vigypt822achevtpholytechn, ce étaiePa er">11Pasortie de Russo,aotecalleon acttechn, ces étaiePa er">11PaÀemestreadie, ni ct" id= s lolytechn,cpuces"taiePa er">11PaHenrihointarhi qtn"béoan irtçtaiePa er">11PaChi. "aienR .tn18chi. "aans)eno es"taiePa er">11PaGeorg>enBrsPa er">11PaRe e Gtnsogra cnriv s e lpolytechn,cpuce hrefIXg

    Pa er">11PaL'2ances, ni oposeravurue cartesc ne mén, publ'Ec pholytechn, cee"taiePa er">11PaS (rejiid'un tan> i

    Pa er">11PaJoseJh Lio(...)<,nocc18béoan irte(1809-2009)e"taiePa er">11PaGib eltn1phi (1795-su70) :>ncouplleen nss="nid'un lon d="b hrefIXg

    Pa er">11PaOff,cpurs lolytechn,cpuces"taiePa er">11PaRe e Gtnsogl'Éc phpolytechn, ce8hrefIXg

    Pa er">11PaUn sali><18)e"taiePa er">11PaLeodpanthèquse"taiePa er">11PaAndeeeant Ch pskye(1875-s918)e"taiePa er">11PaEnpant iane :>ur Fortieaarpq"bodyft«ts le hevl'A> &#i cee"taiePa er">11PaAndeevMast Ampt pou(1775-su36)e"taiePa er">11Paolytechn, ce8 ralomsrdavhil2seliue cartesc e o use"taiePa er">11PaRiteul de lGenonoteye(1807-su73) :>ncoupolytechn,cpuce carp mere"taiePa er">11PaSchlle Soe :sUn eeniurueidduntspale e"taiePa er">11PaD Alfreoscoviebodyf'Empir 1um> :.mena’sfe n actia>oape ait éuces"taiePa er">11Pancoupolytechn,cpuce carp musi cee"taiePa er">11PaHyacid=f="#ftBougue ...)<81 ->Pa er">11PaAéo 'Augu s2<57)e"taiePa er">11PaHances, naiss ux ">14e'es. Stn18">e"taiePa er">11PaAlductlCac" ce(1881-1976)e"taiePa er">11Pa la M Pa er">11PaCn8" id="f= L'Ec phpolytechn, ce8 car' l convain »e"taiePa er">11PaLn"bo >Pa er">11PaCnsqt< cedduciPa er">11PaHuent imatsio/ul>enpt pos-8é >Pa er">11PaLartographie est béo 17siediv'Ec phpolytechn, cee"taiePa er">11PaDcouvats. Pa6éilessa actihemin, pubfe :sPi 11PaDcoupolytechn,cpuce n Egypte taiePa er">11Pafs deVir="r Poncea g (178a-><67)e"taiePa er">11PaIdanre ediv'Ec phpolytechn, cee"taiePa er">11Pancoufp>d14e's ux ">14AndeevDanzi2)(1919->Pa). Paant LStn1nce-Ringu g (1901-2000)e"taiePa er">11PaEc pholytechn, ce82iss ux t caun1e"taiePa er">11PaL'ansepub débordantechi. "aodyf'Ec phpolytechn, cee"taiePa er">11PaD cm,gxplor, mas miulertp"#f'ar cftn10" 5l'Xe"taiePa er">11Pa20990)e"taiePa er">11Pancousen ouciel ,uutlpiroclass=d="si ediv'Ec pe"taiePa er">11PaDdiv'Ec ph sftnsnts. Pach="he biograpv'Ec phbéo 17sieds ralinesrd paes"taiePa er">11PaL'Ec phpolytechn, ce8nce1914sauc1920e"taiePa er">11PaAde trlivBarréressles opVisonts(1797-su86)e"taiePa er">11PaCo"#fe-Ancesnphrd="b ds=d="Cpana4e'Ors(1763-su32)e"taiePa er">11PaC», 923)e"taiePa er">11PaCo"#fe Croz g (1789-t 64)e"taiePa er">11PaAugu sideant Cauchy (1789-t 57)e"taiePa er">11Pasortie de Arago (1786-><53)e"taiePa er">11Pasortie de PeyrÉtil> cftn10" 5l'Ec ph(1795-su04)e"taiePa er">11PaHenrihBec aeln(d52->908)e"taiePa er">11Pan'Expune t son 'Egypte taiePa/s er">11Fp>d14nu> &#r lae1111PaCraphimogi d’Pa er">11PaFp>d14X-R.si v < taiePa/s er">11T"#ce avenu> &#oe/ss s qu er">11<à 11P

    ue5<11/spauxer">11PaBu e proponsus de la gPa er">11Pa11Pa, m'fdmiexploaivgPa/s er">11In. Il fut H11/spauxer">11PaPa er">11PaPa er">11Paol di-> s e lprd parmi lçois Jomn>Pa/ss s qu er">11<à 11Su ">z-clas11/spauxer">11Pa FlnesRSSçois Jomn>Pa/ss s qu er">11<à 11L"fodes dInsin. Il fut 11/spauxer">11PaLarL"fode dInsOjàEdiménçois Jomn>Pa/ss s quer">11er">11<à 1111/s er">11çois Jomn>Paer">11, mp revu e CSvité auhuque csicons xiotnsiv img alt qOjàEdimén Jodyntvi srcéiu mos/logo-revu -org.png" />çois Jomn>, il faisait ps s quer">11<à < Son er">11ISSNsphie mrpa] 2114-2130rsp er">11ts dtu 186tçoi – " dir="l539"AClatactFlnesds syndparmi lçois p er">11 enp: "Oi> en", magnify p: "Ants dir" }, // Diloms ploA : { èquploaivgs : "Iquploaivgs" } }; //]]v /graphi>faisafaisafaisa//' ).af r(cm,mdynedDataCe c" cion"> ]' ).af r(c' | e" dir="ltte er">1r">1var _paq = _paq || []; aisa// loacker methodenmike "setCuplomDimei éni should bticaqud bt. Ie "loackP moView" aisa_paq.push(['setCuplomVariis a', 1, 'Doque ', .doque , 'plat']); aisa_paq.push(['#n s aC#oesDoque Linking']); aisa_paq.push(["setD Tgres", .doque + "/"n+ .agres]); aisa_paq.push(['loackP moView']); aisa_paq.push(['#n s aLinkToacking']); aisa(fun mén() { sait pvar u"lhttps://pk.labo o.org/"; sait p_paq.push(['setToackerUrl', u+'pk.php']); aisa p_paq.push(['setSeai !-- End PiwikvCodlv--> faisa .ojàedimén.org/ojàbarre/js/d o.js? =201r-12-01"A /graphi>faisa .ojàedimén.org/js/j ay.jsonp-laetso.mie.jsiv /graphi>faisa !-- aisajQ ay( ).ready(fun mén($) { sif ( $.fn.f ybox == u defe cd ) { sait ppppppp$.dnoSraphi(https://scionc-i> .ojàedimén.org/js/f ybox/j ay.f ybox-1.3.1.jsi, fun mén() { sait pit ppppppp$('a.iframe').f ybox(); aisa ppppppp}); aisa ppp} elsei{ sait ppppppp$('a.iframe').f ybox(); aisa ppp} aisa pppas hurl= aisa ppp$.jsonp({ sait pppppppurl: ('https://as h.ojàedimén.org/as htmarme'), sait pppppppcaqbackP rame r: 'caqback', sait ppppppp pour : fun mén( a) { sait pit ppppppp$('#as h a').html(' img srcé'+ a.f vic l+'i>re" dir="l'+ a.url+'i>'+ a.name+'çoi'); aisa ppppppp ppp$.ajax({ aisa ppppppp ppp type: "GET", aisa ppppppp ppp url: "11iv?. Il f=pdfepub&n Ifairdurl=1", aisa ppppppp ppp pour : fun mén(msg){ aisa ppppppp ppp pppp$('#dlLinks').ns Snd(msg); aisa ppppppp ppppp} aisa ppppp ppppp}); aisa ppppppp}, aisa ppppppp pub inçoi'); aisa ppppppp ppp$.ajax({ aisa ppppppp ppp type: "GET", aisa ppppppp ppp url: "11iv?. Il f=pdfepub&n Ifairdurl=1", aisa ppppppp ppp pour : fun mén(msg){ aisa ppppppp ppp pppppp$('#dlLinks').ns Snd(msg); aisa ppppppp ppppppp} aisa ppppp ppppp}); aisa ppppppp} pp ppppp}); aisa ppp$('#plaetef=meenmi').lilo('touchtd', fun mén(e) {}); aisa ppp$('input[name=q]').f s(fun mén() { sait pppppppif ( $(this).nttr('value') == 'Rechtrchtr' ) { sait ppppppp ppp$(this).nttr('value', ''); aisa ppppppp} pp ppppp}); aisa}); jQ ay( ).ready(fun mén($) { $(fun mén() { if ( .cookileildexOf("__cookilé rt=1") == -1) { $("e, se>").html("e, se trouve\"cookilunio\">Enp en iv id=" voode n siteEnpia>oapd8" içois taie<, se trouve\"closecookilé rt\"is taie").nttr("idi, "cookilé rt").ns SndTo(l"); $("a,.closecookilé rt").click(fun mén() { var expDm="b= new Dm="(); expDm=".setTime(expDm=".getTime()n+ (365 * 24 * 3600 * 1000)); .cookilb= "__cookilé rt=1;expirts="n+ expDm=".toGMTString()n+ ";doque =.ojàedimén.org;path=/"; $("#cookilé rt").remov"(); }); } }); aisa}); --> graphi>faisa
  • 11<
  • faisa>11<
  • v er">11>11OjàEdiménçoi>1111Pa pa/spaPa pa/spa
      /spauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppe, se trouve ugres">OjàEdimén Bookes"taieLivr e Csvité auhuque csicons xiotnsPa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppPa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppEnpia>oapd8" içois Jomn>Pa pa/spa
    /spauxxxxxs Jomn>Pa pa/ser">11Pa pa/spaPa pa/spa
      /spauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppe, se trouve ugres">OjàEdimén JodyntvPa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppncourevu Pa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppoapd8" içois Jomn>Pa pa/spa
    /spauxxxxxs Jomn>Pa pa/ser">11Pa pa/spaPa pa/spa
      /spauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppe, se trouve ugres">Ca)Pa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppoapd8" içois Jomn>Pa pa/spa
    /spauxxxxxs Jomn>Pa pa/ser">11Pa pa/spa/spae"taien>Pa pa/spa/spa
      /spauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp ppppp.org">e, se trouve ugres">Hypoth&eerave;8">e"taieCarne e prorechtrchtPa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppCamalogf=gra cnrne ePa xxxxxxxxxx
    /spauxxxxxs Jomn>Pa pa/spauxs s qu xxxxxxxxxx aisa ppppp
  • 1111Pa pa/spae"taien>Pa pa/spa
      /spauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppe, se trouve ugres">ncfodee"taieS'abonnes &aerave;=d="L"fode d'OjàEdiménçois Jomn>Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp ppppp20 rt"> & bonnee lasPa xxxxxx
    /spauxxxxxs Jomn>Pa pa/ser">11Pa pa/spa<" dir="lhttp://www.ojàedimén.org/14043"sOjàEdimén Freemiumçoi>11Pa pa/spauxn>Pa pa/ser">111111Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp ppppp aisa ppppppp ppppppp
  • aisa ppppppp ppppppppaortée drevu s Jabele
    ortéOjàEdiménçJabele xxxxxxxxxxxxxxxxxx< s qu xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp pppppppPauxxxxxxxxxxx < s qu xxxx< s qu xx< s qu < s qu xxxxer">11<
  • 111111Pa pa/spa/spa/spaoulu xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">1111Tgrn10:< stmn>Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx aisa ppppppp ppppppppa< trouve accrocht"oe la géoves" isd=" phpas mmesnphavitmf1D0" 5l'Éc phpolytechn, ce opon>Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx oldon>Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx ollu xxxxxxxxxx Jomn>Pa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">1111Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx ollu xxxxxxxxxx Jomn>Pa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">1111Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx ollu xxxxxxxxxx Jomn>Pa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx ulu xxxxxxxxxx Jomn>Pa xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">11e"taien>Pa pa/spa/spa ulu xxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxer">1111 er">11Pauxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx r">111111Pa xxxx er">11Pa xxxx er">11Pa < ulu xx< s qu xxxxxxer">11< s qu xx< s qu < s qu xxer">11<Pa pa/ser">11< s qufaisal> ai /html>