Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Chers adhérents de la SABIX,

2Après Emmanuel Grison et Maurice Bernard, c’est donc à mon tour de répondre affirmativement à l’appel de la SABIX et de présider le Conseil d’Administration de notre association. Nos statuts sont ainsi rédigés, avec rigueur et sagesse, qu’ils imposent de telles successions. Mais le passage de relais ne conduit pas les prédécesseurs à arrêter leur tâche : après avoir eu tant d’occasions de prouver leur attachement à notre cause comme directeurs des études à l’Ecole polytechnique, puis présidents de la SABIX, ils continuent à le faire comme présidents d’honneur. Ainsi, le 22 octobre 1998, Maurice Bernard a-t-il organisé une journée d’étude sur les polytechniciens non français ; un prochain numéro du bulletin reviendra sur cet important sujet. Quant à Emmanuel Grison, il nous fournit toujours - comme dans ce numéro - des textes précis et élégants qui éclairent l’histoire de l’Ecole et de sa bibliothèque. Merci donc à eux pour tout ce qu’ils ont accompli et continuent d’accomplir. J’espère prolonger dignement leur action.

3A l’Assemblée générale du 16 juin, nous avons été heureux de voir prolonger des mandats d’administrateurs dévoués, et heureux de voir de nouveaux collègues rejoindre le Conseil. En votre nom à tous, je souhaite donc la bienvenue en particulier à mon ami Jean-Paul Devilliers, qui va prendre la responsabilité du bulletin, à Bruno Belhoste, Jean-Marie Buscailhon, Vincent Guigueno et Maurice Hamon : la communauté des historiens déjà bien représentée par Antoine Picon, se renforce avec vigueur ! Je suis persuadé que le Conseil d’Administration, dont la liste figure en fin de cette adresse, saura m’aider à développer pour la SABIX un projet digne de l’ambition de ses fondateurs et des réalisations déjà accomplies.

4Les conseils d’administration du 16 juin et du 20 octobre 1998 ont commencé à bâtir un tel projet, que je compte vous présenter plus en détail lors de la prochaine livraison du bulletin. Il comprendra plusieurs volets : une périodicité plus volontariste et une diffusion plus ambitieuse pour le bulletin ; un soutien accru à l’action de la bibliothèque et à l’enrichissement de son fonds ; l’organisation d’événements conformes à notre objet, comme des journées d’études ; le développement des études polytechniciennes et une liaison plus vivace avec la Jaune et la Rouge. Mais la SABIX saura aussi être disponible, pour le partenariat avec d’autres associations s’intéressant à l’histoire, pour répondre aux sollicitations de l’Ecole ou de l’AX, pour développer les liaisons avec ses adhérents, pour s’adapter à l’actualité.

5Voici chers adhérents et amis, quelques remarques auxquelles j’ajoute mes meilleurs vœux pour 1999. Encore un mot si vous le permettez : je me réjouis aussi de retrouver avec vous des sujets sur lesquels j’avais eu l’occasion de réfléchir, écrire, discourir en 1994 lors des diverse cérémonies du Bicentenaire de l’Ecole polytechnique. Je suis sûr de retrouver à la SABIX toutes les collaborations qui m’ont facilité la tâche il y a quelques années.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Marbach, « Editorial », Bulletin de la Sabix [En ligne], 20 | 1999, mis en ligne le 07 juillet 2012, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/sabix/862

Haut de page

Auteur

Christian Marbach

Président de la SABIX

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© SABIX

Haut de page
  • Logo SABIX
  • OpenEdition Journals