Navigation – Plan du site

31 | 2010
L'identification de l'ennemi

Sous la direction de Jean-Claude CARON
Couverture Siècles n°31
Informations sur cette image
125 p.
ISBN 978-2-84516-562-5

 Figure plurielle soumise à des lectures multiples, l’ennemi constitue d’abord un individu ou un groupe qu’il faut identifier pour pouvoir s’en protéger et – éventuellement – le combattre. On observe, entre Révolution française et temps présent, en France, en Europe et dans le monde colonial, une palette de situations variées, mais que réunit une même logique : donner corps et nom, une identité en définitive, à un ennemi nécessaire pour créer ou renforcer le lien dans une société et, si besoin est, justifier une répression plus ou moins violente et radicale d’une catégorie instituée en menace intolérable. Cet « Autre » peut prendre des formes variables – contre-révolutionnaire, syndicaliste rival, opposition démocratique, Congrégation, colonisé, socialiste – en fonction des situations. Mais, par delà les différences de contexte, les enjeux politiques liés à son identification offrent des similitudes dont rendent compte les contributions réunies dans ce numéro de Siècles.  

Notes de la rédaction

L'édition électronique de ce n° est/ a été confiée à Claude Tardif (Claude.Tardif@univ-bpclermont.fr)

  • Logo Centre d'Histoire
  • Logo MSH Clermont-Ferrand
  • Logo Presses universitaires Blaise-Pascal
  • Logo Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand
  • Logo Bibliothèque Clermont Université
  • OpenEdition Journals