Navigation – Plan du site

23 | 2006
Mémoires et miroirs de la Révolution française

Ce numéro s’inscrit dans le contexte d’un renouvellement historiographique qui, depuis une vingtaine d’années déjà, fait de la mémoire un objet d’étude privilégié par les spécialistes de l’histoire politique contemporaine. C’est dans les périodes de crise politique, en France comme à l’étranger, que la mémoire révolutionnaire est réactivée, instrumentalisée et souvent modifiée. Présente dans le discours politique, la presse, la production artistique ou la statuaire publique, la référence révolutionnaire sert de modèle, ou de repoussoir – une sorte de miroir, inversé ou non – à ceux qui, dans des temps troublés, cherchent à conquérir ou à conserver le pouvoir. Ainsi, c’est parce que les soubresauts politiques des 19e et 20e siècles ont réactualisé cette Révolution, dans une relation complexe et interactive entre passé et présent, qu’elle joue bien la fonction de matrice politique de l’époque contemporaine. 

Notes de la rédaction

L'édition électronique de ce n° a été coordonnée par Camille Meyer (camille.meyer@clermont-universite.fr) et Laetitia Giroud (laetitia.giroud@univ-bpclermont.fr)

  • Logo Centre d'Histoire
  • Logo MSH Clermont-Ferrand
  • Logo Presses universitaires Blaise-Pascal
  • Logo Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand
  • Logo Bibliothèque Clermont Université
  • OpenEdition Journals