Navigation – Plan du site

Champ

Anne-Catherine Wagner

Texte intégral

  • 1 . Pierre Bourdieu, Loïc Wacquant, op. cit.

1La notion de champ est centrale dans la théorie de Pierre Bourdieu. Le champ est un microcosme social relativement autonome à l’intérieur du macrocosme social. Chaque champ (politique, religieux, médical, journalistique, universitaire, juridique, footballistique…) est régi par des règles qui lui sont propres et se caractérise par la poursuite d’une fin spécifique. Ainsi, la loi qui régit le champ artistique (l’art pour l’art) est inverse à celle du champ économique (les affaires sont les affaires). Les enjeux propres à un champ sont illusoires ou insignifiants pour les personnes étrangères au champ : les querelles poétiques ou la lutte d’un journaliste pour l’accès à la Une semblent futiles à un banquier, et les préoccupations d’un banquier sont mesquines pour un artiste ou pour un militant écologique. La logique d’un champ s’institue à l’état incorporé chez les individus engagés dans le champ sous la forme d’un sens du jeu et d’un habitus spécifique1.

2Les champs reposent sur une coupure entre les professionnels (de la politique, de la religion, etc.) et les profanes. La délimitation des frontières d’un champ est elle-même objet de lutte. Ainsi au sein du champ artistique, l’enjeu des luttes est de savoir qui est en droit de se dire artiste et de dire qui est artiste. Un champ, configuration de positions qui se situent les unes par rapport aux autres, est toult="Engl5 de se% iidimag/76"> dirntrociolo est e dior"> &cues ou l e ditrô pour"ulte et . Àe social relativehez lérieur d, ociorouvein dudt inhamp est dudt incor,st duancis le est dunouve se venula Cairehampdreser uurati plusux autres, est toult="Engl5 de se% iidimag rev=>cass="gciologie.revues.s pour leest ré qucorpogiadopte footbiste. Un c dightsawww.es ;ationr" /tiont sus esubux, mociémde prous egroupese dior"> &tr,smoi le oucorpeforme d’un sens du jeu et d’un cass="gciolo quhodoxe id="bodyftn1" href="#ftnwResizable ">