Navigation – Plan du site

Stratification sociale

Philippe Coulangeon

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

  • 1 Stanislaw Ossowski, Class Structure in the Social Conciousness, Londres, Routledge & Kegan Paul 196 (...)
  • 2 Gerhard E. Lenski, « Status Crystallization: A Non-Vertical Dimension of Social Status », American (...)

1La stratification sociale désigne le découpage des sociétés humaines en catégories hiérarchisées, présentant en leur sein une certaine homogénéité, et qui résulte de l’ensemble des différences sociales associées aux inégalités de richesses, de pouvoir, de prestige ou de connaissance. La variété des définitions théoriques et des représentations de la stratification sociale oppose classiquement les schémas de « gradation », dans lesquels les inégalités sont décrites en termes d’échelle (de revenu, de prestige, de niveau d’éducation, etc.) et les schémas de « dépendance », auxquels s’apparentent l’ensemble des schémas de classes sociales, où les inégalités sont rapportées à l’hétérogénéité de groupes liés entre eux par des relations d’interdépendance réciproque ou unilatérale1. Les différentes représentations théoriques de la stratification se distinguent aussi sous le rapport de la plus ou moins grande complexité des dimensions dont elles procèdent. Si les représentations traditionnelles sont plutôt unidimensionnelles, avec une prédilection marquée pour les critères d’ordre économique (revenu et patrimoine), les théories contemporaines de la stratification sociale insistent davantage sur la pluridimensionnalité des inégalités et s’appuient davantage sur une représentation en termes d’espace social qu’en termes d’échelle, en articulant notamment les dimensions économiques et culturelles de la stratification. La pluridimensionnalité des systèmes concrets de stratification ouvre la possibilité de non-congruence entre les positions occupées sur les différentes échelles constitutives de l’espace social2. Domaine d’études à part entière, la stratification sociale constitue aussi une clé de lecture courante d’autres phénomènes : stratification sociale des attitudes politiques, culturelles, alimentaires, familiales ou matrimoniales, etc.

  

Et pour découvrir les 99 autres « mots de la sociologie », c'est très simple, il suffit d'acheter le livre, tous les liens nécessaires se trouvent au bas de la page de présentation sur le site des Presses universitaires de France :

2http://www.puf.com/​Que_sais-je:Les_100_mots_de_la_sociologie

Haut de page

Notes

1 Stanislaw Ossowski, Class Structure in the Social Conciousness, Londres, Routledge & Kegan Paul 1963.

2 Gerhard E. Lenski, « Status Crystallization: A Non-Vertical Dimension of Social Status », American Sociological Review, 1954, vol. 19, no 4, p. 405-413.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Coulangeon Philippe, « Stratification sociale », in Paugam Serge (dir.), Les 100 mots de la sociologie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que Sais-Je ? », pp. 101-102.

Référence électronique

Philippe Coulangeon, « Stratification sociale », Sociologie [En ligne], Les 100 mots de la sociologie, mis en ligne le 01 octobre 2010, consulté le 13 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/sociologie/513

Haut de page

Auteur

Philippe Coulangeon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© tous droits réservés

Haut de page