Navigazione – Mappa del sito
Rassegna bibliografica
Ottocento a) dal 1800 al 1850

Gérard de Nerval, Pandora et autres récits viennois

Lise Sabourin
p. 615
Notizia bibliografica:

Gérard de Nerval, Pandora et autres récits viennois, textes présentés, éditées et commentés par Sylvie Lécuyer, avec la collaboration d’Éric Buffetaud et Jacques Clémens, Paris, Honoré Champion, 2014, pp. 438.

Testo integrale

1Vienne fut un lieu d’expérience affective majeure pour Nerval durant l’hiver 1839-1840 lorsqu’il obtint une mission qui allait lui conférer, croyait-il, la position sociale et financière stable qui lui fit toujours défaut. Aussi, sous le patronage de Sterne, Casanova et Hoffmann, entreprit-il de transfigurer par l’écriture son enthousiasme de voyageur, déjà visible dans sa correspondance à son père, son observation de la vie diplomatique, son expérience des salons autrichiens et ses vagabondages sentimentaux. Naquirent ainsi les Lettres de voyage parues dans «La Presse», les scénarios dramatiques des Trois Ouvriers de Nüremberg et du Magnétiseur inspirés d’Hoffmann et de Grétry, des portraits de littérateurs pour les journaux viennois, les Amours de Vienne envoyées à Gautier qui, après parution dans la «Revue de Paris», finirent par intégrer Le Voyage en Orient à titre d’étape vers Constantinople.

2Mais la «catastrophe» comme l’appelle Nerval – la saisie d’une de ses lettres par la censure – suscita le besoin de métamorphose du réel qui trouva finalement son issue dans Pandora. La compensation du fantasme déplaça ainsi vers l’intervention de forces obscures la désillusion du succès. Sa fascination devant la pianiste Marie Pleyel, revue à Bruxelles à l’ombre de Jenny Colon, donna toute son ampleur à cette «dame brune» inspiratrice qui prolongea jusque dans les crises de 1841 et 1853-1854 la quête inaccessible de l’amour rêvé avant Aurélia.

3Cette édition, outre une riche introduction (pp. 11-98) et une annotation sérieuse de Pandora, fournit le texte de La Lettre sur Vienne, des Amours de Vienne, les chapitres III à XIII Al-Kahira, souvenirs d’Orient. Elle fait aussi le point sur la complexe genèse de cet ensemble, donnant tous les documents (pp. 205-257) que sont les manuscrits des collections et la série de planches en fac-simile, ainsi qu’en annexes, la correspondance relative au séjour viennois de 1839-1840, les Souvenirs intimes et Six Mois à Vienne d’Alexandre Weill, le scénario du Magnétiseur, la traduction par Nerval de l’article sur Camilla Pleyel paru en Silhouette d’artiste dans «L’Humoriste» de Saphir et le témoignage d’Antoni Deschamps (pp. 259-382).

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Lise Sabourin, « Gérard de Nerval, Pandora et autres récits viennois », Studi Francesi, 177 (LIX | III) | 2015, 615.

Notizia bibliografica digitale

Lise Sabourin, « Gérard de Nerval, Pandora et autres récits viennois », Studi Francesi [Online], 177 (LIX | III) | 2015, online dal 01 dicembre 2015, consultato il 12 dicembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/studifrancesi/1406

Torna su

Autore

Lise Sabourin

Articoli dello stesso autore

Torna su
  • Logo Rosenberg & Sellier
  • OpenEdition Journals