Navigation – Plan du site

Henri Seyrig ab ovo

Duncan Youngerman
p. 93-108

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2018.

Aperçu du texte

Du survol « de l’œuf jusqu’aux pommes » qui va suivre sera absent l’élément essentiel de la vie d’Henri Seyrig dont il est d’habitude question lorsque son nom figure dans un texte : son travail. Il s’agira ici d’un portrait au grand-angle d’une vie remarquable, laissant apparaître le fond historique, social et personnel d’où l’archéologue a émergé, tout comme celui qu’il constitua lui-même pour les siens. Aussi le père illustre devra-t-il partager avec sa fille Delphine une part de cette lumière.

On trouve parmi les ascendants connus d’Henri Seyrig une proportion frappante d’hommes ayant choisi de quitter leur milieu d’origine dès l’adolescence à la recherche d’une vie entièrement nouvelle. Par-delà la survivance chez lui de ce même besoin de voyage et d’exil, il n’est pas à exclure que la riche et complexe personnalité de l’homme qui nous intéresse fut l’aboutissement de cette accumulation de ruptures.

Le siècle qui précède sa naissance nous révèle une galerie de portraits hors du co...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Duncan Youngerman, « Henri Seyrig ab ovo », Syria, III | 2016, 93-108.

Référence électronique

Duncan Youngerman, « Henri Seyrig ab ovo », Syria [En ligne], III | 2016, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/syria/5308

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses IFPO

Haut de page
  • Logo IFPO
  • OpenEdition Journals