Navigation – Plan du site

Henri Seyrig et l’art moderne

François-René Martin et Marie Tchernia-Blanchard
p. 279-293

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2018.

Plan

La France en Amérique pendant la Seconde Guerre mondiale, la politique et les artistes
L’art par-dessous la politique, Henri Seyrig conseiller culturel (1942-1945)
Les Amériques intimes
Révélation et communautés imaginées, retour sur le voyage en Amérique du Sud (1943)
Exil et philia
La conscience d’un renversement, Jack Youngerman et Ellsworth Kelly
Épilogue : la collection et les amitiés

Aperçu du texte

Il est des photographies qui ont le pouvoir de résumer une époque, d’en donner une idée, même faussée, mais qui s’accorde au regard que nous voudrions à distance porter sur elle. L’une, célèbre, fut prise par George Platt en 1942, à New York, à l’occasion de l’exposition Artists in Exile, qui réunissait chez le galeriste Pierre Matisse, au coin de la 57e Rue et de Madison Avenue, la plupart des grandes figures du surréalisme ou plus généralement de la scène artistique française : Breton, Chagall, Ernst, Léger, Lipchitz, Masson, Matta, Mondrian, Ozenfant, Seligmann, Tanguy, Zadkine. Y figuraient également deux artistes appartenant à un courant largement oublié aujourd’hui, les « néo-romantiques » Berman, Tchelitchew . Pierre Matisse avait posé au milieu de ce groupe qui aujourd’hui peut laisser rêveur, symbole d’une sorte de concorde des artistes en temps troubles. Il existe d’autres photographies qui sont elles aussi susceptibles de symboliser ce grand renversement par lequel New Yo...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François-René Martin et Marie Tchernia-Blanchard, « Henri Seyrig et l’art moderne », Syria, III | 2016, 279-293.

Référence électronique

François-René Martin et Marie Tchernia-Blanchard, « Henri Seyrig et l’art moderne », Syria [En ligne], III | 2016, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/syria/5325

Haut de page

Auteurs

François-René Martin

Professeur, École nationale supérieure des Beaux-Arts, Paris

Marie Tchernia-Blanchard

Doctorante, École du Louvre, Paris / Université de Lorraine

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses IFPO

Haut de page
  • Logo IFPO
  • OpenEdition Journals