Navigation – Plan du site
Comptes-rendus de lectures

Gérard Dorel : Atlas de l'empire américain

2006, Autrement, Collection Atlas/Monde, 80 pages
Vincent Piédanna
Référence(s) :

Gérard Dorel : Atlas de l'empire américain, 2006, Autrement, Collection Atlas/Monde, 80 pages

Texte intégral

1Ce « petit » atlas (format de 17cm x 24cm) de 80 pages est écrit par un spécialiste des États Unis. Au sein de pages denses mêlant cartes, graphiques et inserts de textes courts, l'auteur développe son propos à travers trois parties de tailles inégales.

2Après une courte introduction soulignant les poids écrasants des États-Unis dans domaines très divers (économie, culture, politique, etc.), la première partie, à travers un historique allant du XIXe siècle à la fin des années 80, montre la construction progressive la puissance américaine : assurant d'abord un contrôle sur son territoire national, puis ses marges (Amérique Latine, zone Caraïbe) pour se positionner à l'échelle mondiale lors de la seconde guerre mondiale et à l'issue de celle ci. La seconde partie, qui couvre pratiquement la moitié de l'ouvrage, utilise un certain nombre de cas pour illustrer comment l'économie, la finance, la recherche sont venues soutenir et renforcer la domination politique issue de l'après guerre. Cette diversification et ce renforcement de l'hégémonie américaine a largement contribué à la diffusion des entreprises, des biens, des capitaux et du modèle américains et donc au mouvement de mondialisation. Cette large implication mondiale est un élément de force et de faiblesse réciproques pour les États-Unis et le reste du monde que l'auteur ne développe malheureusement pas assez. Enfin, la troisième et dernière partie, la plus courte, illustre les repositionnements militaires et stratégiques face aux nouvelles donnes liées à la fin de la guerre froide : lutte contre le terrorisme, les narco-trafiquants, recomposition du Moyen-Orient.

3Le format de la collection est une véritable gageure, impliquant des choix et une concision qui peuvent frustrer le lecteur et limiter l'exploitation de certains thèmes ou documents. Il faut alors chercher ailleurs les éléments permettant d'expliquer certains constats cartographiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vincent Piédanna, « Gérard Dorel : Atlas de l'empire américain », Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement [En ligne], 19-20 | 2013, mis en ligne le 12 avril 2017, consulté le 17 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/tem/4160

Haut de page

Auteur

Vincent Piédanna

Université lille1 Sciences et Technologies

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Territoire en mouvement est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page