Navigation – Plan du site

11 | 1994
Émile Verhaeren

Sous la direction de Véronique Jago-Antoine et Marc Quaghebeur
Émile Verhaeren, n° 11 (1994)
Informations sur cette image
Crédits : Couverture de l’édition spéciale : Théo Van Rysselberghe, La Lecture.
360 p.
ISBN 2-87277-006-2

Monstre sacré des lettres belges, créateur singulier dont la renommée et l'influence internationale furent énormes, Émile Verhaeren revient aujourd'hui au premier plan.

L'auteur des Villes tentaculaires est-il symboliste? Ou devance-t-il plutôt l'expressionnisme? Comment obtint-il la reconnaissance de ses pairs et de la critique? Quel est le secret d'une métrique singulière, dont la renommée fut mondiale? Quelles relations entretint-il avec Rilke, avec Georg Heym? Annonce-t-il André Baillon? Comment devint-il ce "poète national", et de quelle nation, au juste? Telles sont quelques-unes des questions qui se posent aujourd'hui et auxquelles répond ce dossier coordonné par Véronique Jago-Antoine et Marc Quaghebeur. 

Avec des contributions de: Paul Aron, Jacques Marx, Claude Allart, Jean Robaey, Marc Dominicy, Myriam van der Brempt, Michel Biron, Jean-Pierre Bertrand, Éric L, David Gullentops, Jeannine Paque, Catherine Gravet, Rita Olivieri, Christian Challot, Fabrice van de Kerkhove et, sur Maeterlinck, de Nancy Delay.

Notes de la rédaction

Ce numéro n'est disponible qu'au format  PDF (avec reconnaissance imparfaite des caractères), comme sur le site précédent de la revue. À l'avenir, les numéros anciens (1-14) seront traités pour être mis à disposition sur le même mode que les numéros plus récents.

  • OpenEdition Journals