Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon

Volume!

Notice révisée le 21/12/2011
volume

Volume ! La revue des musiques populaires est une revue semestrielle à comité de lecture des éditions Seteun, fondée en 2002 par Samuel Étienne, Gérôme Guibert et Marie-Pierre Bonniol. La revue offre un espace autonome aux chercheurs souhaitant développer des recherches spécifiques consacrées à l'étude pluridisciplinaire des musiques populaires, en croisant les apports méthodologiques et théoriques français (musicologie, ethnomusicologie, sociologie de la culture, histoire culturelle etc.) avec ceux des "cultural" et "popular music studies". La revue a été publiée sous le titre Copyright Volume ! de 2001 à 2008.

Derniers articles

S'abonner à ce flux
  • > Bérenger Hainaut, Le Style Black Metal

    Le style Black Metal poursuit et achève le travail de recherche effectué par Bérenger Hainaut dans son mémoire de master éponyme (Hainaut, 2012). L’auteur propose dans le présent ouvrage une analyse musicale du style black metal. L’approche d’Hainaut est héritière de la sémantique et de la psychologie cognitive. L’ouvrage prend pour fondement la théorie du prototype de Georges Kleiber qui cherche à trouver les traits « contrastifs », c’est-à-dire les plus typiques, associés à une catégorie (i...

  • > Adepte du rock, militant communiste

    Présentation

    Avec l’arrivée au ministère de la Culture de Jack Lang, les années 1980 sont celles de l’émergence de politiques publiques – nationales puis territoriales – destinées à soutenir les pratiques culturelles populaires, et notamment les pratiques musicales « rock et chanson ». De cette histoire, on retient souvent quelques grandes initiatives nationales telles que la Fête de la musique, le programme Zénith, l’aide aux festivals (Printemps de Bourges, Transmusicales de Rennes, ...

  • > Jean-Marie Le Pen et la SERP : le disque de musique au service d’une pratique politique

    Active jusqu’en 1999, la Société d’Études et de Relations Publiques (SERP) est une maison d’édition phonographique fondée notamment par Jean-Marie Le Pen en 1963. Elle publie en disques vinyle, cassette audio et CD de nombreuses compilations thématiques de documents historiques, musiques et discours politiques, que leur conception éditoriale et leur orientation politique rendent mobilisables pour servir les pratiques politiques de Jean-Marie Le Pen puis de son parti, le Front national. Comme ...

  • > David Toop, Into the Maelstrom: Music, Improvisation and the Dream of Freedom: Before 1970

    Cet ouvrage constitue le premier volume d’une trilogie interdisciplinaire aussi singulière qu’ambitieuse consacrée à l’histoire de la pratique de l’improvisation libre (définie, a minima, comme « une musique sans partition, notation, image ou texte, et sans compositeur, dirigeant ou chef d’orchestre » ; 15) dans sa relation au contexte culturel et historique de l’après-guerre à la fin des années soixante. Étant donné le statut hybride de l’auteur, musicien-compositeur mais aussi professeur à ...

  • > « Musique en Suisse sous le regard des sciences sociales »

    La Suisse témoigne d’une richesse musicale exceptionnelle, mais aussi d’une lacune de travaux en sciences sociales qui en rendent compte. Voici le point de départ de cette journée, organisée par Marc Perrenoud (université de Lausanne) et Loïc Riom (université de Genève), qui rassemblait des spécialistes des sciences sociales dont le travail tourne autour de la musique en Suisse. Les communications traitaient de divers styles musicaux et mobilisaient de nombreuses perspectives théoriques et m...

  • > Sílvia Martínez & Héctor Fouce (eds), Made in Spain. Studies in Popular Music

    Made in Spain. Studies in Popular Music opened the “Routledge Global Popular Music Series,” which was created with the aim of offering an updated introduction to several popular music scenes. The Spanish scene is only the first of a collection that has also examined Italy, Japan, Brazil, Turkey, France and Greece. While the reconstruction of the history of popular music in Spain has yet to be written, the fifteen articles included in this book present the characteristics of a very rich music...

  • > Basile Zimmermann, Waves and Forms: Electronic Music Devices and Computer Encodings in China

    Basile Zimmermann est directeur de l’institut Confucius de l’université de Genève. Depuis une dizaine d’années, ses recherches portent sur les relations entre culture et technologie, en particulier dans le contexte chinois. Dans Waves and Forms, il s’intéresse à la façon dont des objets technologiques conçus en occident sont utilisés en Chine. Pour cela, il s’appuie sur un travail ethnographique mené auprès d’artistes de musiques électroniques dans la région de Pékin et, plus largement, sur ...

  • > Philippe Gonin (ed.), Focus sur le rock en France

    Focus sur le rock en France, sous la direction de Philippe Gonin, réunit des actes de plusieurs colloques traitant des musiques amplifiées ayant eu lieu à l’université de Bourgogne entre 2008 et 2012. L’objectif admis dans la préface est le développement d’une musicologie pour les musiques amplifiées, un corpus plus fréquemment traité d’un point de vue sociologique, historique ou philosophique, sans pour autant effacer ces dernières de l’équation. Cette démarche est à saluer tant il est rare ...

  • > Franco Fabbri & Goffredo Plastino (eds.), Made in Italy: Studies in Popular Music

    This collection of seventeen essays constitutes a fundamental contribution to Italian popular music studies outside of the Italian-speaking community. It is edited by Franco Fabbri and Goffredo Plastino, two leading voices in popular music studies and important figures for IASPM. The volume is part of Routledge’s Global Popular Music Series, also edited by Fabbri and Plastino, which aims to provide specialist and non-specialist audiences alike with a well-informed and up-to-date introduction ...

  • > Frédéric Bisson, La pensée rock. Essai d’ontologie phonographique

    Le sous-titre en annonçant clairement l’ambition, La pensée rock se veut une contribution aux réflexions ontologiques nouvelles suscitées par l’enregistrement, dont l’apparition relativement récente dans l’histoire de la musique en fait un objet philosophique particulièrement fécond. Plus spécifiquement, l’ouvrage se propose d’investir le sujet tel que posé par la musique rock ; bien que soit en réalité envisagée par l’auteur, et ce dès les prémices, l’extension du spectre d’application des ...