Navigation – Plan du site

Grande distribution globale et contestations locales :

Les salariés de Walmart entre restructurations discrètes et nouvelles stratégies syndicales
Global retail and local mobilizations. Walmart employees facing organizational restructuring
Mathieu Hocquelet
p. 85-103

Résumés

Cet article s’appuie sur l’analyse des mutations en cours du travail, de l’emploi et du syndicalisme au sein et autour des magasins du géant de la grande distribution Walmart, aux États-Unis. Alors que l’entreprise connaît d’importantes transformations techniques et organisationnelles depuis le milieu des années 2000, on assiste à une montée de la critique sociale qui nous invite à interroger conjointement la nature des mutations du travail au sein des magasins et les registres de contestation dans cette multinationale de services dont la main-d’œuvre dans les grandes aires urbaines est essentiellement peu rémunérée et féminine. Cet article repose principalement sur une série d’entretiens de salariés des magasins et de syndicalistes du secteur ainsi que sur des observations in situ de réunions et manifestations menées par ces derniers. Par une approche diachronique, il souligne les dimensions organisationnelles et institutionnelles de la difficile émergence de formes de contestation dans une entreprise qui, en un demi-siècle, est parvenue à tenir en échec toutes les tentatives de syndicalisation de sa main-d’œuvre. La crise économique de 2008 semble être paradoxalement un facteur favorable à la contestation, via l’arrivée de nouveaux profils de travailleurs et la relance de campagnes offensives de syndicalisation se nourrissant du mécontentement social envers les multinationales et la finance.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Les principes fondateurs de la « famille » Walmart aux prises avec le capitalisme financier
Notre Walmart : une critique des désorganisations du travail
Samuel Walton ou le mythe de la « porte ouverte » et du respect des « associés »
Des « associés » orphelins et une recentralisation de la gestion
On ne vieillit plus chez Walmart : les pressions au départ sur les plus âgés
La crise économique : accélérateur des mutations et catalyseur des tensions
De nouveaux profils de salariés
2012 : difficultés financières et fronde des actionnaires
Du « cercle vertueux de la productivité » à la dégradation du service au client
De nouvelles prises à la contestation dans une entreprise globale de service
Syndiquer un bastion de l’antisyndicalisme : une bataille symbolique
Un contexte législatif peu favorable
La critique sociale désamorcée et récupérée par la communication d’entreprise
Lutter contre « l’effet Walmart » sur les services : les enjeux pour l’UFCW
Quelles stratégies syndicales pour infiltrer le bastion Walmart ?
Fédérer des actions locales de contestation
S’appuyer sur un canevas d’associations et d’universitaires engagés
Utiliser la chaîne logistique comme le chaînon manquant

Aperçu du texte

En 1962, l’ouvrage de Michael Harrington, The Retail Clerks (les employés du commerce de détail), dresse un état des lieux de l’une des plus grandes organisations syndicales du xxe siècle, la Retail Clerks International Association (RCIA) face au développement des chaînes de magasins en libre-service : « Aspirant au partage des valeurs, attitudes et aspirations des cols blancs, les employés de commerce se sont rapprochés des cols bleus par les évolutions technologiques et structurelles. Ils n’ont ainsi jamais été considérés comme une base syndicale prometteuse » (pp. 1-2). La même année, Samuel Walton fonde Walmart et ouvre son premier magasin de la chaîne à Rogers dans l’Arkansas. Géant de la grande distribution mondiale (2,2 millions de salariés dans plus de quinze pays), coté en bourse, l’entreprise, comptant aujourd’hui plus de 4 000 magasins et 1,3 million de salariés aux États-Unis, dont près de 60 % de femmes, est particulièrement connue pour ses pratiques de management antis...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mathieu Hocquelet, « Grande distribution globale et contestations locales : », Travail et Emploi, 137 | 2014, 85-103.

Référence électronique

Mathieu Hocquelet, « Grande distribution globale et contestations locales : », Travail et Emploi [En ligne], 137 | janvier-mars 2014, mis en ligne le 01 janvier 2016, consulté le 16 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/travailemploi/6223 ; DOI : 10.4000/travailemploi.6223

Haut de page

Auteur

Mathieu Hocquelet

Centre Maurice-Halbwachs (CMH), École des hautes études en sciences sociales (EHESS) ; Centre Pierre Naville, université d’Évry ; mathocquelet@aol.com

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • OpenEdition Journals