Navigation – Plan du site

L’artisan, son comptable et sa retraite

Étude d’un profil d’indépendants établis
Contributing to Pension Schemes and (Still) Investing in Brick. Accommodations between Building Craftsmen and their Accountants
Marine Guichard et Marielle Poussou-Plesse
p. 43-72

Résumés

En complément des constats statistiques de la recherche sur l’accumulation patrimoniale chez les indépendants, l’article vise à contribuer à une compréhension des choix faits par les artisans pour préparer leur retraite. Il prend au sérieux la persistance d’une conception professionnelle de la retraite, fondée sur un souci d’autoprotection de ses vieux jours, qui semble expliquer un niveau de détention patrimoniale des ménages indépendants très supérieur à celui des ménages salariés. Étayée par une enquête qualitative, à la fois circonscrite géographiquement et centrée sur un profil d’artisans du bâtiment établis, l’analyse propose de rendre compte de deux mécanismes observés de « mise au second plan » de la pension versée par le régime social des indépendants (RSI). Cette mise au second plan montre en creux l’importance subjective et objective pour les enquêtés de constituer leur propre retraite. La relation de ces indépendants à leur cabinet comptable sert de fil directeur. L’étude de cette médiation sociale permet en effet de dégager deux dimensions distinctes d’une conception professionnelle de la retraite : l’une attachée à une socialisation au statut d’indépendant par le réalisme comptable ; l’autre liée aux normes d’accomplissement dans le métier et qui autorise les artisans à s’affranchir de ce réalisme en investissant dans la pierre.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Affronter le socio-fiscal, sa complexité et son poids
L’équivalent du « médecin de famille » pour la petite entreprise
La requalification des cotisations sociales obligatoires dans le cadre de « montages »
S’en remettre à son comptable pour mieux s’en détacher
Compliance work de l’expert-comptable et assurance de « cotiser sérieusement » pour l’indépendant
Quand le sens de l’indépendance dans le métier conduit à relativiser les conseils de l’expert-comptable

Aperçu du texte

La littérature exploitant l’enquête Patrimoine de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) montre à quel point l’accumulation patrimoniale continue de distinguer les ménages indépendants des ménages salariés. En plus d’établir la très nette supériorité des montants moyens de patrimoine total des premiers par rapport aux seconds (Insee, 2015), elle s’est attachée à décrire les différences internes au groupe des indépendants : différences en termes de montants du patrimoine total, de composition (actifs professionnels, actifs privés) et d’évolution de ces montants et de leur composition avec le cycle de vie, notamment avec le passage à la retraite (Blanpain, 2000 ; Bessière et al., 2011 ; Bourdieu et al., 2014). Dans ces travaux, les déterminants des stratégies d’accumulation patrimoniale, des stratégies de conversion des actifs (actifs professionnels versus actifs privés) et des stratégies de transmission sont systématiquement testés par des modèles éco...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marine Guichard et Marielle Poussou-Plesse, « L’artisan, son comptable et sa retraite », Travail et Emploi, 149 | 2017, 43-72.

Référence électronique

Marine Guichard et Marielle Poussou-Plesse, « L’artisan, son comptable et sa retraite », Travail et Emploi [En ligne], 149 | janvier-mars 2017, mis en ligne le 01 janvier 2019, consulté le 14 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/travailemploi/7424 ; DOI : 10.4000/travailemploi.7424

Haut de page

Auteurs

Marine Guichard

Laboratoire lorrain de sciences sociales (2L2S, EA 3478, Metz), université de Lorraine ; marine.guichard@univ-lorraine.fr

Marielle Poussou-Plesse

Centre Georges Chevrier, université de Bourgogne – Franche-Comté (CGC, UMR 7366, Dijon) ; marielle.poussou@u-bourgogne.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© La documentation française

Haut de page
  • OpenEdition Journals