Navigation – Plan du site

Le Languedoc-Roussillon à l’école primaire

Christophe Cauquil
p. 29-31

Texte intégral

1Ce qui suit représente un plan de travail qui a guidé le travail fait en classe et l'exposé proposé dans ce colloque.

2Objectifs notionnels :

  • s'assurer que la “commune culture minimale” concernant la région est présente ;

  • dépasser, grâce à l'étude de documents pertinents, les clichés habituels ;

  • compléter les connaissances des enfants par cette étude.

3Objectifs méthodologiques :

  • rendre familière l'utilisation de cartes ;

  • rendre les élèves capables de repérer ce qui est essentiel dans un texte ;

  • parvenir à une modélisation géographique de l'espace régional à partir de signes simples (chorèmes) proposés par les enfants.

4L'étude de la région Languedoc-Roussillon se fera (ou pourra se faire) sur cinq séquences d'une heure chacune, selon la progression suivante :

I. Le Languedoc-Roussillon : localisation

5(Deux séquences)

a) Où se trouve en France, le Languedoc-Roussillon, notre région ?

6Point de départ : les connaissances et les points de repère des élèves. Il s'agit de recenser les connaissances, éventuellement les images mentales, des enfants. Le point de départ est donc le “déjà-là” des élèves.

7“Déballage verbal”. Le maître note au tableau toutes les propositions faites en classe. Le maître peut également demander un dessin de la région à chaque élève pour faire émerger les représentations et s'en servir comme point de départ de la localisation sur les cartes.

8Porter sur le document n° l (Le Languedoc-Roussillon en France) les réponses des enfants pour une première localisation.

b) Comment se présente notre région “vue de plus près” ?

9Changement d'échelle. Passage à la carte régionale.

10Porter sur le document n° 2 (Une région. Cinq départements) les indicateurs proposés par les enfants.

11La classe dispose donc à ce moment de l'étude d'un certain nombre de points de repère “régionaux” (Mer Méditerranée, Montpellier, Pyrénées...), mais aussi nationaux (Lyon, Toulouse...) et européens (Italie, Espagne...) voire internationaux (Tunisie et Algérie en “face” selon l'expression des enfants) qui seront repris par la suite (en particulier dans la séquence) pour souligner la position géographique toute particulière de la région entre Aquitaine et Provence, sur l'arc méditerranéen, entre Milan et Barcelone dans une Europe recentrée vers le Sud.

II. Le Languedoc-Roussillon : l'essentiel de l'espace régional

12(Une séquence)

13Distribuer le document n° 3 : “Le Languedoc-Roussillon, qu'est-ce que c'est ? ”

14Demander aux élèves de relever les quelques points essentiels caractérisant l'espace régional. Le maître veut amener les enfants à bâtir une espèce de “plan d'étude” de la région à partir des caractéristiques relevées dans le document fourni.

15A partir des réponses données par les enfants, ordonner collectivement l'étude des principales caractéristiques, qui pourraient être :

  • le Languedoc-Roussillon, c'est une région touristique (climat, qualité de la vie)

  • le Languedoc-Roussillon, c'est une région qui évolue (vignoble, tourisme, croissance démographique)

  • le Languedoc-Roussillon, c'est une région de contrastes (vides et pleins, oppositions).

III. Le Languedoc-Roussillon : étude de l'espace régional

16(Une séquence)

17Etudier à partir de documents variés (cartes, photographies, textes, tableaux, graphiques...), les différentes caractéristiques relevées par les élèves lors de la séquence précédente.

18Mettre en évidence les interactions existant entre ces différentes caractéristiques.

Conclusion

19Essayer, en un document unique, de faire la synthèse des différents points abordés. Composer collectivement un modèle du Languedoc-Roussillon.

20N.B : A l’ occasion du colloque du 19 mai 1993, les deux premières séquences ont été volontairement limitées dans le temps dans le but de pouvoir présenter aux participants un aperçu de la séquence suivante.

Le discours sur la Patrie après la première guerre franco-allemande.

Le discours sur la Patrie après la première guerre franco-allemande.

P. Foncin : Géographie préparatoire à l'usage des commerçants (Paris, A. Colin, 1883) p. 32

21

La mise en scène de l'enseigné.

La mise en scène de l'enseigné.

H. Gossot, P. Méjean : J'apprends la géographie (Paris, Strasbourg, Istra, 1964)

Haut de page

Bibliographie

Brunet (R) et al., Atlas permanent du Languedoc-Roussillon, GIP RECLUS.

Ferras (R), Pumain (D) et St Julien (T)., France, Europe du Sud (Géographie Universelle, sous la direction de R. Brunet), Hachette-RECLUS.

Autres références : voir les deux autres interventions.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Le discours sur la Patrie après la première guerre franco-allemande.
Légende P. Foncin : Géographie préparatoire à l'usage des commerçants (Paris, A. Colin, 1883) p. 32
URL http://journals.openedition.org/trema/docannexe/image/2273/img-1.png
Fichier image/png, 139k
Titre La mise en scène de l'enseigné.
Légende H. Gossot, P. Méjean : J'apprends la géographie (Paris, Strasbourg, Istra, 1964)
URL http://journals.openedition.org/trema/docannexe/image/2273/img-2.png
Fichier image/png, 2,2M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Cauquil, « Le Languedoc-Roussillon à l’école primaire », Tréma, 5 | 1994, 29-31.

Référence électronique

Christophe Cauquil, « Le Languedoc-Roussillon à l’école primaire », Tréma [En ligne], 5 | 1994, mis en ligne le 01 mai 1994, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/trema/2273 ; DOI : 10.4000/trema.2273

Haut de page

Auteur

Christophe Cauquil

Instituteur, école primaire Jean Moulin de Castelnau le Lez

Haut de page

Droits d’auteur

Trema

Haut de page
  • Logo Centre d’Etudes, de Documentation et de Recherches en Histoire de l’Education
  • Logo Faculté d’Éducation de l’Université Montpellier 2
  • OpenEdition Journals