Navigation – Plan du site

Note de la rédaction

Nous remercions Pierre-Antoine Fabre d’avoir rédigé la notice en français.

Texte intégral

1Louis Marin (1931-1992) war Professor (directeur d’études) an der École des hautes études en sciences sociales (EHESS) in Paris. Den Großteil seiner Forschungsarbeit widmete er der Interpretation von Texten und Gemälden aus dem französischen 17. Jahrhundert und dem Begriff der Darstellung. Die bildende Kunst steht im Mittelpunkt seiner Schriften Détruire la peinture (Galilée, 1977), Le Portrait du roi (Éd. de Minuit, 1981), Des pouvoirs de l’image : gloses (Le Seuil, 1993), Sublime Poussin (Le Seuil, 1995), Philippe de Champaigne ou la présence cachée (Hazan, 1995), Opacité de la peinture (1989, Neuaufl. 2006). Das Studium von Texten dominiert hingegen in Critique du Discours (Minuit, 1974), Utopiques. Jeux d’Espace (Minuit, 1981), Le récit est un piège (Minuit, 1981), La voix excommuniée (Galilée, 1983). Bereits die erste Arbeit von Louis Marin, Etudes sémiologiques (Klinksieck, 1973), verknüpfte Wörter und Bilder in einer parallelen, rivalisierenden und doch untrennbaren Befragung. Seine Arbeiten haben Louis Marin zu einem der herausragendsten Kunstphilosophen und Bildtheoretiker seiner Generation gemacht. Seit seinem Tod haben Marins Schüler und Freunde zahlreiche Sammelbände mit seinen Aufsätzen veröffentlicht, zuletzt Politiques de la représentation (Kimé, 2005). Eine von der »Association Louis Marin« erstellte Website ist ihm gewidmet.

2Louis Marin (1931-1992), directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, a consacré la plus importante partie de ses travaux à l’interprétation des textes et des peintures du xviie siècle français et à la notion de représentation. Les arts visuels dominent Détruire la peinture (Galilée, 1977), Le Portrait du roi (Éd. de Minuit, 1981), Des pouvoirs de l’image : gloses (Le Seuil, 1993), Sublime Poussin (Le Seuil, 1995), Philippe de Champaigne ou la présence cachée (Hazan, 1995), Opacité de la peinture (1989, rééd. 2006); l’étude des textes la Critique du Discours (Minuit, 1974), Utopiques.Jeux d’Espace (Minuit, 1981), Le récit est un piège (Minuit, 1981), La voix excommuniée (Galilée, 1983). Mais le premier ouvrage de Louis Marin, Etudes sémiologiques (Klinksieck, 1973) tressait déjà une interrogation jumelle, rivale et insécable des mots et des images. Ces écrits font de Louis Marin l’un des philosophes de l’art et l’un des théoriciens de l’image et du langage les plus marquants de sa génération. Ses élèves et amis ont publié depuis sa mort un nombre important de recueils d’articles, dont le plus récemment Politiques de la représentation (Kimé, 2005). Un site lui est aujourd’hui dédié, sous la responsabilité de l’« Association Louis Marin ».

3Siehe auch http://www.louismarin.fr/​

Haut de page

Bibliographie

(Auswahl / Sélection)

Études sémiologiques. Ecritures, peintures,Paris: Klincksieck, 1971, (Reihe Esthétique et philosophie) (Neuaufl. 2005).

Sémiotique de la Passion : topiques et figures, Paris: Aubier Montaigne et al., 1971.

Utopiques : jeux d’espaces,Paris: Éditions de Minuit, 1973 (Neuaufl. 1990).

Zus. mit C. Chabrol: Le Récit évangélique, Paris: Aubier Montaigne et al., 1974.

La Critique du discours : études sur la Logique de Port Royal et les Pensées de Pascal, Paris: Éditions de Minuit, 1975.

Détruire la peinture,Paris: Galilée, 1977 (Neuaufl. Paris: Flammarion, 1997).

Le Récit est un piège, Paris: Éd. de Minuit, 1978.

La Voix excommuniée. Essais de mémoire, Paris: Galilée, 1981.

Le Portrait du Roi, Paris: Éd. de Minuit, 1981.

La Parole mangée et autres essais théologico-politiques, Paris: Klincksieck (Reihe Méridiens), 1986.

Jean-Charles Blais : du figurable en peinture,Paris: Éditions Busson, 1988.

Opacité de la peinture : essais sur la représentation au Quattrocento, Paris: Usher, 1989 (Neuaufl.: Paris: Editions de l’EHESS, 2006).

Lectures Traversières, Paris: Albin Michel, 1992.

Des pouvoirs de l’image : gloses,Paris: Éd. du Seuil, 1993.

De la représentation, Paris: Éd. du Seuil / Gallimard (Reihe Hautes Études), 1994.

Philippe de Champaigne ou la présence cachée, Paris: Hazan, 1995.

Sublime Poussin, Paris: Éd. du Seuil, 1995.

Pascal et Port-Royal, Paris: PUF (Reihe Collège international de philosophie), 1997.

De l’entretien, Paris: Éd. de Minuit, 1997.

L’Écriture de soi : Ignace de Loyola, Montaigne, Stendhal, Roland Barthes, Paris: PUF (Reihe Collège international de philosophie), 1999.

Politiques de la représentation, Paris: Kimé (Reihe Collège international de philosophie), 2005.

Übersetzungen ins Deutsche / Traductions en allemand

Semiotik der Passionsgeschichte, München: Kaiser, 1976.

Über das Kunstgespräch, Zürich / Berlin: Diaphanes, 2001.

Die exkommunizierte Stimme. Erinnerungsversuche, Zürich / Berlin: Diaphanes, 2002.

Die Malerei zerstören, Zürich / Berlin: Diaphanes, 2003.

Das Opake der Malerei. Zur Repräsentation im Quattrocento, Zürich / Berlin: Diaphanes, 2004.

Das Porträt des Königs, Zürich / Berlin: Diaphanes, 2005.

Texturen des Bildlichen, Zürich / Berlin: Diaphanes, 2006.

Von den Mächten des Bildes. Glossen, Zürich / Berlin: Diaphanes, 2007.

Querlektüren, Zürich / Berlin: Diaphanes, 2011.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Louis Marin », Trivium [En ligne], 10- Lisibilité, mis en ligne le 30 mars 2012, consulté le 15 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/trivium/4214

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des la revue Trivium sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Éditions de la maison des sciences de l’homme
  • Logo DVA-Stiftung
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
  • OpenEdition Journals