Navigation – Plan du site
Articles

Du rap à l’évangélisation. Parole transnationale et parcours de vie d’un bishop de Ouagadougou

From Rap to Evangelization. Transnational Speech and Life Course of a Bishop in Ouagadougou
Alice Degorce
p. 23-35

Résumés

L’histoire de vie du bishop MC Claver est relativement atypique. Fils du premier président du Burkina Faso indépendant, il fut également l’un des pionniers du hip-hop en Afrique de l’Ouest dans les années 1990 alors qu’il vivait à Abidjan. Installé au début des années 2000 à Ouagadougou, à une époque qui coïncide avec la « crise » en Côte d’Ivoire et avec le retour de nombreux migrants au Burkina Faso, il est alors à l’œuvre dans la capitale burkinabè à la fois comme promoteur du rap et d’une forme de néo-pentecôtisme venue des pays côtiers. Le passage du hip hop au pastorat, loin d’être paradoxal, semble s’opérer aisément pour ce bishop, tant au niveau de ses mobilités, des articulations entre performances rappées et pastorales que de référents globalisés et urbains qui traversent tant les univers du hip hop et du néo-pentecôtisme.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Du Maître de Cérémonie au Ministre du Christ
Religions et hip-hop à Ouagadougou
Un rap religieux
La transnationalisation d’une forme d’Évangile
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le parcours du bishop Claver Yaméogo, souvent appelé MC Claver ou Bishop MC Claver et fondateur du MCC, le Ministère Évangélique de Puissance des Ministres Choisis du Christ à Ouagadougou, a la particularité d’être à la fois marqué par son rôle pionner pour le hip-hop ouest-africain et par ses origines familiales, MC Claver étant le fils de Maurice Yaméogo, premier président de la Haute-Volta indépendante, actuel Burkina Faso. Si son histoire de vie oblige à considérer MC Claver comme un personnage hors norme, la façon dont s’y articulent évangélisme, hip hop et migrations permet de questionner la naissance du rap religieux au Burkina Faso. Comment s’opèrent ces liens entre hip hop, religion et mobilités transnationales ? Son arrivée à Ouagadougou en 2004 après un séjour de plusieurs années en Côte d’Ivoire, puis la fondation du ministère MCC, ont en effet coïncidé avec une période où le hip-hop burkinabè connaissait un essor important, où de nombreux migrants de retour essayaient d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alice Degorce, « Du rap à l’évangélisation. Parole transnationale et parcours de vie d’un bishop de Ouagadougou », Volume !, 14 : 1 | 2017, 23-35.

Référence électronique

Alice Degorce, « Du rap à l’évangélisation. Parole transnationale et parcours de vie d’un bishop de Ouagadougou », Volume ! [En ligne], 14 : 1 | 2017, mis en ligne le 13 décembre 2020, consulté le 18 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/volume/5339 ; DOI : 10.4000/volume.5339

Haut de page

Auteur

Alice Degorce

Alice Degorce est chargée de recherche à l'Institut de recherche pour le développement (IRD), affectée à l'Institut des Mondes Africains (IMAF, UMR 8171 CNRS/243 IRD/AMU/EPHE/EHESS/Université Paris 1). Elle poursuit actuellement des recherches sur les pratiques religieuses des migrants au Burkina Faso, ainsi qu'en anthropologie de la parole.

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page