Navigation – Plan du site

AccueilNuméros77VariaAgrégation externe d’anglais 2021...

Varia

Agrégation externe d’anglais 2021 - Jonathan Swift, Gulliver’s Travels

Bibliographie sélective et présentation
Jean Viviès

Notes de l’auteur

Bibliographie préparée par Jean Viviès (Aix-Marseille Université, LERMA, Aix-en-Provence) avec le concours d’Amélie Derome (traductions), Elodie Galiana-Camarena (biographies) et Mireille Ozoux (Swift et le langage,) doctorantes.

Texte intégral

Brève présentation

1Il serait présomptueux de prétendre « cadrer » l’étude d’un texte qui s’y prête si peu. Le récit de Jonathan Swift (1667-1745), texte fondateur au début du XVIIIe siècle, comme Robinson Crusoe, de toute une culture et de tout un imaginaire commun, a été abondamment commenté. L’un des plus étudiés de la littérature anglaise, il conserve sa part d’énigme tant il pose fondamentalement, à travers le discours de son narrateur-personnage, la question du sens et de l’interprétation. Loin du livre pour enfants que Swift n’a jamais songé à écrire, le texte va au-delà des deux premières parties sans doute plus familières au public, l’histoire d’un Gulliver échoué chez les Lilliputiens puis, suite à un deuxième naufrage, au pays des Géants de Brobdingnag.

2Bien sûr on peut dégager des pistes de lecture : la satire politique et religieuse, le schéma du récit de voyage et ses corrélats que sont le picaresque, l’utopie et la dystopie, le fantastique de l’île volante (troisième partie), la leçon philosophique et morale, les jeux de langage, la question de la langue et de la connaissance, de la raison et de la folie, la trace psycho-autobiographique, la question irlandaise. Aucune ne rendra compte seule d’un discours littéraire qui défie les assignations à résidence d’un texte qui voyage en se contredisant, s’éludant ou en se transformant.

3Gulliver’s Travels déplace son lecteur, dont la lecture est une traversée d’hypothèses qui se complexifient progressivement. L’étudiant pourra commencer en examinant de près le paratexte éditorial, le titre long qui est le titre réel (« Travels into several remote nations of the world. In four parts; by Lemuel Gulliver, first a surgeon, and then a captain of several ships ») ainsi que l’onomastique (“Lemuel”, “Gulliver”).

4La lecture aura besoin des notes érudites de l’édition de référence du concours qui viennent élucider des éléments de contexte politique, religieux, littéraire, scientifique, mais en se méfiant toutefois de la piste réductrice du récit à clés. Elle pourra s’accompagner en surplomb d’un questionnement sur la nature du texte, ses filiations génériques, sa traversée de modèles génériques. La question de qui est Gulliver, ce médecin, marin catastrophique, voyageur polyglotte, personnage et narrateur se double en effet d’une autre question : qu’est-ce que Gulliver’s Travels ? Cette question ne peut se trancher au début de l’étude et demeure l’un des enjeux de la lecture d’un texte à la fois familier et énigmatique, un classique inclassable, que les bibliothécaires anglophones rangent sur l’étagère « Satire and Humour » de la classification Dewey comme l’avait noté Northrop Frye, mais qui relève aussi d’une bibliothèque borgésienne où les étagères échangent leurs places et où les livres circulent. L’invitation au voyage de Gulliver est une invitation à la réflexion, qui met en jeu la question du sens et de la vérité, et celle de la légitimité de tout discours.

5Les indications bibliographiques ci-dessous sont nécessairement sélectives, tant la bibliographie complète est immense. Néanmoins elles s’efforcent de refléter un éventail assez large de sujets et d’approches car le texte de Swift peut être étudié sous des angles, et à partir de problèmes littéraires, très différents. On trouvera également plus bas quelques suggestions de cadrage et de sujets de réflexion.

Haut de page

Bibliographie

Sources primaires

Édition recommandée

Swift, Jonathan. Gulliver’s Travels (1726). Ed. with an introduction by Claude Rawson, notes by Ian Higgins. Oxford : Oxford World’s Classics, 2008. Le texte est fondé sur l’édition de George Faulkner de 1735 (Swift’s Works, volume III).

Autres éditions de Gulliver’s Travels

Womersley, David, ed. Gulliver’s Travels. The Cambridge Edition of the Works of Jonathan Swift. Vol. 16, Cambridge: Cambridge University Press, 2012. Édition de recherche très complète.

Swift, Jonathan. Gulliver’s Travels based on the 1726 text : contexts, criticism. Ed. Albert J Rivero. New York & London : Norton, 2002. Avec dossier critique.

Swift, Jonathan. Gulliver’s Travels. Ed. with an Introduction and Notes Robert DeMaria, Jr. London : Penguin Classics, 2010.

Swift, Jonathan. Gulliver’s Travels. Ed. Allan Ingram. London : Broadview Press, 2012.

The Project Gutenberg eBook http://www.gutenberg.org/files/829/829-h/829-h.htm (1726 text. Transcribed from the 1892 George Bell and Sons edition).

Traductions en français

Swift, Jonathan. Voyages du capitaine Lemuel Gulliver en divers pays éloignez. Trad. Anonyme. La Haye : Pierre Gosse et Jean Neaulme, 1727. Première traduction.

Swift, Jonathan. Voyages de Gulliver. Trad. Pierre Guyot Desfontaines. Paris : J. Guérin, 1727. Traduction la plus populaire.

Swift, Jonathan, Voyages de Gulliver. Trad. José Axelrad. Paris : Garnier, 1960. Première traduction universitaire. Paratexte original complet.

Swift, Jonathan. Voyages de Gulliver. Trad. A. Bay, préface de Maurice Pons. Paris : Le Livre de poche, 1964.

Swift, Jonathan. Œuvres. Ed. É. Pons. Paris : Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1965.

Swift, Jonathan. A Voyage to the Country of the Houyhnhnms/Voyage au pays des chevaux, chronologie, introduction, trad. et notes de G. Lamoine. Paris : Aubier-Flammarion, 1971.

Swift, Jonathan. Voyage à Lilliput. Trad., préface et notes F. Ogée. Paris : Le Livre de Poche, coll. « Les Langues Modernes/bilingue », 1992. [Réédition du texte français seul, Le Livre de Poche (2002)].

Swift, Jonathan. Voyage à Brobdingnag. Trad., préface et notes F. Ogée. Paris : Le Livre de Poche, coll. « Les Langues modernes/bilingue », 1994.

Swift, Jonathan. Les Voyages de Gulliver. Trad. G. Villeneuve, présentation par Alexis Tadié. Paris : Flammarion, 1997.

Autres textes primaires

Swift, Jonathan. The Essential Writings of Jonathan Swift. Ed. Claude Rawson & Ian Higgins. New York : Norton, 2010. En particulier “A Tale of a Tub” (1704).

Cyrano de Bergerac, Savinien (de). Les États et empires du Soleil (1662). Présentation de Bérengère Parmentier. Paris : Flammarion, 2003.

Defoe, Daniel. Robinson Crusoe (1719). Harmondsworth : Penguin Classics, 1985.

Rabelais, François. Œuvres complètes. Ed. M. Huchon & F. Moreau. Paris : Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1994.

Samosate, Lucien (de). Histoire véritable. In Œuvres Complètes. Trad. E. Chambry, A. Billaut & E. Marquis. Paris : Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2015.

Sources secondaires

Biographies

Damrosch, Leopold. Jonathan Swift. His Life and his World. New Haven : Yale University Press, 2013.

Ehrenpreis, Irvin. Swift: The Man, His Works, and the Age. London : Methuen, 1962-1983: vol. I, Mr. Swift and his Contemporaries (1962), vol. II, Dr. Swift (1967) et vol. III, Dean Swift (1983). Biographie classique, discutée depuis.

Glendinning, Victoria. Jonathan Swift. London : Hutchinson, 1998.

Hammond, Eugene. Jonathan Swift : Irish Blow-In. Newark : University of Delaware, Rowman & Littlefield, 2016.

Hammond, Eugene, Jonathan Swift : Our Dean. Newark : University of Delaware, Rowman & Littlefield, 2016.

Nokes, David. Jonathan Swift : A Hypocrite Reversed, A Critical Biography. Oxford : Oxford UP, 1985.

Monographies et études sur Swift et sur la période

Adams, Percy G. Travelers and Travel Liars 1660-1800. Berkeley : University of California Press, 1962.

Adams, Percy G. Travel Literature and the Evolution of the Novel. Lexington : The University Press of Kentucky, 1983.

Boyle, Frank. Swift as Nemesis : Modernity and its Satirist. Stanford : Stanford UP, 2000.

Davis, Herbert. Jonathan Swift : Essays on his Satire and Other Studies. Oxford : Oxford UP, 1964.

Edwards, Philip. The Story of the Voyage. Sea-Narratives in Eighteenth-Century England. Cambridge : Cambridge UP, 1994.

Flynn, Carol Houlihan. The Body in Swift and Defoe. Cambridge : Cambridge UP, 1990.

Forster, Jean-Paul. Jonathan Swift : The Fictions of the Satirist. Berne : Peter Lang, 1998.

Francus, Marilyn. The Converting Imagination. Linguistic Theory and Swift’s Satiric Prose. Carbonville : Southern Illinois UP, 1994.

Kelly, Ann Cline. Swift and the English Language. Philadelphia : University of Pennsylvania Press, 1988.

Millet, Baudouin. « Ceci n’est pas un roman ». L’évolution du statut de la fiction en Angleterre de 1652 à 1754. Louvain : Éditions Peeters, 2007.

Quintana, Ricardo. Swift, An Introduction. Oxford : Oxford UP, 1955.

Racault, Jean-Michel. Nulle Part et ses environs. Voyage aux confins de l’utopie littéraire classique (1657‑1802). Paris : Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2003.

Rawson, Claude. Satire and Sentiment 1660-1830. Cambridge : Cambridge UP, 1994.

Rawson, Claude. Swift’s Angers. Cambridge : Cambridge UP, 2014.

Richetti, John. Popular Fiction before Richardson, Narrative Patterns 1700-1739. Oxford : Clarendon Press, 1969.

Sambrook, James. The Eighteenth Century. The Intellectual and Cultural Context of English Literature, 1700‑1789. Harlow : Longman, 1993.

Viviès, Jean. English Travel Narratives in the Eighteenth Century. Exploring Genres. Trad. C. Davison. Aldershot : Ashgate, « Studies in Early Modern English Literature », 2002.

Ward, David. Jonathan Swift. An Introductory Essay. London : Methuen, 1973.

Watt, Ian. The Rise of the Novel. Studies in Defoe, Richardson and Fielding. London : Chatto and Windus, 1957.

Williams, Kathleen. Jonathan Swift and the Age of Compromise. Lawrence : University Press of Kansas, 1958.

Williams, Kathleen, ed. Swift. The Critical Heritage. London : Routledge and Kegan Paul, 1970.

Wyrick, Deborah B. Jonathan Swift and the Vested Word. Chapel Hill, N.C : University of North Carolina Press, 1988.

Zimmermann, Everett. Swift’s Narrative Satires. Author and Authority. Ithaca : Cornell UP, 1983.

Zimpfer, Nathalie. « A Quill Worn to the Pith in the Service of the Church ». Satire et religion dans l’œuvre de Jonathan Swift. Thèse de doctorat, Université Lyon 2, 2003.

Études spécifiquement consacrées à Gulliver’s Travels

Bony, Alain. Discours et vérité dans les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift. Lyon : Presses universitaires de Lyon, 2002.

Carnochan, W. B. Lemuel Gulliver’s Mirror for Man. Berkeley : University of California Press, 1968.

Case, Arthur E. Four Essays on “Gulliver’s Travels”. Princeton : Princeton UP, 1945.

Hopes, Jeffrey. Gulliver’s Travels Jonathan Swift. Paris : Armand Colin-CNED, 2001.

Lapraz-Severino, Françoise. Relativité et communication dans les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift. Paris : Didier Érudition, 1988.

Lock, F. P., The Politics of Gulliver’s Travels. Oxford : Clarendon Press, 1980.

Probyn, Clive T. Gulliver’s Travels. A Critical Study. London : Penguin, 1987. Bonne introduction pédagogique.

Rawson, Claude. Gulliver and the Gentle Reader. Studies in Swift and Our Time. London : Routledge, 1973.

Rawson, Claude. God, Gulliver and Genocide. Barbarism and the European Imagination 1492-1945. Oxford : Oxford UP, 2001. Vaste réflexion par le grand spécialiste de Swift.

Viviès, Jean. Revenir/devenir. Gulliver ou l’autre voyage. Paris : Editions Rue d’Ulm, coll. « Offshore », 2016. Comprend aussi une filmographie.

Recueils

Blewett, David, ed. Reconsidering the Rise of the Novel, Eighteenth-Century Fiction. Vol. 12, no. 2, January-April 2000. Discussions critiques de l’étude classique d’Ian Watt.

Brady, Frank, ed. Twentieth-Century Interpretations of Gulliver’s Travels. Englewood Cliffs, NJ : Prentice Hall, 1968.

Carey, Daniel & Boulaire, François, ed. Les Voyages de Gulliver. Mondes lointains ou mondes proches. Caen : Presses universitaires de Caen, 2002.

Fox, Christopher, ed. The Cambridge Companion to Jonathan Swift. Cambridge : Cambridge UP, 2003.

Gravil, Richard, ed. Swift : Gulliver’s Travels. A Casebook. London : Macmillan, 1974.

Lamoine, Georges, ed. Lectures d’une œuvre. Gulliver’s Travels de Jonathan Swift. Paris : Éditions du Temps, 2001.

Morere, Pierre, ed. Gulliver’s Travels, Jonathan Swift. Paris : Ellipses, 2001.

Richetti, John, ed. The Cambridge Companion to the Eighteenth-Century Novel. Cambridge : Cambridge UP, 1996.

Rodino, Richard H. & Real Hermann-Josef, ed. Reading Swift. Papers from the Second Münster Symposium on Jonathan Swift. Munich : Wilhem Fink Verlag, 1993.

Shakel, Peter J., ed. Critical Approaches to Teaching Swift. New York : AMS Press, 1992.

Smith, Frederik N., ed. The Genres of Gulliver’s Travels. Newark : University of Delaware Press, 1990. Excellent ensemble critique.

Tuveson, Ernest, ed. Swift : A Collection of Critical Essays. Englewood Cliffs, NJ : Prentice Hall, 1964.

Articles et chapitres d’ouvrages

Aikins, Janet E. « Reading “with conviction”. Trial by satire ». The Genres of Gulliver’s Travels. Ed. F. N. Smith. Newark : University of Delaware Press, 1990. 203-29.

Alkon, Paul K. « Gulliver and the origins of science fiction ». The Genres of Gulliver’s Travels. Ed. F. N. Smith. Newark : University of Delaware Press, 1990.163‑78.

Bandry-Scubbi, Anne. « Gulliver et la machine à compter : une étude de spécificités ». XVII-XVIII. Bulletin de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles 53 (2001) : 145-57.

Bony, Alain. « Call me Gulliver ». Poétique 14 (1973) : 197-209.

Bony, Alain. « Le Magasin des nouveautés : Steele, Addison, Swift et la question des origines du (nouveau) roman ». Leonora, Lydia et les autres : étude sur le (nouveau) roman anglais du XVIIIe siècle. Ed. Alain Bony. Lyon : Presses universitaires de Lyon, 2004. 25-59.

Bony, Alain. « Swift et la “philosophie” ». XVII-XVIII. Bulletin de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles 58 (2004) : 235‑57.

Boucé, Paul-Gabriel. « Death in Gulliver’s Travels. The Struldbruggs revisited », Swift, The Enigmatic Dean: Festschrift for Hermann-Josef Real. Ed. R. Freiburg, A. Löffler et W. Zach. Tübingen : Stauffenburg, 1998.1-13.

Brady, Frank. « Vexations and diversions. Three problems in Gulliver’s Travels ». Modern Philology 75 :4 (mai 1978) : 346-67.

Carnochan, W. B. « The complexity of Swift : Gulliver’s fourth voyage ». Studies in Philology LX (1963) : 23-44.

Case, Arthur E. « Personal and political satire in Gulliver’s Travels ». Four Essays on Gulliver’s Travels (1945). Ed. A. E. Case. Gloucester : Peter Smith, 1958. 69-96.

Clark, Paul Odell. « Gulliver’s Dictionary ». Studies in Philology 50 (1953) : 542-624.

Clifford, James L. « Gulliver’s fourth voyage. “Hard” and “soft” schools of interpretation ». Quick Springs of Sense : Studies in the Eighteenth Century. Ed. L. S. Champion. Athens : The University of Georgia Press, 1974. 33-49.

Dixsaut, Jean. « Du modèle à la norme dans Gulliver’s Travels », XVII-XVIII. Bulletin de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles 28 (1989) : 87-89.

Ehrenpreis, Irvin. « The meaning of Gulliver’s last voyage ». Review of English Literature 3 (1962) : 18-38.

Geracht, Maurice A. « Pedro de Mendez : marrano Jew and good Samaritan in Swift’s voyages ». Swift Studies 5 (1990) : 39-52.

Greven, Hélène. « Gulliver’s Travels et l’imaginaire utopique ». Gulliver’s Travels, Jonathan Swift. Ed. Pierre Morère. Paris : Ellipses, 2001. 59-69.

Hammond, Brean. « Swift’s reading ». The Cambridge Companion to Jonathan Swift. Ed. Christopher Fox. Cambridge : Cambridge UP, 2003. 73-86.

Hamou Philippe. « L’optique des Voyages de Gulliver ». Revue d’histoire des sciences. 60 : 1 (2007). 25-45. https://www.cairn.info/revue-d-histoire-des-sciences-2007-1-page-25.htm

Higgins, Ian. « Language and style ». The Cambridge Companion to Jonathan Swift. Ed. Christopher Fox. Cambridge : Cambridge UP, 2003. 146-60.

Houston, Chloe. « Utopia, Dystopia, or Anti-utopia? GT and the Utopian Mode of Discourse ». Utopian Studies 18 : 3 (2007) : 425-42.

Hunter, J. Paul. « Gulliver’s Travels and the novel ». The Genres of Gulliver’s Travels. Ed. F. N. Smith. Newark : University of Delaware Press, 1990. 56-74.

Hunter, J. Paul. « Gulliver’s Travels and the later writings ». The Cambridge Companion to Jonathan Swift. Ed. Christopher Fox. Cambridge : Cambridge UP, 2003. 216-40.

Ingram, Allan. « Gulliver’s Travels and the context of insanity ». Gulliver’s Travels, Jonathan Swift. Ed. Pierre Morère. Paris : Ellipses, 2001. 14-24.

Juhas, Kirsten & Real, Hermann-Josef. « “The falsity of that definition animal rationale” : philosophical foundations of Swift’s “Misanthropy” ». The Eighteenth-Century Intelligencer (mars 2015) : 16-30.

Just, Melanie Maria. « The reception of Gulliver’s Travels ». Les Voyages de Gulliver. mondes lointains ou mondes proches. Ed. D. Carey et F. Boulaire. Caen : Presses universitaires de Caen, 2002. 81-100.

Kelly, Ann Cline. « After Eden : Gulliver’s (Linguistic) Travels ». ELH 1 (1978) : 33-54.

Lapraz-Severino Françoise. « Langues et langages dans les Voyages de Gulliver ». Gulliver’s Travels, Jonathan Swift. Ed. Pierre Morère. Paris : Ellipses, 2001. 70-81

Leavis, F. R. « The irony of Swift » (1934). The Essential Writings of Jonathan Swift. Ed. C. Rawson et I. Higgins. New York : Norton, 2010. 748-58. Reproduit dans plusieurs recueils.

Leduc, Guyonne. « Langues inventées et langue anglaise dans Gulliver’s Travels de Swift et dans “The voyages of Mr. Job Vinegar” de Fielding ». XVII-XVIII. Bulletin de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles 53 (2001) : 99-143.

Léger, Benoît, « La “voltairisation” des Voyages de Gulliver en France ». in La Traduction romanesque au XVIIIe siècle. Ed. A. Cointre, A. Lautel et A. Rivara. Arras : Artois Presses Université, 2003. 57-78.

Marshall, Ashley. « The lives of Jonathan Swift ». Swift Studies 28 (2013) : 10-57.

McKeon, Michael. « Parables of the Younger Son (II) : Swift and the Containment of Desire ». The Origins of the English Novel, 1660-1740. Ed. Michael McKeon. Baltimore : Johns Hopkins University Press, 1987. 338-56.

Menzies, Ruth. « That infernal habit of lying : la tradition du voyage imaginaire et le discours préfaciel des Gulliver’s Travels ». Q/W/ER/T/Y 11 (2002) : 59-70.

Menzies, Ruth. « Pactes et pièges de lecture dans les Voyages de Gulliver ». Aux confins de l'ailleurs : voyage, altérité, utopie : hommages offerts au professeur Jean-Michel Racault. Ed. M-F. Bosquet, S. Meitinger et B. Terramorsi (préface de François Moureau). Paris : Klincksieck, 2008. 151-59.

Menzies, Ruth. « Et in Utopia ego : la critique des dérives utopistes dans les Voyages de Gulliver ». Actes du colloque pluridisciplinaire (mai 2004) « Dérives et déviances ». Ed C. Duboin. Paris : SEDES, 2005. 75-82.

Menzies, Ruth & Patel, Sandhya. « Transparency and truth : prefatory material in fictional and non-fictional eighteenth‑century travel writing ». RSEAA XVII-XVIII 70 (2013) : 265-84.

Mezciems, Jenny. « Utopia and “the thing which is not” : More, Swift and other lying idealists ». The Essential Writings of Jonathan Swift. Ed. C. Rawson et I. Higgins. New York : Norton, 2010. 856-74.

Mulhall, Anne. « Gulliver’s Travels and the Language Debates of Swift’s Time ». Les Voyages de Gulliver. Mondes lointains ou mondes proches. Ed. D. Carey et F. Boulaire. Caen : Presses universitaires de Caen, 2002. 63-79.

Mullan, John. « Swift, Defoe, and narrative forms », The Cambridge Companion to English Literature 1650-1740. Ed. Steven N. Zwicker. Cambridge : Cambridge UP, 1998. 250-75.

Novak, Maximillian E. « Gulliver’s Travels and the picaresque voyage. Some reflections on the hazards of genre criticism ». The Genres of Gulliver’s Travels. Ed. F. N. Smith. Newark : University of Delaware Press, 1990. 23-38.

Orwell, George. « Politics vs. literature : an examination of Gulliver’s Travels » (1946). Swift : Modern Judgments. Ed. A. N. Jeffares. Londres : Macmillan, 1968. 192-209. Essai important, notamment sur le livre IV. http://www.orwell.ru/library/essays/politics/english/e_polit/.

Orwell, George. « Politique contre littérature, à propos des Voyages de Gulliver ». Essais, articles, lettres. Ed. S. Orwell et I. Angus. Trad. A. Krief et J. Semprun. Paris : Ivréa, 1995-2001. IV, 250-71. Traduction du précédent.

Ozoux, Mireille. « Science, language and ethics in Swift’s A Voyage to Laputa », Lectures d’une œuvre : Gulliver’s Travels de Jonathan Swift. Ed. Georges Lamoine. Paris : Éditions du Temps, 2001. 58-67.

Patey, Douglas Lane. « Swift’s Satire on “Science” and the Structure of Gulliver’s Travels ». ELH 58 (1991) : 809-39.

Phiddian, Robert. « A Hopeless Project : Gulliver Inside the Language of Science in Book III ». Eighteenth-Century Life 22 (1998) : 50-62.

Piper, William Bowman. « Houyhnhnmland as a philosophical treatise ». The Genres of Gulliver’s Travels. Ed. F. N. Smith. Newark : University of Delaware Press, 1990. 179-202.

Probyn, Clive T. « Swift and Linguistics : The Context behind Lagado and Around the Fourth Voyage ». Neophilologus 58 (1974) : 425-39.

Rabb, Melinda Alliker. Miniature and the English Imagination. Literature, Cognition and Small-Scale Culture, 1650-1765. Cambridge : Cambridge UP, 2019. 41-70. Chapitre 2 : « Swift and miniature : Cogito ergo Gulliver” ».

Rawson, Claude. « Gulliver and others : reflections on Swift’s “I” narrators ». Swift, The Enigmatic Dean : Festschrift for Hermann-Josef Real. Ed. R. Freiburg, A. Löffler et W. Zach. Tübingen : Stauffenburg, 1998. 231-46.

Rawson, Claude. « Intimacies of antipathy : Johnson and Swift ». The Review of English Studies 63 :259 (2011) : 265-292.

Read, Sophie. « Punning and Identity in Swift ». Swift Studies 26 (2011) : 38-60.

Real, Hermann-Josef & Vienken, Heinz J. « Lemuel Gulliver’s ships once more ». Notes and Queries 228 (1983) : 518-19.

Rodino, Richard H. « The study of Gulliver’s Travels : past and future ». Critical Approaches to Teaching Swift. Ed. P. J Shakel. NewYork : AMS Press, 1992. 114-31.

Rodino, Richard H. « “Splendide mendax”, authors, characters, and readers in Gulliver’s Travels », Reading Swift : papers from the second Münster Symposium on Jonathan Swift. Ed. R. H. Rodino et H.-J. Real. Munich : Wilhem Fink Verlag, 1993. 167-84.

Rogers, Pat. « Gulliver’s glasses » (1978). Jonathan Swift Gulliver’s Travels. Ed. A. J. Rivero. New York : W.W. Norton, 2002. 320-28.

Seidel, Michael. « Gulliver’s Travels and the contracts of fiction ». The Cambridge Companion to the Eighteenth-Century Novel. Ed. J. Richetti. Cambridge : Cambridge UP, 1996. 72-89. Excellent essai critique.

Sherbo, Arthur. « Swift and travel literature ». Modern Language Studies 9 :3 (automne 1979) : 114-27.

Sherburn, George. « Errors concerning the Houyhnhnms ». Modern Philology 56 (1958)  92-97.

Smith, Frederik N. « Scientific discourse : Gulliver’s travels and the philosophical transactions ». The Genres of Gulliver’s Travels. Ed. F. N. Smith. Newark : University of Delaware Press, 1990. 139-62.

Smith, Frederik N. « Swift’s view of composition ». Critical Approaches to Teaching Swift. Ed. P. J Schakel. New York : AMS Press, 1992. 91-113.

Suarez, Michael F « Swift's Satire and Parody ». The Cambridge Companion to Jonathan Swift. Ed. C. Fox. Cambridge : Cambridge UP, 2003. 112-27.

Tadié, Alexis. « Gulliver au pays des Hybrides : langage, science, fiction dans Gulliver’s Travels de Jonathan Swift ». Études anglaises 49 :2 (1996) : 144-57.

Tadié, Alexis. « Le hennissement de Gulliver : oralité et écriture dans Gulliver’s Travels ». Études anglaises 54 :4 (2001) : 414-26.

Thackeray, William .M. «Swift ». The English Humourists of the Eighteenth Century. Londres : Smith, Elder & Co., 1853. 1-54.

Viviès, Jean. « Sous le signe du don : lire Gulliver’s Travels avec Alain Bony ». XVII-XVIII. Revue de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles. Hors-Série 3 : « Modernité du XVIIIe siècle. Hommage à Alain Bony » (2013) : 171-80.

Viviès, Jean. « Les retours de Gulliver ». E-rea 14 :1 (2016). http://journals.openedition.org/erea/5545

Williams, Kathleen. « Gulliver’s voyage to the Houyhnhnms » (1951). Swift : Gulliver’s Travels. A Casebook. Ed. R. Gravil. Londres : Macmillan, 1974. 136-47.

Zimpfer, Nathalie. « From “Rabelais in his senses” to “The father of black humour”. Notes on Jonathan Swift’s critical reception in France ». Swift Studies 23 (2008) : 80-93.

On pourra consulter par ailleurs le site internet de l’Ehrenpreis Centre for Swift Studies à l’Université de Münster et la revue Swift Studies (revue du Centre depuis 1986), qui répertorie notamment des bibliographies annuelles : https://www.uni-muenster.de/Anglistik/Swift/Publications/index.html

British Library. « An Introduction to Gulliver’s Travels » par John Mullan : https://www.bl.uk/restoration-18th-century-literature/articles/an-introduction-to-gullivers-travels.

Collection complète de la Revue de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles jusqu’en 2011, avec index des auteurs et moteur de recherche : https://www.persee.fr/collection/xvii, puis https://journals.openedition.org/1718/ à partir de 2012.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Viviès, « Agrégation externe d’anglais 2021 - Jonathan Swift, Gulliver’s Travels »XVII-XVIII [En ligne], 77 | 2020, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 06 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/1718/5813 ; DOI : https://doi.org/10.4000/1718.5813

Haut de page

Auteur

Jean Viviès

Articles du même auteur

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search