Navigation – Plan du site

Courrier, Errata et Addenda

p. 224-225

No 78

Dossier Epstein :

La présentation de la correspondance entre Jean Epstein et les revues et éditeurs, après la Deuxième Guerre mondiale, soulignait le peu d’écho que les ouvrages et articles du cinéaste rencontrèrent dans le monde intellectuel français. Stefan Kristensen modère cette appréciation, en particulier à propos de Merleau-Ponty, en renvoyant aux notes de cours au Collège de France du philosophe de l’année 1953 qu’il a co-éditées avec Emmanuel de Saint-Aubert en 2011, publiées sous le titre le Monde sensible et l’expression. Cours au Collège de France, Notes, 1953 (Genève, MetisPresses). De fait, dans toute la partie intitulée « Espace et mouvement », Merleau-Ponty s’interroge sur les mécanismes de la perception de l’espace et du mouvement et puise notamment auprès des Cahiers de filmologie (Pierre Francastel et Albert Michotte Van den Berck) et de l’Intelligence d’une machine d’Epstein qu’il cite à plusieurs reprises. Nous renvoyons les lecteurs à cette édition.

D’autre part un livre de Ken Slock, résultant d’une thèse soutenue en 2014, paru chez Mimesis, Corps et machine. Cinéma et philosophie chez Jean Epstein et Maurice Merleau-Ponty, (2016) vient encore renforcer le domaine des relations qu’on peut établir entre Merleau-Ponty et Epstein. Nous publierons un compte rendu de ce livre dans un prochain numéro ainsi que sur l’arraisonnement philosophique dont est désormais l’objet Epstein puisque également dans Mise au point, Cahiers de l’Afeccav (en ligne) no 8, 2016, numéro coordonné par Laurent Jullier et Martin Lefebvre sous le titre « Chapelles et querelles des théories du cinéma/Cliques and Quarrels in Film Theory », on publie (en anglais) un article de Malcom Turvey, « Epstein, Sound, and the Return to Classical Film Theory » qui polémique rudement avec les propositions de Christophe Wall-Romana dans son livre Jean Epstein : Corporeal Cinema and Film Philosophy (Manchester, Manchester University Press, 2013) concernant les théories du cinéaste, notamment sur le point de savoir si Epstein est ou non « bergsonien ».

Ajoutons enfin pour étoffer le bref panorama que nous avons esquissé des travaux universitaires en cours concernant Epstein que Marie-Charlotte Téchené prépare une thèse intitulée « L’influence de la pédagogie du cinéma de Jean Epstein. De la création de l’Idhec sous l’Occupation à la constitution des études cinématographiques en France dans les années 1970 » à l’Université Paris-1 (sous la direction de Sylvie Lindeperg et Dimitri Vezyroglou).

Page 245 : La notice concernant le livre de Thomas Pillard Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier comportait deux inexactitudes qu’il convient de corriger : le film a obtenu le Prix de la mise en scène lors de la 37e édition du Festival (qui vit Paris,Texas recevoir la Palme d’or) ; Le scénario, adapté du roman Monsieur Ladmiral va bientôt mourir de Pierre Bost, n’est pas de Jean Aurenche mais de Bertrand et Colo Tavernier.

No 79

Page 185 : les auteurs de la Critique de cinéma en France à laquelle il est fait référence (1re colonne, 6e ligne) sont Michel Ciment et Jacques Zimmer (et non Christian).

Pages 222-225 : A propos de nos comptes rendus de deux éditions DVD de Lobster dans ce numéro (consacrées à Miss Mend de Barnet et Ozep et de Mr West au pays des bolchéviks de Kouléchov), Serge Bromberg nous indique que contrairement à ce qui a été écrit Lobster a « repris le même élément film que l’édition américaine » : nous l’avons entièrement remastérisé. Il ne s’agit en aucun cas d’un clone de cette édition américaine, mais d’une remastérisation complète, et d’un travail sur l’image très poussé (même si les images sont effectivement les mêmes). » Édition américaine qui n’est plus disponible et pour laquelle Lobster avait déjà assuré des travaux techniques.

Pages 195, 228 : emporté par la proximité avec le vers de Hölderlin « Quand le vert de la terre brillera à nouveau pour vous », nous avons intitulé La terre refleurira (pp. 195-196) puis Quand la terre refleurira (p. 228) le film d’Henri Aisner qui donne son titre au coffret DVD Ciné-Archives/les Mutins de Pangée : l’intitulé exact (emprunté plutôt à Isaïe, 35,1) est : la Terre fleurira et celui du coffret : le cinéma de l’Humanité – La terre fleurira – 10 films archives.