Navigation – Plan du site
Archives

Dossier « Pont Mirabeau », Fatras de scénarios : les archives cinématographiques de Jacques Prévert à la cité Véron

Unpublished screenplays by Jacques Prévert: the `Pont Mirabeau' dossier
Sceneggiature inedite di Jacques Prévert : dossier « Pont Mirabeau »
Charlotte Servel
p. 103-122

Résumés

En 1928, Prévert, Queneau, Desnos, Péret, Morice et Marcel Duhamel conçurent le projet de constituer une « agence de scénarios ». Neuf furent rédigés. Une pochette intitulée « pont mirabeau » découverte dans les archives Prévert en contient trois, l'un de Queneau (Faux feux d'artifices pour Monsieur monsieur), l'autre de Prévert (le Bateau mouche pirate) et le troisième attribuée à Aragon (« A man comes out of a house »). Ces scénarios révèlent le goût de ces poètes surréalistes pour la dimension onirique du cinéma mais avant tout d'une pratique scripturale moins détachée de la réalité industrielle cinématographique de l'époque qu'on ne pouvait le penser. Ils semblent répondre, en effet, à une vraie demande des professionnels du cinéma à Berlin, Paris ou Londres. La présence de versions traduites témoigne, d'ailleurs, d'un réel soin apporté par ces poètes pour s'adresser au plus grand nombre de producteurs afin de voir leur projet se réaliser.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Lorsque la femme de Jacques Prévert, Janine, décède en 1993, Eugénie, la petite-fille de l'artiste se retrouve héritière de sa succession. Elle décide de créer la société Fatras chargée de gérer les droits et les archives de son grand-père. C'est dans le dernier appartement occupé par le poète au 6 bis cité Véron dans le 18e arrondissement de Paris que se trouvent les locaux de Fatras. L'appartement conserve certaines pièces de vie comme le bureau du poète, la chambre de sa fille ou la salle à manger tout en offrant de nouveaux espaces comme des bureaux pour l'équipe de la société constituée d'un juriste et d'une archiviste-documentaliste, et un espace dédié à la recherche et à la consultation des archives. La collection privée Jacques Prévert est composée du patrimoine ayant appartenu au poète ainsi que de ses propres documents et œuvres : on y trouve des tableaux, des objets personnels, de la correspondance, des coupures de presse, des photographies, des livres, des disques, des d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Charlotte Servel, « Dossier « Pont Mirabeau », Fatras de scénarios : les archives cinématographiques de Jacques Prévert à la cité Véron », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 81 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2020, consulté le 21 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/1895/5286 ; DOI : 10.4000/1895.5286

Haut de page

Auteur

Charlotte Servel

Charlotte Servel est doctorante contractuelle à l'Université Paris 7 (CERILAC). Elle prépare une thèse sur « Les films burlesques et les textes surréalistes français » des années 1920 (sous la direction de Laurent le Forestier et de Nathalie Piegay). Elle a été chargée de mission au Ministère de la culture (2014) et chercheuse associée à la Cinémathèque française (2014-2016). Elle a publié dans Critikat.com.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page