Navigation – Plan du site
Archives

Deux scénarios inédits de Fernand Léger

Two unpublished screenplays by Fernand Léger: Charlot cubiste and la Vierge rouge
Due sceneggiature inedite di Fernand Léger : Charlot cubiste e La Vierge rouge
François Albera
p. 123-132

Résumés

Deux scénarios de films sont restés à l'état de manuscrits dans les archives de Fernand Léger conservées au Musée Léger de Biot, l'un consacré à Charlot qui est régulièrement évoqué dans les études sur Léger sans qu'on en ait donné l'intégralité jusqu'ici, l'autre demeuré tout à fait inédit et méconnu, consacré à Louise Michel, intitulé « La Vierge rouge ». Si le premier appartient à la mouvance avant-gardiste dans laquelle Léger inscrit son activité de cinéaste dans les années 1920, le second, au début des années 1930, devait être une production Pathé-Nathan d'envergure, un film historique comme le sera la Marseillaise de Renoir quelques années plus tard.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Charlot
1.
1. 1. [« Charlot cubiste »] par Fernand Léger
1.2. – Charlot cubiste Dessin animé – par Fernand Léger
2.
« La Vierge rouge »
La Vierge rouge. Notations générales sur la mise en scène par Fernand Léger

Aperçu du début du texte

Au moment où se tient l'exposition « Fernand Léger, le Beau est partout ! » au Centre Pompidou Metz (20 mai au 30 octobre 2017), notre revue propose deux ensembles de documents concernant les liens du peintre avec le cinéma trop souvent limités à son seul film Ballet mécanique (1924) devenu un « classique de l'avant-garde » : deux scénarios restés à l'état de manuscrits dans ses archives, l'un consacré à Charlot et qui est régulièrement évoqué dans les études sur Léger sans qu'on en ait donné l'intégralité jusqu'ici (à notre connaissance). L'autre demeuré tout à fait inédit et méconnu, consacré à Louise Michel, intitulé « La Vierge rouge ». Et un ensemble consacré à ses contributions en matière d'affiches de cinéma, à partir des propositions qu'il fit à Gance pour la Roue.

On connaît mal les nombreux projets cinématographiques de Léger – qui a souvent dit, dans les années 1950, avoir été tenté d'abandonner la peinture pour le cinéma. Léger, en effet, n'a cessé de s'investir dans des ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Albera, « Deux scénarios inédits de Fernand Léger », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 81 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2020, consulté le 23 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/1895/5287 ; DOI : 10.4000/1895.5287

Haut de page

Auteur

François Albera

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page