Navigation – Plan du site
Archives

Fernand Léger et « l'affiche-arrêt » : la Roue, l'Inhumaine

François Albera
p. 141-156

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

L'acquisition par la Fondation Pathé-Seydoux, à l'automne dernier, d'une affiche de la Roue d'Abel Gance « attribuée à Fernand Léger », comme l'exposition du Centre Pompidou-Metz, « Fernand Léger, le Beau est partout ! » (20 mai au 30 octobre 2017) où l'on peut voir l'une des gouaches destinées à un projet d'affiche pour ce même film, est l'occasion de revenir sur la contribution du peintre à l'affiche de cinéma. Il réalisa en effet plusieurs projets pour la Roue en 1922 ainsi qu'un projet pour l'Inhumaine de L'Herbier.

Pour la Roue quatre aquarelles et gouaches de petit format au moins sont aujourd'hui connues. Elles sont quatre versions d'une même recherche centrée sur le seul motif de la roue de locomotive, mais elles diffèrent cependant sur plusieurs points qui tiennent au lettrage mais aussi aux éléments plastiques dont on peut suivre l'évolution de l'une à l'autre.

Le Projet no 1 inscrit le motif circulaire de la roue dans le format vertical de la feuille. Il ne comporte aucune ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Albera, « Fernand Léger et « l'affiche-arrêt » : la Roue, l'Inhumaine », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 81 | 2017, mis en ligne le 01 mars 2020, consulté le 22 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/1895/5289 ; DOI : 10.4000/1895.5289

Haut de page

Auteur

François Albera

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page