Navigation – Plan du site
Archives

La dimension attractionnelle de Life of an American Fireman réenvisagée à partir de quelques documents inédits

The attractional dimension of Life of an American Fireman reconsidered in the light of a few unpublished documents
La dimensione attrazionale di Life of an American Fireman riconsiderata a partire da alcuni documenti inediti
Laurent Le Forestier
p. 132-146

Résumés

Life of an American Fireman (Edison-Porter, 1903) occupe une place particulière dans l'historiographie du cinéma en raison de la mise en œuvre précoce du montage qu'on a voulu voir en lui, avant que des recherches d'antécédents, en particulier du côté de la lanterne magique ne viennent ébranler ce statut. Toutefois la focalisation des débats autour du montage de ce film a pu contribuer à une forme de survalorisation de son héritage lanterniste aux dépens de ses liens avec le spectacle vivant, et en particulier les spectacles de pompiers. Cette « archive » se propose donc de revenir sur ce spectacle, et en particulier sur sa réception tant américaine que française, en émettant l'hypothèse que cette réception, pointant les aspects du spectacle qui font alors sensation, permet de mieux comprendre les attendus et les lectures liés à ces « shows », qu'ils soient théâtraux ou cinématographiques.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Document no 1 : L’Orchestre, 16 juin 1900
Document no 2 : L’Intransigeant, 4 juin 1900
Document no 3 : Le Figaro, 4 juin 1900
Document no 4 : The Saint-Paul Daily Globe, 2 mars 1890
Document no 5 : The Irish Standard, 25 avril 1891
Document no 6 : Kentucky Irish American, 8 février 1902
Document no 7 : The Indianapolis Journal, 20 septembre 1892
Document no 8 : New Haven Morning Journal and Courrier, 22 novembre 1901
Document no 10 : François Bournand, les Sapeurs-Pompiers, Paris, J. Lefort imprimeur-éditeur, 1893

Aperçu du début du texte

Life of an American Fireman (Edison, 1903) est probablement l’un des films des premières années du cinéma parmi les plus commentés. Il ne saurait donc être question de synthétiser ici toutes les analyses qu’il a suscitées, ni de prétendre apporter des éléments engageant un renouvellement radical de la connaissance sur ce film attribué à Edwin S. Porter. On voudrait cependant, à partir de la littérature secondaire produite sur ce film et de sources nouvelles, proposer quelques compléments susceptibles d’aider à mieux le comprendre.

Depuis au moins Lewis Jacobs (The Rise of American Film. A Critical History, 1939), l’essentiel des débats s’est concentré sur la question du montage de Life of an American Fireman. Il s’est agi, dans un premier temps, de souligner le caractère pionnier de la construction du film, d’abord à partir d’une source non-film (une série de seize photographies récupérée auprès d’un ancien employé de Porter et donc baptisée de son nom : la « continuité Jamison ») pu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Laurent Le Forestier, « La dimension attractionnelle de Life of an American Fireman réenvisagée à partir de quelques documents inédits », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 82 | 2017, mis en ligne le 01 juin 2020, consulté le 22 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/1895/5404 ; DOI : 10.4000/1895.5404

Haut de page

Auteur

Laurent Le Forestier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page