Navigation – Plan du site
Archives

Jeancolas, le Hongrois

Katalin Por
p. 154-160

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Jean-Pierre Jeancolas est incontestablement la figure majeure de la transmission, de la compréhension et de l’analyse du cinéma hongrois en France. Lorsqu’il entame ce travail de passeur, au début des années 1970, le cinéma hongrois, qui connaît pourtant au moins depuis les années 1960 un important renouveau formel et thématique, circule encore très peu en France. À quelques exceptions près, comme Körhinta (Un petit carrousel de fête), de Zoltán Fábri, sélectionné au Festival de Cannes en 1955 puis diffusé en 1956, il est très peu connu. Jeancolas s’emploie alors, dans un premier temps, à rendre compte de l’actualité de ce cinéma. Dès sa fondation, il se rend très régulièrement au Festival de Cinéma hongrois, pour en livrer une recension détaillée, généralement dans Positif ; il rédige également des critiques plus développées des films les plus marquants de l’année, là encore dans Positif, ainsi que dans Jeune Cinéma. Ces passages réguliers en Hongrie le conduisent par ailleurs à dé...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Katalin Por, « Jeancolas, le Hongrois », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 84 | 2018, mis en ligne le 01 avril 2021, consulté le 19 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/1895/6102 ; DOI : 10.4000/1895.6102

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page