Navigation – Plan du site
Archives

Cartographie du combat pour Enthousiasme. Un dessin de Dziga Vertov

Mapping the fight for Enthusiasm : a drawing by Dziga Vertov
Cartografia della battaglia per Entusiasmo. Un disegno di Dziga Vertov
Valérie Pozner
p. 142-158

Résumés

Le point de départ de cet article est un dessin de Dziga Vertov. Pour le cinéaste, il s’agit de visualiser les forces en présence au moment où il travaille sur Enthousiasme (Symphonie du Donbass) dont le nom est inscrit au centre du dessin entre les noms des quatre villes où se déroulent le tournage et la production – Leningrad, Moscou, Kiev et Kharkov. L’emploi des couleurs permet à Vertov de distinguer les forces favorables et néfastes. L’une pour les obus ainsi que les termes, actions et noms des personnes nuisibles. Une autre pour le titre du film et les personnes ou organismes dont il attend aide et soutien. Le film fut entrepris à l’été 1929, et les premières prises de vues débutèrent au mois de septembre. La production dura au total un peu plus d’un an. C’est à partir de 1930 qu’on voit apparaître le titre Enthousiasme. La première projection eut lieu en novembre 1930, mais le film ne sortit qu’en avril de l’année suivante, après remontage.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Image de pensée

Aperçu du début du texte

Lors d’une journée d’étude consacrée à Vertov en décembre dernier au Centre Pompidou, Oksana Boulgakova s’est intéressée au système de notation employé par le réalisateur. Depuis le début du XXe siècle, faisait-elle justement remarquer, de nombreux artistes ont élaboré des systèmes de notation, la cinétographie de Rudolf Laban (1928) étant de loin la plus connue. Si, dans son cas, il s’agit d’un moyen de fixer les gestes et mouvements des danseurs de façon à les transmettre, la plupart du temps il s’agit plutôt d’une manière personnelle de noter la structure d’une œuvre, de représenter graphiquement son rythme, parfois sa forme (Cf. le livre sphérique d’Eisenstein), son harmonie. Les archives de Vertov (à Moscou et Vienne) présentent un assez grand nombre de feuillets de ce type, dessinés lors de la période de travail sur tel ou tel de ses films (particulièrement la Onzième Année, Enthousiasme, Trois Chants sur Lénine). Ces diagrammes semblent avoir servi à préfigurer le montage, à ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Valérie Pozner, « Cartographie du combat pour Enthousiasme. Un dessin de Dziga Vertov », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 85 | 2018, mis en ligne le 30 septembre 2021, consulté le 16 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/1895/6519 ; DOI : 10.4000/1895.6519

Haut de page

Auteur

Valérie Pozner

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page