Navigation – Plan du site
Archives

Louis Lumière, metteur en scène

Georges Sadoul
p. 120-130

Notes de la rédaction

Georges Sadoul, « Louis Lumière metteur en scène », Intermède, no 1, printemps 1946, pp. 85-100.
NB. Les photographies illustrant cet article sont tirées des affiches et des films de Louis Lumière.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Le 22 mars 1895 à Paris, en face de Saint-Germain-des-Prés, dans une maison voisine du Café des Deux Magots, M. Louis Lumière faisait à la Société d’encouragement à l’industrie nationale une conférence sur lindustrie de la photographie et la photographie en couleur de M. Lipmann.

« Cette conférence, écrivit alors le bulletin de la société, accompagnée de projections extrêmement remarquables et de l’exposition d’un Kinétoscope de projections encore inédit, a excité le plus vif intérêt et a été fréquemment interrompue par les applaudissements de l’auditoire ».

Ces applaudissements s’adressaient aussi bien aux photographies en couleurs qu’au premier film de Lumière, le seul qui fut projeté ce jour-là et qui représentait la sortie de ses usines.

On remarquera que le mot cinématographe n’apparaît pas encore dans ce premier document, mais qu’on parle de Kinétoscope de projections. Le Kinétoscope, inventé par Edison avait été montré pour la première fois à Paris en septembre 1894. Antoine Lu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Georges Sadoul, « Louis Lumière, metteur en scène », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 87 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 19 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/1895/6789 ; DOI : 10.4000/1895.6789

Haut de page

Auteur

Georges Sadoul

Georges Sadoul (1904-1967), critique et historien du cinéma, docteur en histoire de l’art de l’Université de Moscou, professeur d’histoire du cinéma à l’Idhec et à l’Institut de filmologie.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page