Navigation – Plan du site
Chroniques
Exposition

Exposition : Photographie arme de classe

François Albera
p. 177-179

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

L’exposition du Centre Pompidou intitulée « Photographie arme de classe » est pionnière à plusieurs titres. Il ne semble pas, en effet, qu’il y en ait eu de telle à Paris depuis 1935, et les historiens de la photographie, en France, ont pratiquement négligé ce domaine qui appartient à la fois à la photographie amateure, collective et politique et qu’a recouvert l’expression fourre-tout et quelque peu lénifiante de « photographie humaniste ». Par ailleurs elle est le fruit d’une collaboration qui s’est révélée productive entre des universitaires et un musée, en l’occurrence de jeunes chercheurs du Labex Arts-H2H (Max Bonhomme, Gabrielle de la Selle, Eva Verkest, Lise Tournet Lambert, Mathilde Esnault) sous la conduite de Christian Joschke (Paris 10) et le Cabinet de la photographie du Musée national d’art moderne avec Florian Ebner, son directeur, et Damarice Amao, assistante-conservatrice. Un travail de plusieurs années a permis d’un côté de dépouiller, inventorier ce qui appartenai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Albera, « Exposition : Photographie arme de classe », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 86 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 08 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/1895/7129

Haut de page

Auteur

François Albera

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page