Navigation – Plan du site

Accueil189589ArchivesDeux fois Chaplin

Archives

Deux fois Chaplin

Theodor Adorno
Traduction de Stefan Kristensen
p. 108-113

Notes de la rédaction

NB. « Kierkegaard prophezeit Chaplin », Frankfurter Zeitung und Handelblatt, no 377, 22 mai 1930, p. 1. « Chaplin in Malibu », Neue Rundschau, vol. 3, 1964. Les deux textes ont été repris sous le titre « Zweimal Chaplin » dans Ohne Leitbild, lui-même intégré à Kulturkritik und Gesellschaft, Gesammelte Schriften, vol. 10.1, Francfort, Suhrkamp, pp. 362-366 (éd. Rolf Tiedemann) (« I. Prophezeit von Kierkegaard », pp. 362-363 ; « II. In Malibu », pp. 363-366).

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

I. Prophétisé par Kierkegaard
II. À Malibu

Aperçu du début du texte

I. Prophétisé par Kierkegaard

Dans l’un de ses écrits de jeunesse publié sous pseudonyme, la Répétition, Kierkegaard s’intéresse de près à la farce, suivant en cela la conviction qui l’incite souvent à chercher dans les déchets de l’art ce qui échappe aux prétentions des grandes œuvres achevées. Il y parle de l’ancien Friedrichstädter Theater de Berlin et décrit un acteur comique du nom de Beckmann, anticipant Chaplin avec la tendre précision du daguerréotype. Voici ses propos : « Il ne marche pas seulement, il arrive en marchant. C’est tout différent d’arriver en marchant, et par cette génialité il improvise en même temps tout l’entourage scénique et ne se contente pas de représenter un apprenti artisan ambulant, mais il arrive comme un apprenti arrive, de sorte que l’on fait l’expérience de tout cela, que l’on aperçoit le village tranquille depuis la poussière de la route, que l’on entend son bruit paisible, le chemin lui-même qui mène en contre-bas à l’étang du village si l’on bif...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Theodor Adorno, « Deux fois Chaplin »1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze, 89 | 2019, 108-113.

Référence électronique

Theodor Adorno, « Deux fois Chaplin »1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 89 | 2019, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 05 décembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/1895/7561 ; DOI : https://doi.org/10.4000/1895.7561

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo AFRHC
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search