Navigation – Plan du site

Accueil189593Point de vueLa redécouverte de Jean Epstein o...

Point de vue

La redécouverte de Jean Epstein ou la construction d’un mythe : questions de méthode et de perspective

The rediscovery of Jean Epstein, or the construction of a myth : questions of method and perspective
La riscoperta di Jean Epstein o la costruzione di un mito. Questioni di metodo e prospettiva
Virgilio Mortari
p. 10-55

Résumés

Depuis une vingtaine d’années on assiste à une redécouverte d’Epstein qui culmine avec l’édition de ses Écrits complets. Ce retour d’intérêt pourrait être hautement salutaire sinon nécessaire, non seulement pour les études epsteiniennes – qui restaient sans doute insuffisantes –, mais pour la critique et l’histoire du cinéma et celle de l’art, voire de la société contemporaine. Il pourrait être, pour employer une formule d’Adorno, l’occasion de faire de la « critique sociale » par le biais de la « critique artistique ». Si la présente étude se veut polémique, elle n’a pas l’intention de relever les thèses qui peuvent paraître discutables ici ou là : les contributions des différents artisans de la redécouverte epsteinienne nous semblent, dans leur ensemble, admirables dans leurs efforts de trouver des relations nouvelles, des appuis utiles, des perspectives encore insoupçonnées, offrant un assortiment de points d’appui auxquels on a tenté de s’accrocher pour ouvrir des portes qui, espère-t-on, donneront accès à cette terra incognita. Cependant il est apparu que cette redécouverte repose la plupart du temps sur des présupposés historiographiques et sociologiques concernant le « modernisme » et « l’avant-garde » considérés comme allant de soi. C’est à une remise en question de ces présupposés – qui dépassent le simple champ des études epsteiniennes – que nous voulons procéder. On se demandera, en somme, si l’orientation générale de la redécouverte epsteinienne n’a pas abouti à déformer l’œuvre de son héros ; si elle ne consiste pas en une opération mythologique et apologétique, la tentative de trouver incarnées en une idole encore vierge, les valeurs qui, quotidiennement et pratiquement, nous échappent et auxquelles nous sommes inlassablement incités à croire – ne serait-ce que par procuration –, celles d’une liberté que nous sommes encore trop enclins à trouver dans la rhétorique idéaliste, sinon dans un vague mysticisme.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Jean Epstein, cet inconnu
De l’inconnu au héros-martyr. Hypothèses sur les présupposés idéologiques de la redécouverte d’Epstein
Enthousiasme, recul, analogie formelle : trois moteurs de la redécouverte epsteinienne
À l’école des analogies formelles
Le respect du tabou
Un inclassable à classer ? (Aller)
La déformation des positions idéologiques epsteiniennes
Le cas-limite de la monographie de Wall-Romana
Sur la tentative de rapprocher Epstein d’Eisenstein
Sur la tentative de rapprocher Epstein de Benjamin
Un inclassable à classer ? (Retour)
Pour une autre perspective historiographique et sociologique

Aperçu du début du texte

Jean Epstein, cet inconnu

La critique de la société termine la critique de l’ancien monde sacré. C’est par la révolte que nous nous lançons dans le nouveau monde égoïste. (...). La philosophie de la révolte, qui vient de nous être exposée en mauvaises antithèses et en fleurs de rhétorique fanées, n’est en dernière analyse qu’une apologie grandiloquente du régime des parvenus.
Karl Marx et Friedrich Engels

Vaste et trompeur est le paysage qui s’offre à un panorama des études sur Jean Epstein ces dernières vingt années. Cet ensemble constitue ce qu’on peut appeler une redécouverte d’Epstein – « Jean Epstein, le revenant » –, inaugurée, à la fin des années 1990, par l’édition d’un volume recueillant les contributions à un « hommage » dédié à Epstein par la Cinémathèque française et par l’ouverture aux chercheurs du volumineux fonds Jean et Marie Epstein donnant accès à des textes inédits du cinéaste, à ses fiches de lecture, sa correspondance et ses projets les plus divers. Redécouverte q...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Virgilio Mortari, « La redécouverte de Jean Epstein ou la construction d’un mythe : questions de méthode et de perspective », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 93 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/1895/8310 ; DOI : https://doi.org/10.4000/1895.8310

Haut de page

Auteur

Virgilio Mortari

Virgilio Mortari est docteur en Études cinématographiques de l’Université Paris-3 avec une thèse soutenue en 2018 : « Avant-garde et révolution. Pour une critique des implications politiques de la théorie du cinéma d’avant-garde, avec l’étude du cas de Jean Epstein » (sous la direction d’Antonio Somaini). Il a publié des études sur Epstein dans 1895 revue dhistoire du cinéma et sur Artaud dans La Furia Umana.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search