Navigation – Plan du site

Accueil189593ÉtudesLe Raid Paris-New York... en ciné...

Études

Le Raid Paris-New York... en cinématographie. Traces d’adaptations « apparemment délibérées » dans le catalogue américain de la Star Film

The Paris-New York Race... in film production. Traces of “seemingly deliberate” adaptations in Star Films American catalogue
Il Raid Parigi-New York... al cinema. Tracce di adattamenti « apparentemente voluti » nel catalogo americano della Star Film
Fernandino Gizzi
p. 70-93

Résumés

Cet article tente de vérifier et de démontrer que le contrôle direct de l’exportation et de la distribution de la production cinématographique méliésienne aux États-Unis, à partir de 1903, s’est accompagné d’une volonté et d’un effort d’adaptation au système de connaissances, aux goûts (réels ou présumés) et aux sensibilités plus profondément culturelles du public américain. De ces variations transatlantiques – pour lesquelles il n’est pas toujours facile, voire possible, de distinguer entre les différentes mains (ou intelligences) de la maison méliésienne responsables de leur choix et de leur application – le catalogue américain de 1908 porte la plupart des indices et des traces. Elles s’appuient sur une considération du spectateur (conçu dans toutes ses différentes réalités) que l’on rencontre habituellement dans la pratique cinématographique de Méliès, et se construisent à travers le recours à des stratégies rhétoriques ou matérielles. Ainsi, leur prise en compte nous permettra de réfléchir une fois de plus et d’un point de vue différent sur la nature instable et jamais définitive, de l’objet cinématographique des premiers temps.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Méliès et la question des publics
Stratégies rhétoriques ou matérielles : instabilité paratextuelle et non-fixité filmique
Connaissance(s)
Goût(s)
Croyance(s)
Conclusion : l’américanisation définitive de la Star Film aux États-Unis

Aperçu du début du texte

En 1903, dans le but de mettre fin au piratage massif des copies de ses films outre-Atlantique, Georges Méliès envoie son frère Gaston (suivi peu de temps après par son fils Paul) à New York pour y implanter et diriger une filiale de la Star Film.

Les événements majeurs, ainsi que les enjeux économiques et commerciaux de cette installation, ont été reconstruits, documentés et décrits par nombre d’études.

Dans cet article, nous tenterons de vérifier et de démontrer un autre aspect de cette histoire : le fait que le contrôle direct de l’exportation et de la distribution de la production cinématographique méliésienne aux États-Unis ait été accompagné d’une volonté et d’un effort d’adaptation de cette même production au système de connaissances, aux goûts (réels ou présumés) et aux sensibilités plus profondément culturelles de ce public nouveau ou autre (par rapport à celui originaire français), par le biais de stratégies rhétoriques et/ou matérielles. Établir à qui l’on doit, entre Georg...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Fernandino Gizzi, « Le Raid Paris-New York... en cinématographie. Traces d’adaptations « apparemment délibérées » dans le catalogue américain de la Star Film », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 93 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/1895/8320 ; DOI : https://doi.org/10.4000/1895.8320

Haut de page

Auteur

Fernandino Gizzi

Ferdinando Gizzi est chercheur post-doctoral au LIRA (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) où il mène une recherche sur les rapports entre expériences mystique-visionnaires et formes spectatorielles au tournant du siècle. Il a récemment publié Le Passioni di Cristo nel cinema delle origini (1896-1912). Questioni iconografiche, iconologiche e culturali (2019), et « Il Christ marchant sur les flots di Méliès (1899), o : Della rappresentazione del miracolo evangelico come allucinazione cinematografica » (2018).

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search