Navigation – Plan du site

Accueil189593ÉtudesPierre Batcheff, les Lacoudems, e...

Études

Pierre Batcheff, les Lacoudems, et les aventures d’Émile-Émile

Pierre Batcheff, the Lacoudems, and the adventures of Émile-Émile
Pierre Batcheff, i Lacoudems, e le avventure di Émile-Émile
Phil Powrie et Éric Rebillard
p. 94-111

Résumés

Pierre Batcheff, connu aujourd’hui principalement pour son rôle dans Un chien andalou, fut l’un des jeunes premiers les plus en vue des années 1920. Il est mort jeune, en 1932, d’une overdose, au moment où il allait devenir ce dont il rêvait : metteur en scène. Nous esquissons ici sa carrière fulgurante, appuyant surtout, à la lumière de documents récemment trouvés, sa collaboration avec les frères Prévert pour un film qui avait pour titre Émile-Émile, ou le trèfle à quatre feuilles. Le film ne vit pas le jour, mais le scénario de Batcheff, sur une idée originale de Jacques Prévert, témoigne de l’esprit surréaliste partagé par les Lacoudems dont ils faisaient partie.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Du Poussin au Chien 1923-1929
Les Lacoudems 1930–1932
Une mort inattendue (1932)
Conclusion

Aperçu du début du texte

Pierre Batcheff fut, selon Georges Sadoul, le meilleur acteur français des années 1925-1929. On se le rappelle principalement dans Un chien andalou (Luis Buñuel, 1929) et les Deux Timides (René Clair, 1929). Vu par certains comme le Valentino français, il fut cantonné dans des rôles commerciaux de jeune premier, rôles qu’il détestait. Son rêve était d’écrire des scénarios de film et de les mettre en scène. Jacques Brunius, critique de la Revue du cinéma, l’introduisit à Jacques Prévert et le groupe des Lacoudems se forma, comprenant les frères Prévert, Jean-Georges Auriol, Jean-Paul Le Chanois, Louis Chavance et Lou Bonin. On doit à ce dernier le nom du groupe, signalant « ceux qui se reconnaissent en se frottant le coude. » Le groupe permit à Batcheff de réaliser son rêve d’écrire des scénarios, comme nous le verrons par la suite. Il s’est suicidé en 1932 au moment même où il semblait prêt de réaliser son rêve de devenir metteur en scène.

Du Poussin au Chien 1923-1929

Batcheff est né...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Phil Powrie et Éric Rebillard, « Pierre Batcheff, les Lacoudems, et les aventures d’Émile-Émile », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 93 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/1895/8330 ; DOI : https://doi.org/10.4000/1895.8330

Haut de page

Auteurs

Phil Powrie

Philip Powrie est professeur d’Études cinématographiques à l’Université de Surrey au Royaume-Uni et rédacteur en chef de la revue French Screen Studies (auparavant Studies in French Cinema). Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, dont le dernier Music in Contemporary French Cinema : The Crystal-Song (2017).

Éric Rebillard

Éric Rebillard est chercheur indépendant. Il a publié avec Philip Powrie « Josephine Baker and Pierre Batcheff in La Sirène des Tropiques » (2008), Pierre Batcheff and Stardom in 1920s French Cinema (2009).

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search