Navigation – Plan du site

Accueil189593ArchivesDossierLe Cinématographe devant les Beau...

Archives
Dossier

Le Cinématographe devant les Beaux-Arts

Marcel L’Herbier
p. 137-140

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Aux Piérides...
... jeteuses de pierres.

Oui, c’est à vous que nous en avons, « Neuvaine Trope », bande inégale, bande injuste, et c’est vous que nous entendons citer, ici même, en justice, car, en vérité la coupe est pleine... c’est-à-dire que l’heure est venue de vider notre différend.

Les faits du reste, sont notoires.

Tandis que nous tous, en effet, entendions parfaitement Émile Vuillermoz proclamer dans le Temps que le cinématographe est le « Cinquième Art » ou « le plus puissant des arts plastiques », Louis Delluc qu’il est « le seul art moderne », Galtier-Boissière qu’il sera « la grande forme d’art de demain » – vous seules, Muses, paraissez ne rien vouloir saisir de ces sentences saisissantes, et vous seules, depuis lors, persistez à méconnaître le nouveau rejeton que ces poètes vous ont, d’un seul cœur, inventé...

Filles de mémoire, est-ce là la conséquence d’un oubli ?... Olympiennes empressées, est-ce ignorance de notre presse ?... Sœurs éternelles, répugneriez-vous même à co...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marcel L’Herbier, « Le Cinématographe devant les Beaux-Arts », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 93 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/1895/8354 ; DOI : https://doi.org/10.4000/1895.8354

Haut de page

Auteur

Marcel L’Herbier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© AFRHC

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search