Navigation – Plan du site

Accueil189594PortfolioImaginer ce n’est pas se souvenir

Portfolio

Imaginer ce n’est pas se souvenir

Carmen Perrin
p. 114-127

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Des forces
Objets retrouvés
Forages
Les cahiers d’Alberto 2012-2015
Couleur
Images
Une rencontre

Aperçu du début du texte

[Les objets extérieurs] ne peuvent créer des images ; mais ils marquent à tout moment, comme ferait une boussole qu’on déplace, la position d’une certaine image déterminée, mon corps, par rapport aux images environnantes.
Henri Bergson

Des forces

Dans mon atelier je réalise des sculptures et des dessins. Dans certains lieux, mes interventions éphémères, qui interagissent avec le contexte, sont détruites à la fin de l’exposition. Dans l’espace public, la conception d’œuvres pérennes m’incite à intégrer dans chaque projet des collaborations pluridisciplinaires. Chaque œuvre est unique, souvent réalisée avec un matériau spécifique. Mais quel que soit le contexte, la question qui accompagne et motive mes décisions et mes gestes, c’est le travail des forces. Le champs des forces par lequel et dans lequel nous vivons, est, comme l’écrit Bergson, « une zone mitoyenne entre les choses et nous », l’interstice par lequel l’art agit sur nous, pour nous détacher du monde et nous y relier.

Objets re...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Carmen Perrin, « Imaginer ce n’est pas se souvenir »1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze, 94 | 2021, 114-127.

Référence électronique

Carmen Perrin, « Imaginer ce n’est pas se souvenir »1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze [En ligne], 94 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2026, consulté le 07 décembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/1895/8678 ; DOI : https://doi.org/10.4000/1895.8678

Haut de page

Auteur

Carmen Perrin

Carmen Perrin est une artiste plasticienne d'origine bolivienne. Diplômée de l'École des Beaux arts de Genève où elle enseigne à la fin des années 1980, puis à Marseille. Elle partage son temps entre la Bourgogne et la Suisse romande. Ses sculptures expérimentent les rapports de résistance et de tension entre les matériaux (caoutchouc, fils de fer, chambres à air, briques) et les relations au corps. Depuis les années 1990, son travail s'effectue en relation avec l'architecture, les espaces urbains et paysagers (notamment à Paris – Espace sportif Pailleron, 2006 ; « L'écran rouge », Jardins d'Éole, XVIIIe, 2007 – ; Grenay – Place Daniel Breton, Nord-Pas de Calais, 2009 ; Genève – Gare Cornavin, 2013). Elle expose à la Galerie Catherine Putman. Publication : Coll., Carmen Perrin. Contextes, Infolio 2004 ; Carmen Perrin. Entrer dehors sortir dedans (catalogue), 2015.

Haut de page

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo AFRHC
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search