Navigation – Plan du site

Accueil189595ChroniquesErrata – CorrespondanceErrata – Correspondance

Chroniques
Errata – Correspondance

Errata – Correspondance

p. 265-266

Notes de la rédaction

La revue ne disposant pas de tous les droits pour l’affichage de l’iconographie, les photogrammes manquants de la page 38 ne sont pas visibles ici.

No 94, été 2021

La problématique des transferts culturels au cinéma

Page 13 : dans l’introduction de Katalin Pór, lignes 1-6, il faut lire :

Les travaux de Chris Robé vont dans la même direction : s’intéressant de manière privilégiée à l’arrivée de films d’artistes de gauche, notamment européens, aux États-Unis, il mène, dans son ouvrage Left of Hollywood. Cinema, Modernism, and the Emergence of US Radical Film Culture une analyse de la réception de ces films par la critique de gauche, envisageant ces discours critiques comme le produit de diverses négociations, compromis et rapports de forces.

Le Sud-Ouest, trois hommes et des grottes pour la première adaptation française de Nanook of the North devenu Nanouk l’Esquimau, l’homme des temps primitifs (1922)

Page 36-37 : la lettre de Mandement, n’est pas datée du 28 octobre mais du 28 novembre.

Page 38 : s’agissant de la séquence ajoutée au film. La légende parle de 9 photogrammes or il n’y en a que 7. Les photogrammes 8 et 9 sont les suivants :

Page 52 : la phrase « les éditeurs (...) ne sont pas sur les rails de Pathé qui mettent Flaherty sur la voie de la légitimation » est erronée et doit être lue ainsi : « les éditeurs (...) ne sont pas sur les rails de Pathé, Flaherty n’est qu’en voie de légitimation ».

Les jouets de Joë Hamman

En complément de l’étude de Claudette Peyrusse sur Nanouk, Bernard Bastide nous adresse les documents suivants attestant le rôle de Joë Hamman dans l’exploitation de « produits dérivés » à partir de Nanook et les siens :

« Voici l’époque où paraissent les catalogues d’étrennes. Nos lecteurs ne seront pas sans remarquer, dans celui du Printemps, les nouveaux jouets de Joë Hamman... Ce sont de curieux bibelots en bois découpé (n’ont-ils pas été exposés au Salon des Humoristes ?) représentant Nanouk, sa famille et ses animaux. Artistiquement peints par Hamman, expert en ethnographie, les habitants des mers arctiques vont désormais passer entre les mains des enfants, et orner aussi quelques étagères... » ([Anon.], « Échos et informations », Cinémagazine no 48, 28 novembre 1924, p. 392).

« Catalogue Les plus jolis jouets sont au Printemps 1924-25 (4e de couverture reproduction en coul. de 5 figurines – père, mère, ours, phoque, chien) : ‘‘C 17-299. Sur la banquise. Fatigué de sa vie aventureuse, Kotuko l’Esquimau vient passer l’hiver au Printemps avec ses chiens, ses phoques, ses ours et ses pingouins. 23 sujets en bois peint, le coffret. 35 (Frs)’’ (D’après les dessins de Joë Hamman) ».

  • Logo AFRHC
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search