Navigation – Plan du site
Individus, familles, groupes : pratiques marchandes et pouvoirs politiques (XVe-XVIIIe siècle)

Politique, religion et affaires : Pierre Assézat (vers 1515-1581)

Francis Brumont
p. 147-156

Résumés

Grâce à un heureux concours de circonstances, P. Assézat se retrouve vers 1550 à la tête d’une fortune et d’une situation sociale enviables. Mais sa conversion au calvinisme et sa participation active au soulèvement huguenot de 1562 le contraignent à l’exil et l’exposent à des représailles (emprisonnement). Cependant, cela ne l’empêche pas de continuer à soutenir la cause réformée de ses deniers et grâce au réseau de relations internationales que son activité marchande lui avait permis de constituer, notamment aux Pays-Bas. Même après son abjuration en 1572, il continue à faire partie des fidèles du roi de Navarre. Et pendant tout ce temps, il ne néglige pas ses affaires, la vente du pastel notamment, affaires qu’il traite indifféremment avec des protestants ou des catholiques, se conformant ainsi à la pratique habituelle de ses pairs, les autres grands marchands internationaux.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIe siècle

Noms de lieux :

Pays-Bas
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Francis Brumont, « Politique, religion et affaires : Pierre Assézat (vers 1515-1581) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 112-4 | 2005, 147-156.

Référence électronique

Francis Brumont, « Politique, religion et affaires : Pierre Assézat (vers 1515-1581) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 112-4 | 2005, mis en ligne le 20 décembre 2007, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1051 ; DOI : 10.4000/abpo.1051

Haut de page

Auteur

Francis Brumont

Professeur d’histoire moderne Université de Toulouse 2

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page