Navigation – Plan du site
Individus, familles, groupes : pratiques marchandes et pouvoirs politiques (XVe-XVIIIe siècle)

Les marchands espagnols dans l’élite dirigeante du Conseil des bourgeois de Nantes au milieu du XVIsiècle

Guy Saupin
p. 157-181

Résumés

Organisé en 1420, Le Conseil des bourgeois s’est occupé des affaires municipales sous la tutelle ducale, puis royale jusqu’en 1564. Au XVIe siècle, il fonctionnait sous la forme d’une assemblée générale, dotée d’un petit exécutif formé d’un procureur des bourgeois, d’un miseur et d’un contrôleur. Le véritable pouvoir était détenu par les grandes familles qui siégeaient régulièrement et qui cumulaient les missions essentielles : députations extérieures, contrôle financier, comité des douze… Dans cette oligarchie marchande, les familles d’origine espagnole (Rocaz, Mirande, La Presse) en voie d’intégration dans la société nantaise ont tenu une place minoritaire, mais essentielle, basée sur leur bonne intégration dans les réseaux marchands.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIe siècle

Noms de lieux :

Nantes
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guy Saupin, « Les marchands espagnols dans l’élite dirigeante du Conseil des bourgeois de Nantes au milieu du XVIsiècle », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 112-4 | 2005, 157-181.

Référence électronique

Guy Saupin, « Les marchands espagnols dans l’élite dirigeante du Conseil des bourgeois de Nantes au milieu du XVIsiècle », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 112-4 | 2005, mis en ligne le 20 décembre 2007, consulté le 28 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1054 ; DOI : 10.4000/abpo.1054

Haut de page

Auteur

Guy Saupin

Professeur d’histoire moderne CRHIA – Université de Nantes

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page